Claye-Souilly ► Climat : les lycéens pompent l'air... et l'eau

Les élèves du lycée du Champ de Claye ont présenté, jeudi 12 mai, leur pompe à chaleur devant leurs parents, enseignants et partenaires. La réalisation entre dans le cadre de l’opération  « Le climat, c’est chez moi » lancée vers les lycées d’Ile-de-France et de l'étranger par les ministères de l’Ecologie et de l’Education nationale après la Cop21 de décembre.

Seul lycée dans le 77
Le projet mobilise une centaine de jeunes issus de 24 lycées franciliens et d’établissements français à l’étranger. « Il s’agit d’une présentation, mais aussi d’une répétition puisque nos élèves soumettront leur projet, mercredi 18 mai, à l’ENSAAMA (École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art).Notre lycée a été le seul à être retenu en Seine-et-Marne » a annoncé le proviseur, Francette Dalle Mese. Son établissement bénéfice de plusieurs labels : celui de lycée des métiers de l’énergie depuis 2010, de lycée éco-responsable depuis 2011 et du label national E3D (Établissement en démarche de développement durable) obtenu en 2014.
Dans l’air du temps
Outre la production d’eau chaude, le dispositif conçu par le groupe de 11 élèves de seconde distribuera de l’énergie dans 8 radiateurs et un plancher chauffant, soit la même configuration qu’un logement individuel. « Après un rapport d’évaluation énergétique portant sur trois bâtiments communaux [Ndlr : salle planète-Oxygène, écoles de Bois-Fleuri et Pierre et Marie Curie], les élèves ont planché sur cette maquette. Ils ont dépassé les objectifs initiaux du projet. Ils n’ont pas seulement élaboré des solutions environnementales, visité, questionné, analysé, mais ont vécu ce projet. Ils l’ont assimilé et comptent bien l’utiliser et le valoriser car ils veulent travailler dans le secteur des énergies renouvelables ou s’efforcer de réduire la consommation d’énergie » ajoute Xavier Houdot, proviseur adjoint. Ce dernier est pilote du projet avec Jérôme Pastoret et Martine Kovacs, responsables délégués aux formations professionnelles.
Une solution d’avenir
« Avec  cette maquette grandeur nature, nous voulons démontrer que la pompe à chaleur air-eau est moins énergivore que les autres modes de production utilisant les énergies fossiles » explique Alexis, 15 ans. Les élèves préconisent d’ailleurs d’en équiper tous les établissements publics de la ville à l’horizon de 2030. Fabrice Thiessard, responsable technique des 36 bâtiments communaux que compte Claye-Souilly, s’est montré intéressé. Il souhaite « poursuivre le partenariat avec le lycée, notamment pour le futur centre administratif et le conservatoire de musique qui vont bientôt voir le jour ». Matthieu, Joachim, Samy et Alexis ont été choisis par leurs camarades pour présenter le 18 mai leur travail à l’ENSAAMA. « Après une présentation de deux minutes devant des élus, dont des préfets et peut-être des ministres, la clôture des réflexions permettra de faire émerger collectivement un agenda des solutions régionales » précise Nadia Troquereau, professeur de mathématiques qui accompagnera les jeunes experts à Paris.

http://www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/le-climat-c-est-chez-moi-lyceens-d-ile-de-france-r1190.html

[gallery type="slideshow" size="large" ids="24435,24442,24434,24439,24440,24441"]

 

 

Lagny-sur-Marne ► Vivre autrement pour le climat : conférences et ateliers

Sur les bords de la Marne, vendredi et samedi prochains, les visiteurs seront invités à découvrir un film, des conférences, des ateliers, un concert gratuit et diverses solutions pour ralentir le réchauffement climatique.

"Le village des alternatives Alternatiba" est un événement en lien avec le dérèglement du climat. Il regroupe plusieurs associations et collectifs de citoyens qui proposent de "vivre et imaginer le futur autrement". Vendredi 25 septembre à partir de 19 heures, le public est invité à découvrir le film "Sous les pavés, la terre" au cinéma Le Cinq, suivi d'un buffet-débat sur la péniche Damami. Samedi 26 septembre de 11 à 18 heures, divers ateliers et stands seront proposés sur les bords de la Marne, à Lagny-sur-Marne : "Au niveau mondial, 1/4 de la nourriture produite est jetée sans être consommée. Après une visite à Alternatiba, il faut espérer que chaque citoyen change son mode de vie" raconte une bénévole de Vivre autrement en Marne et Gondoire. Le collectif de citoyens soutient des solutions alternatives dans plusieurs thèmes. Le mouvement est international : l'objectif est d'anticiper les conséquences néfastes des crises climatique, énergétique, alimentaire et économique. "A travers les conférences et les ateliers, nous voulons encourager le citoyen à privilégier le commerce local et de proximité, à échanger par le troc ses biens, à réparer au lieu de jeter, à recycler correctement, à cuisiner végétarien, à se déplacer à vélo..." conclut Michelle Welinski, bénévole.

La journée de samedi 26 septembre se terminera sur une note musicale : les visiteurs pourront assister à un concert gratuit offert par les bénévoles de Alternatiba et les choristes de Grains de Phonie. 60 chanteurs, un répertoire varié allant de Brel à Juliette : concert à 16 h 30 au square Foucher de Careil quai Saint-Père à Lagny-sur-Marne (pour plus de détails : voir article "Concert gratuit").

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.collectifvamg.com

Facebook : Alternatiba en Marne et Gondoire

 

Vidéo

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=kTs3habkImk&w=560&h=315]

 

Photo

[gallery type="rectangular" columns="2" size="large" ids="10381,10380,10240"]

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top