×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Crécy-la-Chapelle ► La ville inaugure la place Jean Panhard

[Galerie vidéo]

La place de l’Eglise à Crécy-la-Chapelle se nomme, depuis samedi 21 octobre, place Jean Panhard, en hommage à l’illustre personnage de la commune qui a été à la fois conseiller municipal, industriel et figure mondiale de l’automobile.

Jean Panhard a marqué la ville non seulement pour avoir fait l'essentiel de sa carrière chez Panhard et Levasseur, doyen des constructeurs automobiles, mais également par sa personnalité. Le grand homme, tant par la taille que par son histoire, avait "de la conversation". Il avait toujours quelque chose à dire, particulièrement si on le lançait sur les voitures. Curieux de savoir si on en savait assez pour valoir un brin de discussion, il questionnait, toujours avec bienveillance, sur les connaissances automobiles de son interlocuteur. "Savez-vous quel est le plus ancien constructeur automobile français ?" faisait partie de ses interrogations favorites.

"J'ai des voitures miniatures de la marque Panhard" disait-il avant de faire entrer ses invités dans le bureau de la grande maison de Crécy pour montrer ses précieuses maquettes. C'était juste avant qu'il fête ses 100 ans.

Jean Panhard, (12 juin 1913 - 16 juillet 2014), diplômé de l’école polytechnique, était entré en 1937 comme directeur technique chez Panhard et Levasseur, entreprise fondée par son oncle, René Panhard, à la fin du XIXe siècle. Il a quitté l’entreprise en 1981 après en être devenu le président directeur général.

Attaché à ses racines briardes, il a été président de l’association des amis de l’abbaye Notre-Dame de Jouarre et conseiller municipal de Crécy-la-Chapelle de 1971 à 1996.

Mathieu et Bruno Panhard, représentants des quinze petits enfants de Jean Panhard et des vingt-trois arrière-petits-enfants, se sont exprimés devant le public : « Notre grand père était profondément attaché à Crécy, par son encrage familial, ses engagements dans la ville et ses liens personnels avec les habitants. Pendant vingt-quatre ans, il a été conseiller municipal de Crécy, mettant un point d’honneur à ne jamais rater un conseil malgré ses contraintes professionnelles". 

Le maire, Bernard Carouge, a ajouté : « J’ai eu la chance de siéger à ses côtés quand j’étais conseiller municipal. Il nous arrivait d’échanger pendant le conseil sur des sujets qui n’avaient rien à voir avec l’ordre du jour et nous étions repris, comme des écoliers, par le maire Antoine de Moustiers (1977-1995) que je salue pour sa grande humanité [...] On croisait Jean Panhard dans les rues de Crécy au bras de son épouse Jeanne : il avait toujours un mot agréable pour tout le monde. On se souviendra de ses cent ans avec le défilé des cent véhicules Panhard venus lui rendre hommage ».

Quelques instants avant que la plaque de la place Jean-Panhard ne soit dévoilée, Monseigneur Jean-Yves Nahmias, évêque de Meaux, a célébré la messe de réouverture de l’église Saint-Georges. Celle-ci avait été dévastée par la crue du Grand-Morin de 2016. Les travaux de remise en état viennent de se terminer.

 

 

 

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.