Sénatoriales ► Les Républicains résistent, LREM obtient deux sièges

Les grands électeurs de Seine-et-Marne ont choisi leurs sénateurs, dimanche 24 septembre. La droite conserve ses sièges, la République en Marche entre à la haute assemblée avec deux élus tandis que la gauche n'en a qu'un seul.

Il y a six ans, Gauche et Droite se sont réparties à égalité les sièges au Sénat. La victoire d'Emmanuel Macron aux présidentielles et la création de son parti a visiblement changé la donne politique dans le département.

Anne Chain Larché, Pierre Cuypers, Claudine Thomas

Les 3 090 électeurs ont placé la liste conduite par Anne Chain-Larché (LR)  en tête avec près de 42,2 % des voix, soit 1305 bulletins. La sénatrice sortante entre au Sénat avec ses colistiers Pierre Cuypers, autre sénateur sortant, et Claudine Thomas, adjointe au maire de Chelles et conseillère régionale d'Ile-de-France. La tête de liste des Républicains a réagi en promettant "de défendre la Seine-et-Marne et ses élus tout au long de son mandat".

Arnaud de Belenet, Colette Mélot

Arnaud de Belenet, le maire LREM de Bailly-Romainvilliers a réussi son pari et siègera pour la première fois au palais du Luxembourg au côté de sa colistière, la sénatrice sortante, Les Constructifs, Colette Mélot exclue de la liste des Républicains. La liste soutenue par le parti présidentiel allié aux centristes obtient 708 voix. Le nouveau sénateur devra laisser la présidence de la communauté d'agglomération du Val d'Europe et son mandat à la mairie de Bailly-Romainvilliers au profit d'un de ses colistiers.

Vincent Eblé

La gauche perd quant à elle deux sièges. Vincent Eblé est le seul à réussir à sauver le sien. Sa liste a obtenu 540 des voix. La liste de l'alliance communistes et écologistes a recueilli quant à elle 276 voix. De quoi laisser  des regrets à l'ancien président socialiste du conseil départemental. "Ensemble nous serions passés devant" a confié un élu PS.

La liste conduite par Michel Gérès, maire de Croissy-Beaubourg, a rassemblé 125 voix et celle de Pierre Bacqué, le conseiller départemental ex-UMP, allié avec le Front National, 107 voix. La liste de l'alliance écologiste, indépendante et citoyenne obtient 29 voix.

 

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.