Mitry-Mory ►Coup de gueule des riverains : "Les gitans, ça suffit !"

Une centaine de caravanes a envahi la zone industrielle de la Villette-aux-Aulnes.

Les "campings" et les véhicules de toutes sortes des gens du voyage stationnent illégalement sur les trottoirs, sur les pelouses et aux abords des entreprises.

L’étang de pêche fait également les frais des nomades qui viennent "faire leur courses". A deux reprises, Robert Perret, président des pêcheurs à la ligne de Mitry, a fait appel aux forces de l'ordre pour faire évacuer une trentaine de personnes venues du campement sauvage, pêcher dans l’étang, sans autorisation. En outre, une porte d’entrée a été fracturée. Le président s’insurge : « Plus aucun pêcheur ne veut venir. Je suis obligé de coucher sur place pour surveiller ! En plus les gens du voyage jettent des détritus par-dessus les clôtures, je les ai vus. Ils stationnent illégalement sur les pelouses, bloquant l’accès au parking. C’est intolérable ! »

Il ajoute « Tous les ans cette histoire de gitans recommence. Il n’est pas normal que les autorités ainsi que le législateur ne fassent rien et que ce soit les riverains qui en fassent les frais. C’est une véritable invasion ! »

Un autre membre de l'association commente : "C'est sûr, ils sont bien ici, au bord de l'eau, dans la verdure... Ils ont tout sous la main, y compris l'électricité parce que vous savez, parfois, ils piquent du courant en faisant des branchements sauvages".

Les entreprises aussi sont dérangées

Les entreprises sont également affectées dans leurs activités. Les caravanes rendent difficile l'accès pour les livraisons et le personnel dit ne pas en "mener large" à l’entrée et à la sortie du travail : « Une collègue a été agressée verbalement par une femme du camp à la sortie du site de l'entreprise. Ses enfants jouaient devant le portail et elle ne voulait pas qu'on les dérange... Sa machine à laver est sur le trottoir avec des fils électriques qui se promènent n’importe où » raconte Odile, employée d’une société de transport.

Le problème des gens du voyage est récurant dans le secteur. La commune de Mitry-Mory ne compte qu’un petit parking provisoire de stationnement.

La mairie a porté plainte contre le stationnement illégal et un jugement en référé est en cours. Une évacuation est prévue courant juin. En attendant, les services de la municipalité ramassent les déchets et sacs poubelles et la mairie a établi un dialogue avec les gens du voyage. « Rien n’a été fait jusqu’ici à l’échelon territorial pour répondre à leurs besoins. Ça dépasse le cadre municipal. Nous attendons toujours des aires d’accueil susceptibles de recevoir des groupes importants comme celui-ci » précise-t-on à la mairie.

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="3783,3782,3781,3780,3779,3778,3777,3776,3775,3774"]

 

Feuilleter le mensuel

Magjournal 77 - Mensuel N°25 - Avril 2020
 
 

Le mensuel n°25 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.