Lagny-sur-Marne ► ZAC des Tanneurs : c'est parti pour deux ans de travaux

Le conseil municipal de Lagny-sur-Marne a entériné, jeudi 19 octobre, le bilan de la concession d'aménagement de la ZAC (Zone d’aménagement concertée) des Tanneurs. Le nouvel ensemble immobilier, en cours de construction, sera livré fin 2019.

Les objectifs financiers de la ZAC sont désormais atteints. Le bilan 2016 de fin d’opération dressé par la société Aménagement 77 dégage un résultat excédentaire prévisionnel de 2,10 millions d’euros.

Avec les avances déjà remboursées à la Ville (1,79 million d’euros), c’est  un montant total de 3,89 millions d’euros qui ressort au final. Il permettra de financer les équipements du futur programme immobilier : la crèche, le parking et les locaux associatifs.

Une capacité de cent-vingt logements

Dénommé Carré Balzac, il comprendra 92 logements en accession à la propriété, 30 logements en locatif social, un local associatif, un parking public de 156 places, une crèche et 5 locaux d’activités. « Avec un coût zéro pour la Ville » a souligné le maire, Jean-Paul Michel.

Michael Lopez (Objectif Lagny) s’inquiète de l’accessibilité à la future crèche, qui sera sur trois niveaux et non en rez-de-chaussée. « Effectivement, elle sera sur trois étages, mais il y aura un ascenseur » a répondu le maire.

 « Quel accueil pour les enfants dans les écoles ? »

« On parle ici de cent-vingt logements, ce qui correspond à environ cent-vingt enfants, soit quatre classes pleines. Sachant que l’école Paul-Bert vient de subir une fermeture de classe et que l’école Delambre est déjà bien remplie, que l’établissement Saint-Laurent est extrêmement chargé, avec une liste d’attente à rallonge, comment les enfants seront-ils accueillis dans nos écoles ? » a renchéri l’élu d’opposition.

Selon la majorité municipale, le PPI (Plan pluriannuel d’investissement) mis en place pour les écoles anticipe l’arrivée des nouveaux enfants sur le site des Tanneurs mais aussi sur celui de Saint-Jean. Bouchra Fenzar, adjointe à l’enfance et à la vie scolaire, ne se montre pas inquiète, d’autant que « la ville serait actuellement en baisse pour le nombre d’inscriptions d’enfants ».  Seul le point de la restauration scolaire qui nécessite d’être agrandie reste selon elle un problème « qui sera réglé dans le cadre du PPI ».

Nouvelle polémique sur la hauteur

Jacques-Edouard Gréé, élu de LEAD (Lagny ensemble aujourd’hui et demain), est revenu sur la hauteur du bâtiment. « Vous nous avez toujours soutenu que l’opération ne ferait que quatre étages. Or, sur le plan masse du rapport, on s’aperçoit qu’il y a des parties qui sont en R+4 (Ndlr : rez-de-chaussée + quatre étages), d’autres en R+5 et trois parties en R+6 ».

Les propos ont, une fois encore, agacé Jean-Paul Michel : « Je n’ai jamais dit quatre étages, mais dix-sept mètres parce que c’est la règle d’urbanisme. Le calibre du bâtiment a été vu avec les ABF (Architectes des bâtiments de France) qui l’ont validé. Il y a une maquette et, à nouveau, je vous invite à aller la voir chez le promoteur ».

Le calendrier

Le Carré Balzac aura sa forme définitive vers juillet 2018. L’aménagement du parking devrait démarrer à la rentrée 2018. La livraison de tous les logements est prévue fin 2019 et coïncidera avec l’ouverture de la crèche.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="65489,65488,65490"]

 

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.