Chelles ► Cambriolages : coup double pour la police

FAITS DIVERS -

Cambriolages : Quatre voleurs ont été arrêtés, hier, lundi 19 septembre, à Chelles. Deux d'entre eux étaient déjà dans le jardin d'un pavillon, deux autres visaient une moto dans un box.

En début de soirée, un témoin prévenait le commissariat que deux individus venaient de pénétrer dans le jardin d’un pavillon, avenue Mathilde. A leur arrivée, les policiers devaient effectivement tomber nez à nez sur deux malfaiteurs s’apprêtant à forcer la porte arrière de la maison. Tous deux étaient munis de gants et tournevis. Ils ont été interpellés sans incident. L’un, âgé de 18 ans, réside à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et l’autre, 20 ans, à Montévrain.

Dans la même nuit, à 1 h 15, une patrouille circulant avenue du Maréchal-Foch a remarqué l’attitude suspecte d’un individu dans une Renault Clio de couleur noire. Ce dernier, en effet, a tenté de se cacher à la vue des policiers. Le malfrat faisait le guet pendant que son complice escaladait une clôture pour s’introduire dans un box et y voler une moto. Les deux noctambules sont âgés de 18 ans et résident à Courtry.

Les quatre cambrioleurs ont été placés en garde à vue et attendent d’être fixés sur leur sort.

La Ferté-sous-Jouarre ► Il cambriolait des mobil-homes

FAITS DIVERS - Un habitant de Jouarre a été interpellé par les gendarmes, mardi 20 octobre. C'est chez lui que l'individu, âgé de 47 ans, recelait encore quelques objets, fruits de ses cambriolages multipliés.

En effet, en janvier dernier, plusieurs effractions avaient été commises sur des mobil-homes au hameau Les Bondons à la Ferté-sous-Jouarre. En même temps, du matériel divers avait disparu : lecteurs DVD, machine à café, chargeurs de téléphone, VTT, prises péritel, deux téléviseurs écrans plats...

Constations, enquête, relevé d'empreintes... C'est finalement l'analyse d'une trace d'ADN qui a permis aux gendarmes d'identifier l'auteur présumé et de le confondre. Mardi, lors de la perquisition opérée à son domicile, les militaires ont retrouvé une partie des objets volés ainsi que 32 g de résine de cannabis.

L'homme a été remis en liberté à l'issue de sa garde à vue et devra se présenter devant le tribunal correctionnel le 4 février 2016.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°51 : les solutions des jeux

Found no item!

Lire les mensuels

Go to top