Rapporter un commentaire

Pour avoir été conseil municipal d'opposition avant de démissionner sous la mandature 2008-2014, je tiens à apporter quelques précisions. Si François Bouchart a échoué dans la conquête de la mairie cette année là c'est faute d'avoir reussi à rassembler la droite et le centre, je figurais en tant que dissident UMP à l'époque en troisième position sur la liste de Dominique Maillard, avec des adjoints actuels de M Bouchart, tels que M Bianchi et M Vassard.
Tant mieux pour lui s'il a pu devenir maire en 2015 sans avoir mené sa liste en 2014, sa popularité de l'époque étant sans doute insuffisante pour gagner en son nom...
Actuellement membre du Rassemblement National et ancien tombeur de M Bouchart au premier tour des élections départementales en tant que suppléant de M Martin sur le canton de Roissy en brie-Pontault Combault, je ne critique pas le bilan de M Bouchart en tant que maire, tant il était difficile de faire pire que l'ancienne maire communiste Sylvie Fuchs, mais la méthode.
Alors qu'il est soutenu par la République en marche et Les Républicains, celui-ci fait semblant de ne pas l'être et je parie que s'il y a le logo de ces 2 formations politiques sur ses affiches électorales, ce sera en caractère minuscule ou pas du tout.
La mode est aux listes sans étiquette, tant l'impopularité de ces dernières est grande. Avancer masqué face à ses électeurs est devenu monnaie courante de nos jours.
François Bouchart dit que son parti c'est Roissy, c'est pratique, c'est son choix, il gagnera probablement, mais de manière peu élégante...