Sun-Lay Tan

Sun-Lay Tan

SORTIR -

Le club modélisme du Pin inaugurera sa nouvelle piste, dimanche 17 avril à partir de 8 heures du matin. Plusieurs courses de voitures radiocommandées, réparties sur différentes catégories, sont organisées.

Les bénévoles du Club Modélisme Le Pin étaient à pied d'œuvre pour améliorer le nouveau tracé où les mini-bolides concourront dimanche. Après avoir tassé et passé au rouleau le sol sableux, des planches ont été posées pour former de nouvelles tables en virage.

La piste, où les voitures téléguidées 4x4 et 4x2 à moteurs thermiques rouleront, comporte désormais des parties synthétiques et a été rallongée de 30 mètres.

Vous y trouverez :
  • des stands couverts
  • des prises électriques
  • de l'air comprimé
  • une buvette et restauration rapide
  • des toilettes
Adresse du circuit : Route de Claye, Départementale 2086. Accès gratuit pour les spectateurs.

Le club C'était en 2013 :

SORTIR -

The Voice : Prenez la place d'un coach dans un des célèbres fauteuils rouges du jury de l'émission de TF1 The Voice. L'opération aura lieu samedi 5 mars, toute la journée, au centre commercial Val d'Europe à Serris. Un showcase gratuit se tiendra également à partir 15 heures.

Le fauteuil dans lequel sont habituellement assis Garou, Mika, Florent Pagny et Zazie, les jurés de l'émission The Voice, trônera au milieu de la zone des restaurants du centre commercial Val d'Europe, samedi 5 mars, de 10 à 19 heures. Pendant quelques instants, les clients pourront se glisser dans la peau de leur coach préféré et se croire sur le plateau de la Plaine-Saint-Denis en train d'auditionner à l'aveugle et de choisir le prochain talent de la chanson française. Grâce au photomaton Sharing box*, les fans du télé-crochet présenté par Nikos Aliagas et Karine Ferri se feront une photo pour immortaliser leurs mains sur le buzzer. Ils recevront celle-ci par e-mail.

A partir de 15 heures, Alvy Zamé, muni de sa guitare, offrira une prestation musicale gratuite qui sera suivie d'une séance de dédicaces... Sans doute se prêtera-t-il également au jeu des selfies...

Le candidat qui avait été quart-de-finaliste de la saison 4, l'année dernière, avait fait se retourner les quatre fauteuils par son interprétation de "One Day" d'Asef Avidan. Le jeune chanteur avait alors choisi d'être dans l'équipe de Jenifer, les inconditionnels s'en souviennent encore. Revoir la prestation ici.

De plus, un jeu accessible sur l'application Val d'Europe, téléchargeable sur Google Play ou App Store jusqu'au 13 mars, permettra au gagnant et à son invité d'assister aux battles lors de l'un des grands shows en direct ou de remporter des cartes cadeaux valables dans les boutiques du centre. Il suffira de répondre correctement à un quizz et d'être tiré au sort.

Pour célébrer le retour de l'émission diffusée chaque samedi à 20 h 55 sur TF1 qui a révélé les artistes Kendji Girac (le gagnant 2014), Louane, Les Fréro Delavega ou encore Lilian Renaud, gagnant de l'édition 2015, le producteur du programme, Shine France, a organisé une tournée de l'emblématique fauteuil rouge dans toute la France avec une étape au Val d'Europe.

*Sharing Box,

 

 

 

Battle Pro : Le traditionnel tournoi de break dance s'est tenu au théâtre de Chelles, samedi 27 février. Tout l'après-midi, plus de 100 danseurs se sont affrontés pour une qualification en finale internationale.

La crème des danseurs hip hop français était sur scène du théâtre chellois pour le désormais célèbre Battle Pro. Une centaine de breakdancers, venus de toute la France métropolitaine et d'outre mer, se sont donnés le change en crew vs crew, par équipe de huit dans "la pure tradition du respect et du fair-play"insiste Zoubir, l'organisateur de l'événement. Les concurrents se serrent les mains et se donnent l'accolade au début et à la fin de chaque partie, malgré des gestes de provocation qui s'assimileraient à une volonté de s'affronter entre bandes rivales. "Il s'agit d'une mise en scène, un peu comme dans West Side Story. Ca reste que de la danse et du spectacle" rassure Pierre, un des spectateurs assis au premier rang.  "Il y a beaucoup de solidarité. Pendant les séances de répétition, les candidats qui ne sont pourtant pas dans la même équipe se donnent des conseils" précise Bryan, un des participants.

Il s'agissait de la dernière étape qualificative avant la grande finale qui aura lieu samedi 5 mars au Dôme à Marseille (Bouches-du-Rhône). Les gagnants y représenteront la France lors de la finale internationale. Samedi, ce sont les Arabiq Flavour qui ont remporté le concours de Chelles, dans une ambiance surchauffée par le public et les DJ. Les vainqueurs se rendront à la cité phocéenne défendre les couleurs de la France face à des équipes venus de Corée du sud, du Brésil, de Russie ou d'Algérie.

Le public a aussi découvert les talents de la relève dans les Baby Battles, réservées au moins de 12 ans. Sysy, une Stéphanoise d'à peine 12 ans, a remporté la compétition. Elle représentera aussi la France à Marseille.

[gallery size="medium" ids="20426,20427,20428,20429,20430"]

 

Jeunesse : "Les investissements prévus en faveur des jeunes seront maintenus sans augmentation d'impôts". C'est ce qu'a annoncé le maire de Courtry, Xavier Vanderbise, lors du débat sur les orientations budgétaires.

Les jeunes Courtrysiens du Teen-Club (ex Club-co), peuvent désormais se réunir dans une salle de l'espace Jacobsen. Ils pourront y exercer de nombreuses activités, accompagnés de leurs animateurs. Une soirée Danse-Sport-Echange, dans laquelle les jeunes adhérents auront l'occasion de s'initier à la salsa, au hip-hop ou pratiquer du football, se tiendra lundi 11 avril, de 19 heures à 22 h 30. De plus, ils auront la possibilité de profiter d'un séjour à Saint-Dié-dès-Vosges, du 6 au 13 juillet prochain. "J'ai voulu totalement revoir les séjours d'été en proposant des activités adaptées aux enfants qui seront regroupés par classe d'âge. Les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes et les candidatures seront examinées par une commission d'attribution" précise le maire.
Investissements dans les écoles
La majorité municipale a également décidé de faire effectuer des travaux dans les écoles de la ville. Ainsi, le préau de l'école Lefèvre sera réaménagé pour un montant de 82 000 euros. Deux classes seront entièrement refaites et deux autres repeintes. Quant à l'école Georges-Brassens, les toilettes des filles et le plateau d'évolution seront remis à neuf. Pour l'école Jacques-Brel, les élus ont décidé de remplacer les stores occultants et la façade aura droit à un ravalement côté cour. De plus, l'éclairage public sera amélioré.

En fin d'année, les élèves de CM2 recevront un accès illimité à la version numérique du Robert Collège qui comporte un dictionnaire illustré ainsi qu'un dictionnaire Français-Anglais. "Ils auront accès à des contenus interactifs et à des vidéos encyclopédiques complémentaires des cours qu'ils suivront au collège" déclare Nathalie Karajabarlian, l'adjointe au maire chargée de la jeunesse, qui pilote le projet.

Collège Maria-Callas :

les classes bilangues maintenues

Xavier Vanderbise a également obtenu le maintien des classes bilangues au collège Maria-Callas pour la rentrée 2016. C'est ce qu'il a annoncé, mardi 16 février, lors du débat sur le budget de la ville. L'affaire n'était pas gagnée d'avance, étant donné la réforme nationale du collège qui annonçait la suppression totale des classes bilangues, soupçonnées "d'élitisme" par le gouvernement. Courtry fera partie des 70 % de sections bilangues qui seront maintenues à la rentrée, même si, comme l'avancent les syndicats d'enseignants, il existe "de très fortes disparités d'un rectorat à l'autre".

Et parce que le confort est également un point important pour pouvoir suivre une scolarité dans de bonnes conditions, l'établissement Maria-Callas se dotera d'un préau et de nouvelles toilettes.

La crèche accueillera davantage d'enfants
Les services départementaux ont donné leur agrément afin d'augmenter le nombre de places dans la crèche La Barbotte. Trente-cinq enfants y seront accueillis contre 31 avant travaux. "La demande continuera à dépasser l'offre. Cependant, plusieurs familles supplémentaires trouveront une réponse de système de garde d'enfants" annonce Danielle Aillot, l'élue chargée de la petite enfance.
La gestion des finances de Courtry en 2015
L'épargne nette, qui s'élève à 681 567 €, a permis de dégager un autofinancement qui autorisera les investissements malgré la baisse des dotations de l'Etat.

 

Le forum de l'emploi se tiendra mardi 8 mars, de 9 à 17 heures, au centre commercial Terre-Ciel à Chelles. Le rendez-vous est intercommunal. A vos CV !

Les employeurs du territoire ont de nombreux postes à pourvoir et les présenteront au forum de l'emploi. Tous les secteurs d'activités et les niveaux de diplômes sont concernés : le commerce, la distribution, la logistique, les services à la personne, l'artisanat et les métiers techniques des trois armées (air, terre et  mer).

"Quand on recherche un emploi ou qu'on veut en changer, sur les forums et salons, il est vivement recommandé d'avoir une pochette avec un bon nombre d'exemplaires papier de son CV. Même si celui-ci n'est pas long, il permettra au moins au recruteur de se souvenir de vous et c'est toujours un bon point" indique-t-on à la Mission locale.

Un bon CV c'est quoi ?

Un bon CV doit être, avant tout, facile et rapide à lire. En le concevant, il faut penser aux gens qui le liront. Il doit contenir les informations sur le candidat : coordonnées, formation, expérience. "Il est conseillé de mettre une photo sur le CV car nous avons besoin de reconnaître les candidats que nous avons rencontrés" souligne Stéphane, chargé de recrutement dans une agence de travail temporaire de Chelles.

De plus, les recruteurs sont unanimes : "A côté des compétences et des diplômes, nous donnons une importance particulière au savoir-être" insiste encore Stéphane. Des formules de politesse de base et une tenue vestimentaire correcte donneront toutes les chances au candidat.

L'événement du 8 mars est organisé par la communauté d'agglomération Paris-Vallée de la Marne, Pôle emploi et les missions locales et intercommunales pour l'emploi. La plaquette est téléchargeable ici

Chelles_carte_forum

Gares RER : Chelles Gournay - RER E • Vaires-sur-Marne - Transilien ligne P Lignes de bus : A et Seine et Marne Express 19 à partir de la gare de Chelles Gournay C, D, 211 RATP et Seine et Marne Express 19 à partir de la gare de Vaires-sur-Marne

SORTIR  -

L'association Serris Danse Val d'Europe organise une journée multistages de danse qui se déroulera dimanche 22 mai à la salle Robert-Doisneau, à Serris.

Les cours seront ponctués par des musiques de films, dont le thème de Dirty Dancing dans lequel Johnny Castle, incarné par Patrick Swayze, et Baby Houseman, interprétée par Jennifer Grey, font une danse endiablée. Dansez sur Time of my life, la bande originale du film !

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=4BQLE_RrTSU]

Le programme
Plusieurs types de danses seront proposés :
  • 10 h 00 à 11 h 15 : Rumba latino
  • 11 h 15 à 12 h 30 : Mambo
  • 13 h 30 à 14 h 45 : Salsa
  • 14 h 45 à 16 heures  : Rock romantique
  • 16 heures à 16 h 45 : Merengue
Tarifs :

1 stage : 17 euros

2 stages : 30 euros

3 stages 38 euros

4 stages : 40 euros

Réservation avant le 19 mai ( à partir du 20 mai : 5 euros en supplément ) : 06 80 44 67 05 (Julien)

ou 07 70 96 60 54 (Eliane) - Salle Robert-Doisneau, rue de l'Hermière à Serris

 

L'association Tous avec Clément a fêté ses dix ans, samedi 16 avril, à Othis. Grâce à l'action des bénévoles et à la générosité des donateurs, plus de 270 000 euros ont été récoltés depuis la création de l'association par Lucie Fagedet, la mère de Clément, décédé d'un cancer en septembre 2006 à l'âge de 4 ans.

"Nous sommes ici pour les 10 ans de l'association" explique Monique, l'une des 158 personnes qui ont réservé leur repas et payé 20 euros pour s'amuser et pour la bonne cause. "Certains ont assisté quelques heures avant au concert du groupe Zut, bien connu des petits Othissois. D'autres viendront pour la soirée dansante plus tard, à partir de 23 heures " précise Céline Gelé, la conseillère municipale qui participe à l'organisation depuis plusieurs jours. Tout était prévu pour faire la fête : un DJ et une piste de danse.

Les bénéfices du repas de gala et de la soirée dansante seront reversés à l'institut Gustave-Roussy, le centre européen de lutte contre le cancer installé à Villejuif (Val-de-Marne). "En 10 ans, nous avons récolté 270 000 euros pour financer la recherche mais également la prise en charge des enfants malades" déclare Lucie Fagedet. Le docteur Dominique Valteau, chef du département pédiatrie à Gustave-Roussy, et Caroline Simonds, présidente de Rire médecin, étaient les invités d'honneur de la soirée.

"En une décennie, Lucie a réussi à mobiliser et fédérer autour d'elle. La lutte contre le cancer dépasse désormais le cadre local" constate Bernard Corneille, le maire d'Othis. En effet, des antennes se sont même créées dans huit régions différentes. Ainsi, Isabelle qui habite à Rouen confie : "J'ai découvert l'association quand j'ai vu le lâcher de ballon qu'elle a organisé il y a trois ans. Je me suis sentie concernée parce que ma petite fille, qui vit à Othis, était aussi malade. Elle est désormais guérie mais nous continuons à nous battre".

Tous les ans, les bénévoles organisent des cross, des défis ou des petits-déjeuners à domicile. "Au début, j'accompagnais ma femme qui ne conduit pas. Puis, au bout de quelques mois, je me suis dit pourquoi pas" raconte Jean-Marie, le secrétaire. Beaucoup n'ont pas connu Clément mais ont été touchés par l'investissement de sa maman.

"J'ai suivi une amie" confie ainsi Amélie.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="23285,23284,23286,23283,23282,23281,23280,23279,23273,23278,23277,23276,23275,23274"]

 

Martine et Alain, deux habitants de Mitry-Mory, ont faire refaire leur cuisine par l'équipe de l'Atelier déco. L'émission présentée par Aurélie Hémar sera diffusée sur France 2 samedi 16 avril, à 17 h 10. Le couple raconte les coulisses du tournage.

Martine ouvre avec un grand sourire la porte de sa maison, située dans une rue pavillonnaire du quartier des Acacias : "Bonjour ! Bienvenue chez moi !" En tournant juste à gauche, on peut voir une cuisine flambant neuve : les revêtements au sol et au mur ont été changés. Les meubles ont été remplacés ou bien remis à neuf aux couleurs de la mer : du gris, du bleu, du blanc... "C'est ma fille qui nous a inscrits" précise la Mitryenne tout en préparant un bœuf bourguignon aux saveurs alléchantes.

Après avoir été sélectionné, le couple a été contacté pour l'enregistrement. Celui-ci s'est déroulé en janvier, pendant trois jours, dans la maison puis dans les studios situés à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). La participante se souvient avec précision : "Il y avait des fils partout, des caméras ici et là et pas moins de sept personnes dans ma cuisine de 8 m². Notre chambre a servi de vestiaire et de salle de maquillage. La régie a été installée dans le salon".

Alain, son mari, se rappelle de l'enregistrement dans les studios de l'émission : "On avait 3 heures de prise de vue chacun. Au total 6 heures qui seront réduites au montage à 45 minutes." En effet, le concept de l'émission prévoit que les candidats participent aux travaux. Ainsi, tandis qu'Alain travaillait sur les portes des meubles, Martine apprenait à customiser les poignées des placards avec des nœuds de scoubidous et quelques astuces décos. Les époux se souviendront longtemps de l'expérience vécue. "L'équipe et l'animatrice, Aurélie, ont été très sympas" sourit encore Martine qui confie également avoir jeté tous ses médicaments après la découverte de la nouvelle cuisine.

La télé, c'est pas du cinéma !
Il a fallu une nuit entière pour que les bricoleurs du programme puissent tout mettre en place avant le "lever du rideau". La famille toute entière a dû confier les clés de la maison et aller dormir chez des amis. Au moment de la découverte de sa nouvelle pièce, Martine avoue avoir versé une petite larme pour de vrai [NDLR : Comme quoi la télé, c'est pas du cinéma !] : "C'était une très belle surprise. Ils avaient tout prévu : des fruits, du pain frais sur la table et un panier gourmand".

L'émission animée par Aurélie Hémard propose chaque semaine de donner une seconde vie aux intérieurs, en détournant, restaurant ou transformant le mobilier à moindre coût avec des tutos. Voir ici les émissions en replay.

L'atelier déco avec Martine et Alain sera diffusé demain, samedi 16 avril à 17 h 10 sur France 2.

[gallery size="large" type="slideshow" ids="23118,23121,23119,23126,23123"]

 

 

 

 

Le spectacle du Grand Cabaret a reporté un vif succès, dimanche 14 février à Villeparisis. Magiciens, équilibristes et illusionnistes ont investi la scène du centre culturel Jacques-Prévert.

Les bénéfices ont été reversés à la Maison pour tous qui agit en faveur des élèves issus de milieux défavorisés en offrant du soutien scolaire.

Dès le lever de rideaux, les yeux des spectateurs ont brillé devant la ravissante Stellina et les 34 cerceaux tournoyant autour de son corps et de ses membres en même temps. Le mélange de jonglage et de danse sous les projecteurs a été particulièrement applaudi. Puis, c'était au tour Stéphane et Thomas de proposer, sous un ton humoristique et avec la participation d'une spectatrice, une démonstration de leurs talents de comédiens et de prestidigitateurs avec des cartes à jouer.

D'autres artistes et acrobates se sont suivis et ont offert à tour de rôle un vrai spectacle magique, dans tous les sens du terme : du tir à l'arbalète des Kenjys, de l'équilibre sur rouleau à 4 mètres de hauteur de Nico et de la magie par la gagnante du festival des Jeunes Talents à Saint-Soupplets, Laure Nouri. Quant à Frédéric, le maître de cérémonie, il a enchanté le public avec quelques tours de passe-passe et ses petites histoires.

Le clou du spectacle a été assuré par l'illusionniste, Tim Silver. Le participant régulier à l'émission de Patrick Sébastien, Le Plus Grand Cabaret du monde sur France 2, a tout au long de sa prestation tranché et décomposé une dizaine de fois son assistante sur la scène et permis à une spectatrice de s'envoler sous les yeux ébahis du public.

Michel est encore bouche bée après la fermeture finale du rideau. "C'est un beau cadeau de Saint-Valentin ! Ce sont vraiment des tours époustouflants. En plus, c'est pour la bonne cause". En effet, l'événement a été organisé conjointement par les Rotary Clubs de Dammartin-en-Goële et de Claye-Souilly Roissy CDG et par la ville, au profit de la Maison pour tous de Villeparisis. Un chèque de 500 euros a été remis par Francis Wibaux, le président de l'antenne clayoise.

"Le don permettra de développer des ateliers quotidiens pour des enfants dont les familles, pour la plupart monoparentales, ont du mal à suivre l'éducation" précise Stéphane Marmet, le président de la Maison pour tous. Il s'agira en priorité d'aider les élèves habitant dans le quartier République grâce à un encadrement de qualité avec des professionnels, ainsi qu'une aide aux devoirs et des jeux éducatifs.

[gallery size="large" type="slideshow" ids="19607,19608,19609,19610,19611,19612,19613,19614,19616,19617,19618,19621,19623,19624,19625"]

La fête médiévale s'est tenue, samedi 14 et dimanche 15 mai, à Moussy-le-Neuf qui a été, pour l'occasion, transformée en un authentique village du Moyen Age. Plus de trois mille personnes ont assisté, enthousiastes, aux activités et aux animations.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=3q9_6lzEWXg] Nathalie a le sourire aux lèvres. Vêtue d'une robe de châtelaine médiévale, elle raconte : "On a vraiment l'impression de se retrouver au XIIIe siècle. Des armoiries ont même été accrochées le long de toutes les rues". Et le cadre s'y prête volontiers puisque l'église du village date du XIIe.

Samedi 15 mai, l'événement a été inauguré par une démonstration de feu. Les cracheurs se sont associés aux tournois de chevaliers flamboyants et à une démonstration de tir à la couleuvrine. "Il s'agit d'un des premiers canons à main en fer forgé, utilisé au XVe siècle" précise Diego, un bénévole passionné par l'époque moyenâgeuse.

Les visiteurs ont également découvert la vie quotidienne des habitants d'un château fort où les combattants s'entraînent à manier leur épée, où l'on fait du feu (...sans utiliser d'allumettes !) et où on mange du sanglier.

Des reconstitutions de rituels et de traditions du XIIIe et XIVe siècle ont ponctué la journée. Des jeux en bois géants ont été mis à la disposition des plus jeunes.

L'événement qui a lieu tous les deux ans a mobilisé plus de deux cents figurants. Il a été organisé par l'association Les compagnons de Muncy en partenariat avec la municipalité.

[gallery size="large" type="slideshow" ids="24495,24497,24496,24499,24500,24501,24502,24503,24505,24504,24507"]

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°38 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top