Gressy ► 200 poules pour 90 familles

Caméra imageC'est une distribution de 200 poules pondeuses qui s'est déroulée devant la salle Athéna de Gressy, samedi matin, 23 mai. Pas moins de 90 familles étaient venues chercher un couple de volatiles... par deux parce qu'une toute seule s'ennuie. Evidemment, l'idéal pour les animaux est de pouvoir vaquer à leur aise dans le jardin. C'est certain, elles vont "faire du ménage", autrement dit manger les limaces, escargots, insectes, vers en tous genres et autres bestioles, ratiboiser l'herbe sans grande distinction entre la bonne et la mauvaise, préférant quand même les brins jeunes, frais et bien gras...  Si le jardin est un peu étroit pour elles, il faudra accepter que la terre des bordures soit régulièrement râclée, voire creusée. Bref, quand on a des image galeriepoules dans son jardin, ça se voit. Mais tout ceci ne les empêchera jamais d'avaler aussi les déchets que vous leur donnerez à consommer.

Et des déchets, elles en consomment ! Une poule en forme peut picorer jusqu’à 300 kg de déchets par an...

"Qui dit allègement des déchets dit économie sur le traitement des ordures et donc sur la taxe concernée. Si elle n'est pas nécessairement réduite (NDLA : difficile de voir réduire les impôts ces temps-ci...), elle peut ne pas augmenter" précise l'intercommunalité, Plaines et monts de France, organisatrice de la distribution de poules et de la formation qui va avec.

Sébastien Dorions, responsable du service environnement, a dispensé les conseils sur le tri des déchets aux familles venues des 37 communes du territoire. Il a rappelé ce qui peut être recyclé et ce qui ne peut pas l'être :  "Une boîte de pizza pleine de graisse ne doit pas être mise dans les poubelles bleues, tout comme les pots des yaourts."

Quant aux poules adoptées par les habitants, il a également donné tout le mode d'emploi : un poulailler qui ferme la nuit, à cause des prédateurs (principalement les renards, friands de poules endormies faciles à attraper), des nids surélevés avec de la paille bien sèche (l'humidité peut leur être fatale), du grain et des déchets alimentaires. Il est conseillé d'agrémenter le menu de coquilles d'huître ou d'œuf broyées qui contribueront à la solidité de l'œuf. Les œufs, c'est ce qu'on attend des volatiles qui peuvent en pondre chacun jusquà 300 par an.

François Dano, éleveur à Villemareuil, fournisseur de la plupart des poules dans la région, a donné des détails sur "la bonne tenue d'une poule" et a souligné : "Elles sont faciles à élever et demandent peu d'entretien".

Des poules... avec ou sans poussins ?

La question est toujours surprenante, mais il faut croire qu'on ne connaît pas encore assez nos animaux car régulièrement, les gens demandent si les œufs donneront des poussins. Eh bien non ! Pour avoir des poussins, il faut un coq ! C'est une constante 100 % naturelle : sans mâle, les femelles ne sont pas fécondées donc, pas de progéniture. Pour avoir des poussins, il faut une poule et un coq.

Une poule ne prend pas de vacances 

Les poules ne prennent pas de vacances et en plus elles ont des habitudes qu'il faut éviter de changer pour ne pas les stresser. Elles paniquent déjà lorsque l’on change la mangeoire de place...
Elles ont besoin de soins et de nourriture, sans oublier de l'eau fraîche, propre, quotidiennement. Si vous vous absentez deux ou trois jours, il existe des réservoirs spécialement adaptés pour l'eau et pour la nourriture.
Par contre, au-delà, il faut trouver quelqu’un qui prendra soin de vos pensionnaires en votre absence. L’idéal est de s’arranger avec un voisin qui viendra nourrir les animaux et ramasser les œufs. Pensez aussi au renard qui, si le poulailler n'est pas bien fermé, aura la partie encore plus facile pour venir chiper vos poules. Il pourra les tuer toutes, ou pas, mais n'en emportera qu'une car il n'a pas de panier et c'est tout ce qu'il peut prendre dans sa gueule. Vous saurez que le renard est passé parce que l'une de vos protégées manquera définitivement à l'appel. Alors attention à bien fermer le poulailler le soir et de le rouvrir le matin - de bonne heure surtout l'été !
Il se peut que le chien de la famille se prenne d'affection pour vos poules. Si jamais il les côtoie d'un peu trop près, il risque d'y prendre goût, au sens littéral du terme... Attention de ne pas les laisser trop en contact sans surveillance.
Le chat : pas de problème, les poules sont trop grosses pour lui. Par contre, il sera utile pour chasser les autres prédateurs des poules tels que fouines, belettes, rats...

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="3385,3376,3370,3372,3378"]

 

 

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.