Monthyon ► Le second centre polymédical est ouvert

[Galerie vidéo]

L’inauguration du second centre polymédical à Monthyon s’est déroulée samedi 21 octobre. Avec la nouvelle infrastructure, la commune présente désormais un pôle médical de premier plan pour les habitants du Nord du canton de Claye Souilly.

En 2009, sous l’impulsion du maire, Bernard Lefranc, un premier centre polymédical a vu le jour, offrant aux professionnels de santé "un espace fonctionnel capable de répondre aux besoins de la population monthyonnaise". Fort du succès du premier équipement, le maire actuel, Claude Decuypère, a initié un nouveau projet du même type. C’est ainsi qu’un espace de 250m2, conçu par Abdelkader Neggal du cabinet d’architecture Carrère, est sorti de terre.

Accompagné du sous-préfet de Meaux, Gérard Pehaut, du conseiller départemental Olivier Morin et du député Jean-Francois Parigi, Claude Decuypère a indiqué : « Jean-Pierre Dupré, mon adjoint à l'urbanisme, a assuré le suivi du projet et a bataillé pour sa réussite, en gérant particulièrement les délais et les contraintes liées aux raccordements de gaz, électricité et téléphone ».

De leur côté, les professionnels de santé ont reconnu l’implication de la commune dans la réussite du projet. Corine Berthy, psychomotricienne, fraîchement installée, souligne : « Le maire a été très accueillant et particulièrement attentif à mes besoins. J’ai ainsi pu obtenir la jouissance d’un terrain mitoyen au pôle médical pour y installer deux poneys et ainsi proposer à mes jeunes patients des ateliers de rééducation motrice. D’autre part, la municipalité de Monthyon m’a fait bénéficier des infrastructures sportives de la commune. Ceci me permet de proposer des groupes thérapeutiques par la médiation sportive en collaboration avec une psychologue ».

Une offre médicale complète

Le nouvel équipement accueille deux infirmières, trois sages femmes, un podologue pédicure, un kinésithérapeute, deux chirurgiens dentistes, trois orthophonistes, une psychomotricienne, un cardiologue, un sophrologue et une psychologue dont l’arrivée est prévue en janvier 2018. Trois cabinets demeurent encore libres pour de nouveaux postulants.

La pluridisciplinarité du cabinet en fait un véritable atout

« Nous sommes parents de Jérémy, 5 ans, qui est atteint de troubles du spectre autistique. Chaque semaine, nous devons nous rendre chez l’orthophoniste, la psychomotricienne et la psychologue. L’existence d’une telle concentration de disciplines fera gagner du temps et de l’énergie à de nombreux parents. De plus, les intervenants pourront plus facilement  communiquer entre eux, travailler vers le même objectif et mutualiser leurs connaissances » ont expliqué Franck et Hélène.

Monthyon, commune pionnière dans la lutte contre la désertification médicale.

Avec son offre médicale, Monthyon jouit désormais d’une attractivité certaine. Martine Florençon, maire de la commune voisine d’Iverny, a indiqué : « Notre commune de 600 habitants  n’est située qu’à  5 km  de Monthyon. Un équipement comme celui-ci assure la survie des petites communes dans un contexte difficile pour les zones rurales. Le pôle médical représente  un argument supplémentaire pour les personnes souhaitant s’installer dans les environs. »

D'autres communes souhaitent d'ailleurs s’inspirer de l’exemple de Monthyon.

 

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.