Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Villeparisis ► Scandibérique : Inauguration symbolique pour une portion verte

Militant pour une voie verte à travers l’Europe, qui reliera Saint-Jacques-de-Compostelle à Trondheim en Norvège, l’association EB2V (Ensemble bien vivre à Villeparisis) et Cyclotranseurope ont inauguré un point stratégique de la Scandibérique-Eurovélo 3. L'événement s'est déroulé samedi 30 avril, sur le pont de Villeparisis.

Les militants réclament le prolongement de la piste cyclable du canal de l’Ourcq jusqu’à Senlis dans l’Oise. En effet, la piste cyclable actuelle part de la Villette et s’arrête au pont de la Rosée à Claye-Souilly. Didier, membre de l’association Cyclotranseurope, indique : « Les gens utilisent de plus en plus le vélo et la piste actuelle est insuffisante. Hormis les Français, de plus en plus de touristes étrangers empruntent le canal de l’Ourcq pour leurs déplacements transeuropéens. Il est temps de réveiller les politiques qui ne pratiquent pas..."

Le parcours de la Scandibérique-Eurovélo 3 continue sa progression à travers différentes villes européennes. Pour la France et la région de l’île-de-France, les associations "vertes" réclament l’ouverture en continu de la voie verte entre Namur (Belgique) et Tours.

"Nous voulons davantage

de pistes cyclables"

Samedi, les bénévoles ont matérialisé le trajet en Île-de-France au pont de Villeparisis de façon à marquer symboliquement  un point "stratégique" du parcours. Une trentaine de cyclotouristes ont participé à la randonnée de Senlis à Paris.

Les participants ont aussi parcouru la ville en empruntant les axes dépourvus de pistes cyclables. Selon l'association villeparisienne, "la municipalité a été sollicitée plusieurs fois afin de prévoir de nouvelles voies cyclables, mais les demandes sont restées lettre morte".

"La commune ne possède qu’une seule piste cyclable, avenue de Coursolle, et en plus, elle est dangereuse car les automobilistes stationnent à cheval dessus, obligeant les cyclistes à circuler sur la chaussée centrale. Nous militons pacifiquement pour six kilomètres de pistes cyclables supplémentaires en ville » indique un habitant.

La journée a été agrémentée par une bourse aux vélos proposée par l’association devant le centre culturel. Les visiteurs pouvaient faire réparer leur bicyclette ou en acheter une. Sous la houlette de Philippe Ravary, fondateur de l’association Vélectron Libre, le public pouvait essayer de drôles de machines à propulsion humaine. « Pédaler coucher n’a rien d’utopique, c’est un moyen de mieux pénétrer l’air et par conséquent de moins se fatiguer et d’aller plus vite » souligne Philippe Ravary tandis que Franck Rolland, conseiller municipal EELV (Europe écologie les verts) de la ville, faisait un petit tour.

La journée vélo s'est terminée en fin d’après-midi par une conférence à la médiathèque villeparisienne.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="23836,23835,23837,23834,23831"]

 

Le mensuel n°26 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.