Meaux ► La confrérie du Brie a présenté les nouveaux chevaliers

La confrérie du brie de Meaux a présenté les nouveaux chevaliers sur le parvis de la cathédrale. L'événement s'est déroulé avec, pour toile de fond, l'édifice religieux et le décor du spectacle historique.

La confrérie de la bière Godefroy-de-Bouillon, la confrérie de la ficelle picarde, la commanderie des gouste-cidre, la confrérie de la galette à suc' et du gâteau mollet, la confrérie du haricot de Soissons, la confrérie du nougat de Tours... Les appellations sont toutes les unes plus poétiques que les autres... La confrérie du brie de Meaux a célébré son vingt-cinquième chapitre solennel, samedi 9 juillet et avait invité de nombreuses autres corporations.

"Vingt-trois nouveaux chevaliers ont été présentés. Ils sont issus des rangs des confréries invitées. Nous avons évidemment dégusté ensemble la traditionnelle lichette de brie accompagnée de son verre de Givry, en promettant d’en faire la promotion" a indiqué Pierre Guichon, le président des confrères meldois.

La manifestation s’est poursuivie par un déjeuner de gala dans les salons d’honneur de l’hôtel de ville, animé par la chanteuse Sophie Almanza.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="28618,28614,28620,28616,28617"]

Photos : Marie-Cécile Meyer

Meaux / Bruxelles ► La confrérie du Brie de Meaux à l'Otan

La confrérie du Brie de Meaux a tenu un stand à Bruxelles pour un événement organisé par la délégation française à l’Otan.

La french party a accueilli les délégués militaires des vingt-huit nations membres de l’Otan et leurs familles, jeudi 26 mai.

La confrérie du Brie de Meaux, aidée par un lieutenant-colonel, cicérone des briards, a proposé des lichettes de brie de Meaux et de brie de Melun. La délégation représentait l’Ile-de-France.

"En à peine quatre heures, plus de 1 800 lichettes ont été dégustées par une vraie volée de moineaux de tous uniformes et de toutes langues qui s’est « abattue » sur les plateaux de lichettes avec une gourmandise qui faisait plaisir à voir" racontent les confrères.

Nombre de dégustateurs, Italiens, Monténégrins, Portugais, Allemands, Américains... ont découvert les bries AOP alors que quelques uns ont avoué qu'ils ne connaissaient jusqu'àlors que "du brie insipide".

Le chef de la délégation, l’amiral de Coriolis, a manifestement apprécié le fromage briard, s’attardant bien plus d’une heure au stand des confrères.

 

Meaux ► La Confrérie du Brie de Meaux au salon de l’agriculture

L’association de la Confrérie du Brie de Meaux participe au salon de l'agriculture à Paris, sur le stand de l'Ile-de-France. L'événement a débuté samedi 27 février.

Le salon de l'agriculture, qui se déroule jusqu'au 6 mars, a accueilli la Confrérie du Brie de Meaux pour son inauguration, samedi 27 février. Le président, Pierre Guichon, et ses compagnons en tenue ont rencontré Valérie Pécresse, présidente de la Région, venue soutenir l’agriculture régionale. Après avoir dégusté les lichettes de bries, celle-ci a savouré les produits du terroir d’Ile-de-France présentés par l’ambassade régionale des confréries.

Les compagnons, plateau de dégustation en main, ont parcouru les allées où les visiteurs étaient nombreux à les solliciter pour être pris en photo avec eux. Lundi 29, à 15 h 30, ils ont intronisé trois chevaliers : Hervé Billet, président de la chambre d’agriculture, Anne Chain-Larché, vice présidente du Conseil régional et Alain Prévost, vice-président de la commission agricole.

Et c'est tout naturellement que le salon de l'agriculture s'est enchaîné, mardi 1er mars, pour les confrères, par deux autres intronisations, celles de MOF fromage. Les MOF ne sont évidemment pas des sortes de fromage : l'acronyme signifie "meilleur ouvrier de France". "Il s'agissait de Ludovic Bisot, MOF 2015, fromager à Rambouillet (Yvelines) et Marc Janin, MOF 2015, fromager à Champagnole (Jura). En 2015, il n'y a eu que deux MOF dans la catégorie fromage. C'est peu d'autant que le concours a lieu tous les quatre ans et rassemble une centaine de candidats au départ" indique Pierre Guichon, le président de la confrérie meldoise.

Frédéric Ledoux a également été intronisé, hier. Il est chevalier de la confrérie des chevaliers du Taste fromage de France qui suit la devise, "Honni soit qui, sans fromage, prétend à bonne table rendre hommage". Le chevalier est aussi membre de la guilde internationale des fromagers. "L'association a pour vocation de fédérer l’ensemble de la filière laitière, à quelque niveau que ce soit" explique Frédéric Ledoux. La guilde prend une importance particulière au salon de l'agriculture au cours duquel se sont à nouveau manifestés éleveurs et producteurs de lait français quant à leur situation critique.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="20485,20483,20484"]

 

 

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°51 : les solutions des jeux

Found no item!

Lire les mensuels

Go to top