De Saint-Jean

De Saint-Jean

Quarante habitants du nord de la Seine-et-Marne ont été reçus à la sous-préfecture de Meaux. A l'issue de la cérémonie, leur nouvelle nationalité était officielle.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=1vWqXwsM9QI&w=560&h=315]

 

Ils sont marocains, maliens, tunisiens, sénégalais ou chinois... Après avoir reçu le livret d'accueil pour devenir français, qui rappelle les grands principes de droit et les valeurs françaises, et après un test sur leurs connaissances historiques et géographiques, ils ont été invités à la sous-préfecture pour recevoir un document officialisant l'acquisition de la nationalité française.

Jeudi 1er octobre à 15 heures précises, le sous-préfet de Meaux, Jean-Noël Humbert a remis à Hassan, Mohamed, Boubacar, Djahid, Latifa et trente cinq autres habitants seine-et-marnais, le document qu'ils attendaient avec impatience : "Acquérir la nationalité française n'est pas un acte banal. Il était important de marquer la remise du certificat par une cérémonie" explique le sous-préfet. "C'est un grand jour pour moi et ma famille : ce document est l'aboutissement d'un long parcours pour devenir français" explique un récipiendaire.

[gallery type="slideshow" columns="2" size="large" ids="10854,10853,10851,10847,10848,10849,10850"]

 

Le CORD (Club olympique régional dammartinois) a proposé deux circuits : 15 ou 30 km autour de Dammartin, Longperrier et Saint-Mard.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=6qzuYek823s&w=560&h=315]

Vingt bénévoles étaient déployés sur le circuit, dans les sentiers, routes, croisements et aux feux pour sécuriser et diriger les coureurs. Quinze autres étaient dans le parc de la Corbie pour chronométrer le départ et l'arrivée, offrir des boissons et des fruits ainsi qu'un tee-shirt pour marquer cette journée. Dimanche 27 septembre de 9 à 13 heures, le CORD a accueilli des coureurs de toute la région : "Le top départ des deux courses a eu lieu à 9 heures" explique Daniel Schaafs, président. Certains bénévoles œuvrent depuis plusieurs années au sein de l'association : "Depuis ce matin, nous arrêtons les véhicules pour veiller à la sécurité des courses et nous les encourageons" expliquent des bénévoles.

[gallery type="slideshow" columns="2" size="medium" ids="10551,10552,10553,10550,10549,10542,10546,10541,10545,10554,10548,10544,10555,10547,10543"]

Quatre étudiantes sont parties à l'étranger en septembre grâce au Rotary club de Chelles Marne-et-Chantereine qui a sponsorisé leur voyage. Elles sont allées améliorer leurs connaissances en anglais et découvrir une autre culture.

Audrey, 18 ans, Claire, 19 ans, Julie, 16 ans et Eléonore, 18 ans, ont pu réaliser leur rêve d'étudier "ailleurs" : "Elles sont parties dans le cadre du programme rotarien d'échange de jeunes. Il consiste à envoyer des lycéens au sein de Rotary clubs partenaires à l'étranger et, en échange, notre club organise l'accueil de jeunes étrangers dans des familles d'accueil françaises" raconte Franck Virenque du Rotary de Chelles. "Ces échanges destinés aux jeunes de 15 à 19 ans sont extrêmement enrichissants pour les jeunes et les familles d'accueil qui leur offrent une chambre, les repas et les font participer à toutes leurs activités" conclut le Rotarien. "J'ai étudié l'anglais au collège bien sûr, mais quand j'étais sur place, c'était différent. J'ai appris sur le tas et je suis plus en confiance maintenant" explique Audrey.

Des vestes chargées de souvenirs

Après leur voyage, certains reviennent avec les poches pleines de souvenirs. Les étudiantes françaises, quant à elles, viennent de rentrer avec des vestes couvertes de pins' : "Avant de partir, le Rotary nous a offert des pins', des cadeaux divers afin qu'on les échange avec les étudiants étrangers. Maintenant ma veste pèse une tonne... Difficile de croire qu'elle est bleu uni sous les pins' " s'amuse Eléonore.

 

 

Elle est interdite à la vente en France. Néanmoins la grenouille phyllobate terribilis, dite aussi "kokoï de Colombie", réussit à s'introduire dans le pays. C'est que son importation s'effectue par des pays voisins. Par exemple, l'Allemagne ou encore la Hollande ne sont pas aussi regardantes, et surtout n'ont pas les mêmes lois. Ainsi, c'est par là que le petit animal ou plutôt ses acquéreurs vont parvenir à franchir les frontières et à importer la grenouille en France.

Le prochain salon aux reptiles - c'est là qu'on trouve les grenouilles - aura lieu en France à Arras. Il est réputé, tout comme celui de Béthune qui s'est déroulé en août. "Ceux-là sont très contrôlés par l'Office de la chasse et différentes autorités. Il y en a plusieurs dans l'année. Le danger vient de l'étranger où la législation diffère et permet de faire venir en fraude des grenouilles de Colombie aux Etat-Unis, puis, avec de faux documents, elles passent en Europe où elles se retrouveront dans les plus grandes bourses aux reptiles comme Houten (Hollande) ou Hamm (Allemagne) qui a eu lieu le 12 septembre. Là-bas, elles sont en vente libre. Les gens n'hésitent pas non plus à vendre des serpents venimeux et même aussi mortels que les petites grenouilles. Il y en a même qui les vendent sur des sites comme "le Bon coin" indique un douanier de l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle.

Les phyllobates terribilis sont extrêmement toxiques. Elles sécrètent un poison mortel par la peau lors de la digestion et on se demande quel intérêt peuvent bien trouver les acquéreurs dans ces miniatures d'animaux aux effets plus que dangereux. "La porte est ouverte à toutes les suppositions" ajoute le douanier qui sous-entend qu'on pourrait bien se servir du poison pour faire passer l'arme à gauche à la belle-mère acariâtre, à l'opposant au football ou à l'épouse d'un mari volage. Tout, on peut tout imaginer comme dans les romans d'Agatha Christie...

La phyllobate terribilis est l'une des plus grandes espèces de dendrobates et elle peut atteindre la respectueuse taille de... 41 mm, même pas la taille d'un pouce. L'amphibien est considéré comme une espèce en danger, particulièrement du fait du recul incessant de son aire de répartition. Les spécimens sauvages sont mortellement toxiques car ils stockent dans les glandes de leur peau de la batrachotoxine. Un simple contact avec une grenouille peut suffire, pour un humain, à causer une sensation de brûlure qui dure plusieurs heures.

 

 

 

 

Des stands très nombreux et des bénévoles éparpillés sur les bords de la Marne : les journées Alternatiba ont été comblées par un soleil radieux.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=oZ2U0ac3UJo&w=560&h=315]

Vendredi 25 septembre et samedi 26 septembre, les responsables du mouvement "Le village des alternatives Alternatiba", qui a pour objet la lutte contre le réchauffement du climat, étaient ravis : tel un complice discret, le soleil était au rendez-vous pour soutenir l'association. Des stands variés en lien avec les solutions alternatives ont accueilli les visiteurs : "Certains bénévoles nous suivent depuis plusieurs années et nous en accueillons aussi de nouveaux. Tous les stands encouragent à changer nos comportements et surtout à modifier facilement certaines habitudes du quotidien" explique Daniel Enselme, responsable de Vivre autrement à Marne et Gondoire.

Le stand de Dominique Marion proposait des salades gratuites : "Nos bénévoles ont récupéré des légumes invendus à l'AMAP (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne) et sont en train de les éplucher et découper pour préparer différentes salades" explique-t-elle. Le groupe de musiciens Quinte et sens a égayé les bords de Marne au déjeuner et, pour clore la manifestation, les musiciens de Grains de phonie ont offert un concert à 17 heures.

 

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="10465,10464,10602,10601,10600"]

 

Le spectacle d'hypnose de la troupe Xav Magic a accueilli 600 personnes. 20 % du public est monté sur scène ou a réagi aux ordres de l'équipe de Xavier, l'hypnotiseur.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=jXM2LnYz1-k&w=560&h=315]

Des sceptiques, des convaincus, des jeunes, des moins jeunes et des adeptes complètement sous l'emprise de la voix de Xavier se sont retrouvés samedi 26 septembre dans la salle Agora. La commune d'Othis a fait salle comble. "Le public a répondu présent : il faut avouer que le spectacle est impressionnant" déclare Bernard Corneille, maire d'Othis. "Au début, j'y croyais pas du tout. Puis, j'ai rencontré Xavier au cours d'une soirée privée et j'ai vu mes amis proches faire des choses incroyables. Maintenant, je viens à tous les spectacles !" raconte Kevin Louis.

Des techniques différentes d'hypnose, des thèmes variés, une musique adaptée : Xavier sait tout faire. L'un en perd sa voix, l'autre se met à parler chinois et martien couramment et un autre se met à adorer les serpents : le spectacle montre que l'hypnose permet de changer l'état de conscience, mais le sujet reste maître. "J'étais conscient et c'était plus fort que moi. Il fallait que j'obéisse à ce qu'on me disait de faire" avoue Florent qui, sous hypnose, a dansé toute la soirée collé-serré avec un autre garçon. "Tout le monde peut être hypnotisé, certains ont besoin de plus de temps et ne peuvent pas lâcher prise devant un public" conclut Xavier.

Contact Facebook : Xav magic ou XavMater Hypnoteam

[gallery type="rectangular" columns="2" size="large" ids="10457,10454,10452,10455,10456,10453"]

 

 

Alternatiba (voir l'annonce dans magjournal "Vivre autrement pour le climat" en cliquant ici) accueillera les choristes de Grains de Phonie. Ils donneront un concert gratuit à 16 h 30 au square Foucher de Careil, quai Saint-Père, à Lagny-sur-Marne pour clore la manifestation, samedi 25 septembre.

Le groupe vocal "Grains de phonie" a été créé en 2008 par Martine Gesson : "Au départ, nous étions un groupe d’une vingtaine de copains qui avaient juste envie de chanter pour le plaisir. Depuis l’arrivée de la nouvelle chef de chœur, Mylène Labadie, la chorale n’a cessé de grossir.  Nous sommes maintenant 60 choristes. Notre pianiste, Jimmy Prévost, nous accompagne à chaque concert. Il y a aussi un travail sur la voix et la mise en scène" explique l'un des choristes. "Nous chantons et mettons en scène un répertoire de chants polyphoniques harmonisés autour des grands noms de la chanson française contemporaine comme Jacques Brel, Barbara, Renaud… mais également des chanteurs plus actuels comme Juliette, Brigitte, Agnès Bihl, Clarika, Yves Jamait" conclut le groupe.

Contact : Martine Gesson, présidente au 06 08 14 67 68 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Groupe de choristes Groupe de choristes

 

Sur les bords de la Marne, vendredi et samedi prochains, les visiteurs seront invités à découvrir un film, des conférences, des ateliers, un concert gratuit et diverses solutions pour ralentir le réchauffement climatique.

"Le village des alternatives Alternatiba" est un événement en lien avec le dérèglement du climat. Il regroupe plusieurs associations et collectifs de citoyens qui proposent de "vivre et imaginer le futur autrement". Vendredi 25 septembre à partir de 19 heures, le public est invité à découvrir le film "Sous les pavés, la terre" au cinéma Le Cinq, suivi d'un buffet-débat sur la péniche Damami. Samedi 26 septembre de 11 à 18 heures, divers ateliers et stands seront proposés sur les bords de la Marne, à Lagny-sur-Marne : "Au niveau mondial, 1/4 de la nourriture produite est jetée sans être consommée. Après une visite à Alternatiba, il faut espérer que chaque citoyen change son mode de vie" raconte une bénévole de Vivre autrement en Marne et Gondoire. Le collectif de citoyens soutient des solutions alternatives dans plusieurs thèmes. Le mouvement est international : l'objectif est d'anticiper les conséquences néfastes des crises climatique, énergétique, alimentaire et économique. "A travers les conférences et les ateliers, nous voulons encourager le citoyen à privilégier le commerce local et de proximité, à échanger par le troc ses biens, à réparer au lieu de jeter, à recycler correctement, à cuisiner végétarien, à se déplacer à vélo..." conclut Michelle Welinski, bénévole.

La journée de samedi 26 septembre se terminera sur une note musicale : les visiteurs pourront assister à un concert gratuit offert par les bénévoles de Alternatiba et les choristes de Grains de Phonie. 60 chanteurs, un répertoire varié allant de Brel à Juliette : concert à 16 h 30 au square Foucher de Careil quai Saint-Père à Lagny-sur-Marne (pour plus de détails : voir article "Concert gratuit").

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.collectifvamg.com

Facebook : Alternatiba en Marne et Gondoire

 

Vidéo

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=kTs3habkImk&w=560&h=315]

 

Photo

[gallery type="rectangular" columns="2" size="large" ids="10381,10380,10240"]

Les pompiers de Lagny-sur-Marne se sont rendus dans les Hauts-de-Lagny pour éteindre un début de feu dans la cheminée d'un pavillon, dimanche 20 septembre à 20 h 30. Les soldats du feu expliquent : "C'est le problème habituel de feu de cheminée. Les gens rallument leur cheminée après plusieurs mois, sans l'avoir ramonée, et c'est un incident courant pour cette période... Le feu a été rapidement maîtrisé, il n'y a rien à signaler" explique le responsable de l'intervention. Durant plus d'une heure, la rue a été bloquée et les riverains ont pu assister au déploiement des grands tuyaux rouges et de la grande échelle jusqu'à la cheminée : "Les pompiers ont dû travailler dans le noir, éclairés par une grande lampe sur pied qui m'a rappelé les outils de mesure des géomètres. Heureusement, il ne s'est rien passé de grave" explique un voisin.

Vidéo

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=FfUBjsbdUiU&w=560&h=315]

Galerie photo

[gallery type="rectangular" columns="2" size="medium" ids="10229,10228,10226"]

L'université inter-âge (UIA) Yvon Nique, à Chelles, a présenté le programme des conférences pour la saison 2015-2016.

Samedi 19 septembre, les adhérents ont découvert les thèmes des 60 conférences qui sont prévues de septembre 2015 à juin 2016. Brice Rabaste, le maire, a déclaré : "La saison s'annonce bien car les chiffres des inscriptions sont en progression : l'Université inter-âge compte déjà 400 inscrits. Des conférences, des sorties avec pour fil rouge le thème de la femme, mais également cinq conférences sur la Grande Guerre".

Echanges culturels et savoir

Depuis 11 ans, l'UIA est un espace d'échanges culturels et de savoirs qui propose à ses 660 adhérents des conférences, des cycles de cours (allant des hiéroglyphes égyptiens aux langues étrangères), des sorties culturelles, des débats, du ciné-club et des stages (prévention routière, informatique, atelier culinaire, gymnastique cérébrale ...).

 

Vidéo

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=oEnoj2bjQQ4&w=560&h=315]

 

Galerie photos

[gallery type="rectangular" size="large" ids="10121,10116,10118"]

 

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.