De Saint-Jean

De Saint-Jean

La mairie de Chelles a reçu les bacheliers, élèves de la ville, qui ont obtenu leur baccalauréat cette année avec mention ainsi que les admis en classes préparatoires ou aux grandes écoles .

Les étudiants accompagnés de leurs parents étaient venus en nombre, vendredi 11 septembre. Brice Rabaste, le maire, et les membres du conseil municipal les ont accueillis avec un discours plein d'encouragements.

Chaque récipiendaire s'est vu remettre un livre choisi selon sa spécialité (lettres, histoire, sciences) et un diplôme pour marquer l'événement : "La mairie tient à célébrer la réussite et le mérite des jeunes Chellois. Le bac est une étape très importante" a rappelé le premier magistrat.

Les élèves invités ont reçu des cadeaux et ont partagé un cocktail avec les élus.

[gallery type="rectangular" columns="2" size="large" ids="9465,9472,9463,9464,9461,9462,9466,9467"]

 

 

 

Les commerçants de Lagny-sur-Marne ont participé pour la 6e année à la braderie, samedi 12 septembre de 9 à 19 heures.

Tous les ans, la braderie a lieu le 2e week-end du mois et rassemble les commerçants du centre-ville : "La braderie permet aux commerçants d'écouler leur stock et de faire profiter de prix intéressants aux clients. Les commerçants mettent un stand devant leur propre boutique, mais c'est aussi l'occasion d'accueillir des commerces extérieurs et ceux qui n'ont pas pignon sur rue. De plus, la notoriété de la braderie aidant, nous accueillons les clients habituels mais aussi des clients extérieurs" explique Frédérique Lesage, présidente de l'association de Lagny-Commerces. Mélangés aux commerces du centre-ville, un commerçant a proposé des épices et du thé, un autre des mugs personnalisés ou un autre encore des produits M6 Boutique.

 

[gallery type="slideshow" size="large" ids="9433,9432,9431,9430,9429,9428,9427"]

"Ma boîte c'est moi" : jeudi 24 septembre se tiendra le salon de l'entreprise et de l'entreprenariat du territoire du Grand Roissy - Le Bourget. Trouver un accompagnement, un financement, des partenaires, comment communiquer, comment développer son porte-feuille clients... Les entrepreneurs et futurs entrepreneurs pourront assister aux conférences et prendre des informations.

Renseignements et contact ci-dessous  

Salon Grand RoissyGrand Roissy

Les commerces ne fermeront pas et les murs ne seront pas transformés en logements... La municipalité de Moussy-le-Neuf a acheté deux ensembles composés de plusieurs locaux pour un usage commercial. La décision de la mairie va donner un coup de boost au village qui, déjà doté de quelques commerces, s'était repomponné avec son marché hebdomadaire mis en place l'année dernière. Une fois de plus, la commune parie sur les commerces et les activités diverses comme la santé. Le maire, Bernard Rigault, oriente ses choix en fonction d'une politique budgétaire qui va de l'avant et plus particulièrement dans le but de proposer plus de services à ses administrés.

La mairie suit la même voie depuis trente ans : « Le café-restaurant existe depuis vingt ans. L’Union commerciale a fermé et a laissé place à une auto-école et, sur le même principe, une fleuriste et un cabinet de dentiste se sont installés. Deux classes désaffectées ont été rénovées et transformées pour accueillir La Poste et deux cabinets médicaux.

En 2015, afin de restructurer le centre-bourg, nous avons acheté deux cellules commerciales et une troisième est en cours de négociation avec exactement le même objectif » explique le maire.

Concernant l’investissement communal, un cabinet de kinésithérapeute, des infirmiers, un ostéopathe et un orthophoniste occupent déjà les lieux. Une autre partie est un investissement privé : « Une cellule va accueillir un coiffeur et les travaux dans la dernière partie viennent de se terminer également » explique l’élu. « Dans la section privée également, une cellule accueille déjà La Factory avec le bowling".

Sur la dizaine d'autres emplacements, huit sont prêts également à recevoir leurs occupants. Parmi les deux locaux restants, l’un est loué à un cabinet de soins esthétiques qui tourne déjà et l'autre va accueillir prochainement une crêperie.

"Il faudra décider de l'affectation pour les huit cellules encore inoccupées » continue Claude Brel, directeur général des services.

Dans le centre-bourg, les travaux avancent également. Le parking qui peut accueillir trente voitures est prêt. Il reste à détruire un vieux bâtiment qui n’est plus aux normes afin de le réaffecter.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="9008,9009,9010"]

La municipalité de Villepinte a reçu toutes les entreprises implantées sur la commune et ses partenaires.

Jeudi 10 septembre, les entreprises étaient invitées à partager leurs cartes de visite et à faire connaissance autour d'un buffet au Campanile de Villepinte. "Les entrepreneurs ont besoin de se connaître pour travailler ensemble et privilégier les entreprises locales. Par exemple, si un entrepreneur a besoin d'un imprimeur, ce serait dommage qu'il cherche ailleurs si une imprimerie est implantée à Villepinte... Pour faciliter ce développement, une personne chargée de l'économie et une autre chargée de l'emploi ont été recrutées. Bientôt une newsletter sera diffusée pour développer l'activité économique locale proposant un zoom sur une entreprise" explique Martine Valleton, le maire.

La réunion qui avait commencé sur fond de discours a glissé doucement sur des notes de zouk et des danses exotiques : "Volontairement, la municipalité a engagé un groupe de musique pour assurer l'ambiance. Plusieurs chefs d'entreprise se sont laissés prendre au jeu et c'est très encourageant" conclut Nathanaël Tribondeau, directeur de la vie économique à Villepinte.

La vidéo
[youtube https://www.youtube.com/watch?v=S3d9yVySIEg&w=640&h=360]
 

 

 

Le forum des associations de Juilly a tenu sa 12e édition le 5 septembre à la maison des sports. Ce rendez-vous a été pour les associations l’occasion de se faire connaître, de promouvoir leurs activités, de rencontrer des bénévoles, et surtout de favoriser de nouvelles adhésions.

De nombreuses animations ont aussi permis aux Juliaciens de découvrir le large éventail des activités proposées.

"Cette formidable journée s’est clôturée par la remise officielle des maillots de football de la nouvelle association F.C Goëlly - Compans regroupant les communes de Compans, Juilly, le Mesnil-Amelot, Longperrier, Mauregard et Moussy-le-Vieux" a indiqué le maire, Daniel Haquin.

Juilly

Les voisins de l’avenue des Platanes et de la rue des Alouettes se sont réunis, dimanche 6 septembre, pour la septième année. Ils ont dégusté ensemble les plats apportés par chaque famille. Comme d’habitude, le punch d’Alex (le Martiniquais qui ensoleille le quartier) a réchauffé tout le monde car il ne faisait pas très chaud quand les nuages cachaient le soleil. Du soleil, il y en avait pourtant sur la table : la nouveauté de Claire, la tarte soleil. De nombreuses salades accompagnaient le poulet à la plancha, sauce au roquefort de Daniel et de nombreuses verrines de dessert faites par Louisette et Christine ont terminé le repas. Puis musique et danse au milieu de la route ! Les enfants en ont bien profité pour faire du vélo sans crainte puisque la rue était fermée.

De nombreux quartiers de Charny ont pris l'habitude de la fête des voisins, d’ailleurs les deux rues perpendiculaires faisaient aussi la fête ce weekend. Les petites réunions permettent aux voisins de prendre enfin le temps de se connaître, de se parler, ce qu’ils n’ont pas le temps de faire le reste de l’année.

Des nouveaux Charnicois du lotissement encore en construction à côté sont même venus faire connaissance et demander quelques renseignements au maire, Xavier Ferreira, qui était là lui aussi.

voisins

Une habitante de Crécy-la-Chapelle a signalé hier, jeudi 27 août, la disparition de son oncle et sa tante âgés de 80 ans. Eux vivent à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). D'après la nièce et des voisins, le couple est parti en vacances vers la Bretagne avec leur camping-car, le 3 août. "Ils ont l'habitude de partir de cette façon. Ils sont en bonne santé et peuvent se permettre de prendre la route" auraient indiqué les proches. Malgré tout, la nièce est inquiète. "D'habitude, ils appellent d'une cabine téléphonique une fois par semaine. Cette fois, ils n'ont pas appelé depuis leur départ, le 3 août" a-t-elle confié aux gendarmes de Crécy. Avant toute chose, elle a signalé la disparition à l'OCRVP (Office central pour la répression des violences aux personnes), pensant que ses aïeuls pouvaient être enlevés et séquestrés et l'office étant chargé de centraliser les faits commis sur l'ensemble du territoire national.

Finalement réorientée vers la gendarmerie de Crécy, une enquête a été ouverte pour disparition inquiétante. Une recherche a également été ordonnée par le parquet de Meaux pour le camping-car. Si celui-ci a été volé, il sera plus facilement repéré sur la route.

Vieillotte l'écriture cursive ? En tout cas, c'est ce que le gouvernement finlandais pense. L'écriture cursive serait devenue inutile en raison de l'évolution technologique des moyens d'écriture, sur clavier d'ordinateur et smartphone.

Dans l'histoire, l'écriture et la langue ont déjà subi des changements. On ne parle plus au XXIe siècle comme on parlait au XVIe. Pareil pour l'écriture. Les générations actuelles ne concevraient pas d'écrire et sans doute encore moins de parler "comme autrefois".

Alors, bon ou mauvais changement ?

Donnez votre avis sur le sujet dans les commentaires.

D'après l'Express, "Les autorités finlandaises estiment en effet que l'envoi de SMS, de tweets et de messages tapés sur un clavier d'ordinateur sont devenus les principaux moyens de communication de notre époque. « Nous avions l'habitude d'utiliser l'écriture liée pour écrire plus vite, mais de nos jours, les enfants ne commencent à l’apprendre qu’en grade 2 [c’est-à-dire à l’âge de 8 ans], et ils ne disposent que d'une année pour bien la maîtriser avant d'avoir à se concentrer sur ce qu'ils écrivent, plutôt que sur la seule manière dont ils l’écrivent. Ce n'est pas facile d’écrire pour les enfants, ni pour les professeurs de les lire. », explique Minna Harmanen du ministère de l’Education finlandaise.

A partir de 2016, on enseignera donc uniquement l'écriture script aux élèves ainsi que la frappe, « dont nous pensons que c'est très important pour le marché du travail », ajoute Harmanen."

L'association Etoile des neiges est engagée dans la lutte contre la mucoviscidose et c'est afin d'y participer que le 20e cross du collège Georges-Brassens de Saint-Mard a dédié la tradition annuelle à cet élan de générosité, mardi 13 octobre.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=aEDF9DzRhD8&w=560&h=315]

 

Depuis la rentrée, les professeurs d'EPS avaient préparé les élèves pour le grand jour. Mardi, Alan Linck, Olivier Laurent, Stéphane Lagrange, Nicolas Stradella et Léaldine Carré, professeurs d'éducation physique et sportive, étaient bien entourés : des professeurs du collège encadraient les 600 élèves qui étaient inscrits, des instituteurs de l'école primaire Jacques-Prévert les avaient rejoints avec des élèves de CM2 pour soutenir et encourager les coureurs et des parents s'étaient attroupés tout le long du parcours.

Après quelques consignes de sécurité et un échauffement tout en musique, toutes les classes ont défilé derrière les rubalises et les barrières.

Un anniversaire, ça se fête !

Pour marquer l'anniversaire, les organisateurs avaient invité Marianne Brechu, vice-championne de ski extrême, le freeride. Elle est également présidente et cofondatrice de l'Etoile des neiges. "L'année dernière, nous avons reçu Frédérique Jossinet, judokate et championne française" a expliqué Alan Linck. "En courant, les élèves, très symboliquement, ont donné leur souffle pour les enfants atteints de la mucoviscidose. Avant notre rencontre, ils ont étudié en classe la maladie et ses symptômes. Ils ont bien compris que le sport est une thérapie et certains ont tenu à participer en donnant 1 € symbolique. C'est un travail collectif et une vraie réussite" a conclu la vice-championne.

Pour récompenser les élèves, des coupes et des médailles ont été remises dans le hall du collège et chaque récipiendaire a pu récupérer son prix devant les cris et les applaudissements de ses pairs.

 

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.