De Saint-Jean

De Saint-Jean

Accompagnez votre week-end en musique, retrouvez la vidéo de notre sélection, le samedi.

Elle pourra vous donner la pêche, vous donner des frissons, vous émouvoir, peut-être vous faire pleurer, rappellera des souvenirs ou bien vous faire découvrir des événements qui ont eu lieu en unplugged, des duos inattendus dont vous n’aviez pas entendu parler, des concerts avec des milliers de spectateurs ou quelques notes en toute confidence, des reprises ou des originales… Avec des artistes mondialement connus ou moins célèbres, à coup sûr, elles éloigneront l’indifférence ! La surprise chaque samedi !

C'était en 1966 :

La sauge est connue depuis l'Antiquité pour ses propriétés bienfaisantes. Elle est d'ailleurs accompagnée d'un dicton : "Qui a de la sauge dans son jardin n'a pas besoin de médecin".

La sauge n'a jamais cessé de prouver son efficacité. Si vous n'en avez pas encore dans un coin du jardin ou même dans une grande jardinière, vous allez pouvoir penser à en mettre un pied. Son nom latin, Salvia, évoque bien ses propriétés médicinales : "Salvare" signifie en effet sauver ou guérir. Les Egyptiens, sous le régime des pharaons (il y a plusieurs milliers d'années), connaissaient et reconnaissaient déjà ses vertus. Les Romains entouraient sa récolte de rituels et la considéraient quasiment comme une plante sacrée. Chez nous, au Moyen-âge, on l'utilisait dans de nombreuses potions. De nos jours, elle demeure une plante primordiale de la pharmacopée et entre dans de nombreuses préparations de phytothérapie.

Sans aller jusque là, une infusion de sauge sera à tous les coups bienfaisante. Elle pourra, par exemple, soulager un mal de gorge. La prendre alors aussi en gargarismes. Elle peut aussi aider à faire passer un repas trop copieux en régularisant la digestion. Son effet antispasmodique atténue les crampes d'estomac et les douleurs intestinales.

La plante aurait également des propriétés tranquillisantes. C'est aussi un remède ancestral pour réguler le cycle menstruel et éviter le phénomène de syndrome pré-menstruel.

La sauge est aussi utilisée à grande échelle en parfumerie comme fixateur de parfum. Pensez à vous en frotter une feuille sur la peau avant d'appliquer votre parfum, il tiendra ainsi plus longtemps.

Sur les cheveux, elle luttera contre les pellicules et donnera de la brillance à la chevelure. Attention si vous utiliser son huile essentielle, à cause de la thujone qu'elle contient, une substance neurotoxique et abortive, elle est déconseillée aux femmes enceinte et aux personnes épileptiques. Mais ça, c'est pour l'huile essentielle.

N'empêche qu'une petite infusion de sauge par-ci par-là, ça fera toujours du bien  et on peut peut bien sûr en parfumer les plats, en sauce ou pas.

Sauge

Dès que le Père Noël aura fini sa tournée, il rentrera chez lui et devra remettre de l'ordre dans son usine à cadeaux, balayer le sol de la grande salle où les lutins auront aussi fait la fête, laver les verres et épousseter les miettes de gâteau.

Comme le grand homme à la barbe blanche, les lutins seront fatigués après tout leur travail de fin d'année et il est bien normal de donner un coup de main à tout ce petit monde.

Aussi l'équipe de magjournal ira passer quelques jours au pays du Père Noël, histoire d'aider à manier pelle et balai, à étriller et bouchonner les rênes, à cirer et remiser le traîneau, à changer l'ampoule du nez de Rudolphe (le rêne dont le nez s'allume en rouge pour guider les autres !) et assister le Père Noël pour enfiler ses chaussons. Il est prévu que quand tout sera terminé, l'équipe boive un petit thé avec lui au coin du feu et dès les fêtes passées, c'est à dire le 4 janvier, magjournal reprendra son activité habituelle que vous suivez tous avec une attention soutenue (et nous vous en remercions).

En attendant notre retour, n'oubliez pas vos devoirs de vacances... Quelles bonnes résolutions allez-vous prendre pour 2016 ?

Bonnes fêtes à tous !

 

Les gagnants de la quinzaine commerciale à Serris sont venus retirer leurs lots, lundi 21 décembre.

L'événement a eu lieu au centre de formation "To be continued". A 18 h 30, tout était en place pour recevoir les gagnants.

Le président, Benoît Varloteau, a déclaré : "Les commerçants se sont vraiment engagés pour la quinzaine. Ils ont fait preuve de dynamisme et de volonté et le résultat est à la hauteur de l'énergie qu'ils ont investie dans la quinzaine".

Les lots ont été remis par Alexandre Lesage, secrétaire de l’association Serris Commerces et Entreprises (SCE). Les récipiendaires avaient forcément participé au grand jeu de la quinzaine qui s'est déroulée du 23 novembre au 5 décembre. C’est d’ailleurs le dernier jour qu’avait eu lieu au Colombus Café, sur la place d’Ariane, l’animation concluant l’opération, réalisée par l’un des adhérents de l'association, José-Pierre De Sousa (7 spécial Event), et qui avait permis aux participants de déposer leurs “Passeports briards”. L'opération devrait être reconduite en 2016.

Les gagnants
Six d’entre eux en ont été récompensés puisqu’ils ont gagné ! Voici la liste des heureux récipiendaires et de leurs cadeaux Lot avec 32 points : Philippe C : le coffret cadeau 3 jours / 2 nuits Charmes & Délices offert par Synaction Communication Lot avec 30 points: Elisabeth M : 1 bon cadeau de 50€ offert par la Brocante de Serris Lot avec 29 points: Nathalie C : 1 monture Blueberry offerte par Visual Serris Lot avec 21 points: Noella Q : 1 Bon d'achat de 30€ chez Rugby Store Lot avec 3 points: Christine G : 1 Bon d'achat de 30€ chez Rugby Store Lot avec 1 point: Bernadette J : 1 Bon d'achat de 20€ chez La Grande Papet

 

Le marché de Noël s'installe à Courtry le 18, 19 et 20 décembre. L'entrée est gratuite.

C'est l’une des grandes fêtes organisées en fin d’année. Il se déroulera à l’espace Robert-Jacobsen, du vendredi 18 au dimanche 20 décembre. Pour démarrer les festivités, un vin chaud sera offert par la municipalité, vendredi soir dans l’un des six chalets installés sur le parvis, sur présentation du prospectus distribué avec le journal municipal "Vivre à Courtry".

Vous découvrirez les produits artisanaux d’une cinquantaine d’exposants, parmi lesquels une quinzaine de stands gourmands. Vous ne manquerez pas d’idées pour décorer la table du réveillon, préparer vos repas de fête et faire vos derniers cadeaux de Noël !

Un rendez-vous festif animé

Tout au long du week-end, de nombreuses animations seront proposées aux visiteurs. Les petits apprécieront la traditionnelle photo avec le Père Noël, ou encore la promenade à dos de poneys avec Le Petit Far West. Marius, l’affûteur de couteaux, aiguisera vos lames le samedi. Pensez à ramener vos couteaux de cuisine ou ciseaux de coiffeur !

Paella et moules-frites

La ville de Courtry invite les Courtrysiens à partager des repas avec, au menu, paella le vendredi soir et moules-frites le samedi soir ! Pensez à réserver au 01 64 26 60 00.

Un conte musical de Noël

Pour clôturer le marché de Noël, les petits Courtrysiens auront la joie de s’immerger dans l’ambiance de Noël avec l’histoire de Rudolph, un renne qui vit au pays du Père Noël. Mais Rudolph a un nez étrange, un nez bizarre. Il est rouge et lumineux, tout le village se moque de lui. La veille de Noël, alors que tout le monde  s’active à la préparation de la tournée du Père Noël, Rudolph s’enfuit seul dans la forêt, fatigué d’être victime de tant de moqueries… Mais dans la forêt, une aventure virevoltante l’attend. Son nez qui faisait jusque là la risée de tous, devient lumineux. Rudolph va pouvoir aider ses amis et sauver Noël !

Sur scène : une comédienne et un pianiste raconteront l'histoire en musique et partageront avec vous la magie de Noël. Un spectacle musical à découvrir en famille dès 3 ans, gratuit sur réservation au 01 64 26 60 00.

Ouverture au public : vendredi de 16 à 20 heures, samedi de 10 à 19 heures et dimanche de 10 à 18 heures. Espace Robert Jacobsen - 31 rue Charles Van Wyngene. Renseignements au 01 64 26 60 00 - www.ville-courtry.fr

Courtry

Les gagnants du premier salon du mariage du Val d’Europe s’envoleront pour Marrakech samedi 12 décembre.

Les valises sont prêtes... Dès demain, Mathieu Fabbio et Vanessa Dumoleyn commenceront à profiter du voyage qu'ils ont gagné à l’occasion du salon du mariage du Val d’Europe. C'est au Maroc que le couple séjournera pendant une semaine, dans un hôtel 4 étoiles “all inclusive”.

La remise du prix a eu lieu lundi 7 décembre après le tirage au sort. Mais les deux futurs mariés - ils ont fixé la date la 17 septembre 2016 - ont bien failli passer à côté de la récompense car le couple gagnant, à l'origine, était un autre. "Malheureusement pour ces deux-là, ils n'ont pas eu l'autorisation de s'absenter, leurs employeurs respectifs n'ont pas accepter qu'ils partent une semaine. Nous avons donc procédé à un second tirage au sort" explique Benoît Varloteau, le président de l'association Serris commerces et entreprises. Tant mieux pour Vanessa et Matthieu !

Lundi, Benoît Varloteau et Christine Ferreira, directrice de l'agence de voyage Nouvelles Frontières/Marmara, leur ont remis le précieux sésame pour Marrakech. Les voyageurs ont promis d'envoyer des photos de leur périple marocain en guise de cartes postales.

 

 

 

Le téléphone au volant est une bête noire. Les constatations sont faites : beaucoup d'accidents de la route auraient pu être évités si le conducteur - ou la conductrice - n'avait pas été en train de téléphoner.

"De nombreux automobilistes n'ont pas compris le danger que représentait le téléphone au volant. La plupart se croient hors d'atteinte. Ils craignent tout juste d'être verbalisés. Il ne se rendent pas compte du danger mais une erreur pour manque d'attention ou parce qu'on cherche son téléphone dans sa poche, dans son sac, qu'on cherche le nom d'un contact dans la liste ou encore parce que l'objet a échappé des mains et qu'on veut le récupérer parterre... sont autant de cas (et il y en a d'autres) qui augmentent le danger sur la route" indique-t-on à la préfecture. En effet, d'après les statistiques, l'usage du téléphone au volant multiplie par trois le risque d'accident.

La prévention routière parle "d'un accident sur dix qui seraient lié à l'usage du téléphone" : "Envoyer ou lire un texto ou un mail en conduisant est tout aussi dangereux que de parler, voire encore plus : dans ce cas, le danger provient de ce que le conducteur est obligé de quitter la route des yeux pendant environ cinq secondes, le temps de parcourir plus de 100 mètres, l'équivalent de la longueur d'un terrain de football". Et on en croise, des automobilistes qui téléphonent... A partir de lundi 14 décembre, une campagne de sensibilisation et de prévention sur le thème de l’utilisation du téléphone portable au volant sera lancée par la préfecture de Seine-et-Marne en partenariat avec le conseil départemental. Ainsi pendant trois semaines, l'affiche (voir ci-dessous) sera apposée sur les abribus. Les autorités espèrent faire réfléchir les usagers qui, malgré les interdictions et les lois, sont toujours aussi nombreux à téléphoner en conduisant.

Ce que dit le Code de la route
L’usage d’un téléphone tenu en main est interdit pendant la conduite (article R 412-6-1). De plus, depuis le 28 juin 2015, le conducteur (même d'un deux et trois roues, vélo compris) n’est plus autorisé à conduire en portant à l’oreille un dispositif susceptible d'émettre du son, sauf système monté dans le véhicules ou dans le casque (décret du 24 juin 2015).

Dans tous les cas, la sanction est une amende de 135€ et un retrait de 3 points au permis de conduire. Les cyclistes risquent la même amende, mais pas de retrait de points. Plus d'infos sur la réglementation ici

campagne téléphone

 

NATURE -

La tique nous révulse. Rien qu'à l'évocation du monstre, on en a des frissons ! Et pourtant elle est toute petite. Rencontre avec le parasite.

Sous un microscope ou une loupe, si la bête a tout de celles qu'on trouve dans les films d'horreur, c'est que les cinéastes s'en sont inspirés. Malgré sa petite taille, l'animal de 3 millimètres peut faire de vrais dégâts et son look va avec ses manières. Elle se fiche dans la peau. Souris, oiseaux, chiens, chats, vaches, cerfs, chevaux, humains... tous les sangs chauds - on n'a pas dit les latins ! - comme les sangs froids style lézards peuvent avoir droit à la morsure du vampire. Eh oui, la tique viendra pour votre sang ou celui de votre toutou ou de votre pogona (mais là c'est plus difficile pour elle car le pogona reste en général dans son terrarium d'appartement). Alors gare à la promenade car c'est dehors qu'on va se ramasser la vilaine...

Tapi en haut des herbes un peu hautes, dans les buissons ou alors dans un local avec de la paille où logent parfois leurs hôtes (moutons, furets...), le plus grand des acariens guette. C'est là que vous arrivez avec votre rase-motte de Jack Russel  - ça sera pareil pour un bouvier bernois - et que la tique s'accroche à Médor ou bien à vous, avec ses petites pattes, s'achemine jusqu'à un coin qui lui plaît, plante son rostre dans la peau et commence à boire le sang.

Sa tête est minuscule et au fur et à mesure que la bestiole s'alimente, ses huit pattes insérées en ligne sur la face ventrale, resserrées le long de son corps, elle grossit jusqu'à atteindre le volume d'une demi-phalange du petit doigt.

D'ailleurs, pour parler de ses pattes, celles-ci sont pourvues des articles classiques : coxa, trochanter, fémur, patelle, tibia et tarse. Elles se terminent par une ventouse et deux griffes permettant au parasite de se déplacer sur presque tous les supports. La première paire de pattes porte un organe sensoriel olfactif important détectant le degré d'hygrométrie, les phéromones, le gaz carbonique, les métabolites exhalés par les ruminants, l'acide lactique... C'est ce qui va lui permettre de repérer une proie et lui sauter dessus.

Un bon coup de gel ou une famille de hérissons
C'est par temps humide et pas trop froid que les tiques se sentent le plus à l'aise. C'est ce que nous avons en ce moment. Pas de gel très fort, de la pluie... des températures qui n'ont pas de quoi fouetter un chat ni tuer les tiques. Car c'est aussi à ça que sert un hiver bien rigoureux : se débarrasser des parasites qui ne résistent pas au froid et qui seront par conséquent moins nombreux la saison suivante.

Le nombre de tiques peut également diminuer grâce à leurs prédateurs : oiseaux, reptiles et autres insectivores comme musaraignes, taupes et hérissons. Ainsi quelques poules dans un jardin peuvent ingurgiter chacune jusqu'à 200 tiques par heure dans une zone fructueuse.

La tique au bûcher !
Caresser votre chien est un bon moyen de vérifier s'il héberge une tique. Bref, le soir, ou deux jours plus tard (la tique peut prendre son repas pendant une semaine avant de se détacher), au coin du feu, devant la télé, tandis que vous caressez Rex, vous sentez comme un "truc" sous ses poils. En y regardant de plus près, à la lumière de votre smartphone, la tique est là ! Il vous faudra alors l'appareil qui s'appelle simplement un "tire-tique". C'est comme un tout petit pied de biche fourchu, en plastique. Il suffit de glisser l'extrémité sous la tique, au ras de la peau du chien, d'effectuer doucement, sans saccades, une rotation d'un ou deux tours et de la retirer. La tique viendra sans autre contrainte. Elle sera sans doute bien grosse, gorgée de sang. Pas ragoûtant ! Pour vous en débarrasser - pas d'états d'âme car si vous la laissez vivre, elle pourrait revenir - mettez-la dans un papier et brûlez-la.

Il faudra juste espérer qu'elle n'ait pas transmis dans la période où elle est restée plantée la piroplasmose à votre chien ou si c'est vous, la maladie de Lyme. Heureusement, la contamination est loin d'être gagnante à chaque fois.

Vraiment, on a beau aimer les animaux, les tiques ont peu de chance de faire partie de nos favoris, même en NAC (nouveaux animaux de compagnie)...

Le Téléthon se déroulera à Claye-Souilly du vendredi 4 décembre à partir de 18 heures au samedi 5 décembre à minuit.

Le "villageTéléthon » sera installé au gymnase des Tourelles
Le programme
- « Ateliers d’Art Buffon » : ateliers enfants, peintures sur bois et exposition-vente d’œuvres réalisées par les membres de l’association.
- « Palette Clayoise » : réalisation et vente de cartes de vœux et de marque-pages. Exposition-vente de toiles et de décorations de Noël réalisées par les membres de l’association.
- « CRAB » : vente de douceurs aux saveurs de Noël (vin chaud, crêpes, gâteaux …).
- « CS Pétanque » : concours de tirs et de pointes et initiation à la pétanque.
- « À toi de jouer » : jeux de société pour toute la famille.
- Médiathèque de l’Orangerie et « BRIE » : vente de livres.
- CS Cyclotourisme : le public est invité à pédaler sur les vélos du Téléthon pour réaliser un maximum de kilomètres, sponsorisé par les partenaires.
- 1re Compagnie d’Arc de Claye : initiation au tir à l’arc avec des flèches neutralisées, dans un décor moyenâgeux. 2 € les 6 flèches.
- Espace bien-être : différents massages détente seront proposés (assis sur chaise ergonomique, massage des mains ou des pieds sur fauteuil relax, relaxation coréenne sur futon au sol, massage relaxant du dos ou des jambes avec des huiles essentielles sur table et en cabine chauffée). 10 € les 15 minutes.
- « Claye véhicule rétro » : tombola avec à la clef une Mini restaurée par les bénévoles de l’association. Tirage au sort le samedi à partir de 19 heures.
- « Société nautique de Lagny-Aviron » : défi kilométrique d’aviron en relais ! Les adhérents du club tenteront de battre leur record de 2013 en ramant sur un ergomètre tout au long des 30 heures du Téléthon afin d’effectuer une distance de 475 km, équivalente à un parcours fictif « Claye-Souilly-Deauville ». Deux autres ergomètres seront également à la disposition du public pour une initiation. Une carte géante a été confectionnée par les enfants de l’Accueil loisir pour suivre leur parcours dantesque.
- « Rotary Club » : vente de ballons pour le lâcher géant prévu le samedi 5 décembre à 12 heures. 1,50 € le ballon.
- « Viana è amor » : vente de spécialités portugaises.
- « Les Pot’iront » : vente de soupe bio aux potirons. 1€ le verre ou 6€ la bouteille.
- Accueil Loisir : vente d’objets réalisés par les enfants de l’Accueil loisir, stand maquillage (2 €) et compositions florales (5 €).
Toutes les animations et les horaires en cliquant ici
Buvette et restaurant du Téléthon
Au menu du restaurant :
- Vendredi soir : bœuf bourguignon - samedi midi : paëlla - samedi soir : choucroute
À la buvette :
À toute heure de la journée : frites, saucisses, merguez, hot-dog, sandwichs, pâtes, boissons…
Vente de miel du parc communal « Papillon de la Prée »
nn

L'hiver sera rude. Ce sont les ours du parc zoologique de Thoiry (Yvelines) qui l'ont dit. Enfin ça ne s'est pas tout à fait passé comme ça, mais presque.

C'est à dire que les grands animaux ont commencé à préparer leurs tanières alors que les températures de novembre étaient encore supérieures aux normales de saison. Alors serait-ce que les ours ne s'y trompent pas et qu'ils sentiraient approcher un hiver plutôt rude ?
Au parc de Thoiry, on s'efforce de composer les paysages pour que ceux-ci ressemblent le plus possible au milieu naturel de chaque espèce. L'environnement quasi naturel permet de mieux observer le comportement des animaux qui lui aussi reste, pour le coup, au plus près de ce qu'il peut être à l'état sauvage. Et là, tous les ours s'y sont mis... Ils sont dans les starting blocks pour se mettre au ralenti et rester blottis pour l'hiver. Le phénomène étonne. Il faut dire qu'à la même époque l'année dernière, seulement 20 % des ours commençaient leur hibernation. C'est également que 2014 a été l'année la plus chaude en France depuis que les prévisions - scientifiques - sur le temps existent. A l'approche de l'hiver, les météorologues restent perplexes et ce qu'ils prévoient ne ressemble pas à ce que prévoient les ours. Les humains verraient d'ailleurs dans leurs études arriver un temps plutôt "mou", doux et humide. Plus facile pour circuler sur les routes mais tellement moins féérique !
El Niño ou la Reine des neiges
Il paraîtrait que quand le phénomène El Niño se manifeste, comme c'est le cas cette année, il engendrerait un hiver plus rigoureux en Europe. Le changement de direction des vents a une influence sur le monde entier et il fait descendre de l'air polaire sur l'Europe.
Cependant les ours de Thoiry ne connaissent pas El Niño et sentent juste que la saison va être très froide et qu'il vaut mieux se mettre à l'abri. A moins qu'ils ne soient, eux aussi, atteints par le phénomène Reine des neige... On ne sait pas s'ils ont décoré leurs tanières en blanc et bleu avec des paillettes et serrent dans leurs bras un petit Olaf (le bonhomme de neige) en moumoute pour dormir...
Quoi qu'il en soit et comme prévu, mercredi 11 novembre, le parc a fermé ses portes pour l'hiver et rouvrira pour la nouvelle saison samedi 13 février.
En Ile-de-France, les services de la Dirif (Direction des routes Ile-de-France), toujours vigilants, sont sur le pied de guerre et ont déjà tout préparé pour les premières gelées... Des milliers de tonnes de sel et de saumure attendent d'être saupoudrées. Les premiers coups du froid intense sur les routes pourraient bien avoir lieu mardi 24 novembre. En tout cas, on sent bien que ça descend.
Voir les prévisions météo ici

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.