Le Mesnil-Amelot ► Un prix de l'innovation pour le village

La commune du Mesnil-Amelot s’est vue remettre le trophée de l’Innovation pour l’accessibilité de la voirie dans le cadre du salon des maires d’Ile-de-France au parc floral de Vincennes.

 Alain Aubry, le maire du Mesnil-Amelot, a reçu des mains de Stéphane Beaudet, le nouveau président des maires d’Ile-de-France, le deuxième prix de l’innovation pour l’accessibilité de la voirie publique qui récompense les différents moyens mis en œuvre pour que les personnes à mobilité réduite circulent mieux sur la commune.

"Nous ne sommes que deux à recevoir ce prix, et le Mesnil est la deuxième commune en Ile-de-France. C'est une fierté !" a indiqué Alain Aubry, le jour de la remise de récompense, jeudi 16 avril.

Les travaux de mise en accessibilité ont principalement porté sur la réfection et l’élargissement des trottoirs, la mise en place de bandes podotactiles et l’abaissement des bordures sur l’ensemble des passages piétons, la reprise des arrêts de bus ou la mise en place de bordures de type « autonor » sur les carrefours et ronds-points sensibles afin de sécuriser le cheminement des piétons. Enfin, des ralentisseurs de type « plateformes » ont été mis en place afin de réduire la vitesse de circulation et sécuriser les usagers de la route.

Les travaux réalisés ont permis d’assurer une accessibilité continue sur l’ensemble des rues concernées  : rue de Claye, rue de la grande Borne, rue du Gué, rue de Guivry. Une liaison adaptée entre les différents pôles accessibles a pu être réalisée et ainsi assurer un confort d’utilisation pour l’ensemble des usagers : piétons, cyclistes, automobilistes ou passagers de transports en commun.

Dammartin-en-Goële ► L'interco offre un broyeur et des composteurs

image galerieIls étaient une trentaine à venir chercher leur composteur, mercredi 22 avril. Des habitants du territoire de l'interco, Plaines et monts de France ont, en même temps, ce jour-là, bénéficié de la formation d'une heure dispensée par le responsable du service environnement de la communauté de communes, Sébastien Dorions. "Faire du bon compost, c'est comme suivre une recette de cuisine. Si vous ne mettez pas les bons ingrédients ou si vous ne respectez pas les quantités, le mélange a peu de chance de rendre ce que vous attendiez !" a expliqué le formateur. Culture en lasagne, bestioles et vers dans le bac à compost, eau, air, soleil... Tous les éléments pour constituer son compost dans le jardin ont été énumérés et détaillés.

Emma, élève de primaire à Saint-Pathus, a assisté à l'événement avec sa maman. Elle a dessiné la méthode du bon compost expliquée par Sébastien et annonce : "Je vais dire aux autres enfants de ma classe comment on fait. Je leur donnerai les astuces que l'ai apprises aujourd'hui".

Sandrine, de Claye-Souilly, a gagné le broyeur

Chacun est reparti avec son bac composteur offert par l'interco à ses habitants. Cependant, la grande gagnante du jour était une habitante de Bois-Fleuri à Claye-Souilly, Sandrine Prun. Elle a remporté le broyeur de déchets végétaux qui était en jeu, samedi 18 avril aux Claye du jardin (#Les Claye du jardin : poules, compost et composteur).

"Je suis très contente d'avoir gagné le broyeur. Le développement durable est important pour notre famille. J'essaye de sensibiliser mes quatre enfants en les incitant à trier les déchets".

La communauté de communes se préoccupe de la diminution des ordures, d'autant que le budget de la gestion des déchets s'élève chaque année à 14 millions d'euros, le poste budgétaire atteignant ainsi la première place.

Alain Aubry, premier vice-président de l'interco qui a remis le broyeur à Sandrine, souligne : "Les principaux objectifs du PLPD (Plan local de prévention des déchets) sont de réduire la quantité de déchets de 25 kilos pas habitant, un composteur pouvant transformer 80 kilos de déchets par foyer, ensuite, de diminuer la toxicité des déchets collectés comme de limiter les piles dans les poubelles ou abaisser l'utilisation de produits phytosanitaires (ndlr : désherbants, engrais...). La réduction des déchets signifie un coût moins élevé pour leur traitement et donc des taxes moins élevées pour les habitants".

Les poules, "garanties écolo"

Sous l'impulsion de son vice-président chargé de l'environnement, Hervé Touguet, l'intercommunalité développe et propose plusieurs actions afin de permettre à ses habitants de diminuer facilement leurs déchets : la mise à disposition gratuite d'un composteur individuel par foyer avec une formation (passage obligé pour pouvoir retirer son composteur) ; l'installation de composteurs dans les cantines (trois déjà équipées) ; la distribution d'autocollants "stop pub" pour limiter la distribution de publicité papier dans les boîtes aux lettres (35 kilos chaque année par foyer) ; la fourniture gratuite de deux poules (elles consomment environ 200 kilos de déchets par an... 200 familles déjà "équipées").

D'ailleurs, Sandrine Prun, des poules, elle en veut ! Elle fera sa "formation poules" samedi 23 mai à Charny et installera les animaux dans son poulailler dans le jardin. "C'est prévu ! "

#Les Claye du jardin : poules, compost et composteur.

La galerie photo

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="2044,2045,2049,2048,2047,2046,2041,2040,2039,2038,2037,2035,2034"]

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°45 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top
X

Copie interdite

La copie est interdite. L’ensemble des textes, images, vidéos, graphismes sont protégés par la loi sur la base du code de la propriété intellectuelle.