La petite recette du week-end ► Les œufs en cocotte

CUISINE -

Les œufs en cocotte... c'est mignon ! Cocotte, comme le petit nom qu'on donne aux poules... En cuisine, il fait aussi penser à une petite marmite.

Si vous voulez en faire pour quatre personnes, il vous faudra en effet... quatre œufs et quatre ramequins. Nappez le fond des ramequins de deux cuillerées à soupe de crème fraîche. Posez dessus un morceau de jambon cuit ou cru ou bien de saumon fumé, c'est aussi super bon !

Cassez un œuf au-dessus de chaque ramequin ainsi garni. Parsemez de gruyère râpé ou de parmesan en poudre. Vous pouvez même y saupoudrer une pincée de paprika. N'ajoutez pas trop de sel car que ce soit jambon ou saumon, c'est déjà salé. Mettez à cuire 10 minutes à four chaud en plaçant les ramequins dans un plat avec de l'eau. Il faudra cependant que le liquide arrive plus bas que le bord des ramequins, ça va de soi. Et voilà, c'est prêt !

Cependant, comme la plupart des recettes hyper simples, celle-ci peut s'accommoder de différentes façons. Par exemple, vous pouvez mélanger du concentré de tomate à votre crème fraîche, y ajouter quelques morceaux de poivrons en bocal et saupoudrer d'origan. Vous pouvez aussi remplacer par un reste de haricots du cassoulet de la veille... Plus consistant mais pas mal non plus. Et puis après tout, il ne s'agit que d'un ramequin... ou deux.

La petite recette du week-end ► A gaufre toute !

CUISINE -

Elle est souvent un peu oubliée, pourtant la gaufre fait partie des incontournables et plaît toujours.

Si certains continuent à être adeptes en allant à sa rencontre tandis qu'elle est préparée par les marchands ambulants dans des camions-cuisine, d'autres ressortent de temps à autre le moule indispensable. Et là, les recettes n'ont pas de limites ! On peut quasiment dire qu'il y a autant de recettes que de mains qui les préparent. Nous nous en tiendrons à une courte sélection ne pouvant vous faire crouler sous les choix tandis que vous ne saurez plus à quelle gaufre vous vouer !

Voici déjà une recette qui ira avec tout, et qui a le mérite de ne pas être trop chargée en calories. Eh oui, même avec des gaufres, on se donne bonne conscience et bonne taille !

Alors commençons par les gaufres plutôt faciles et light, autrement dit légères. Oui, c'est possible ! Tout dépendra de ce que vous mettez dessus ensuite. La recette a également l'avantage de ne pas avoir besoin de temps de repos. Ce qui fait que si vous avez votre marmaille qui réclame le goûter à cor et à cri cet après-midi, ça sera fait en un tourne-main (pour ceux qui se posent la question, l'expression "en un tour de main" est aussi acceptée).

Pour 12 gaufres, il vous faut :

  • 300g de farine
  • 2 œufs
  • 40cl de lait
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1c à soupe de sucre
  • 1 pincée de sel
Battez les œufs dans un saladier de manière à obtenir une consistance mousseuse. Ajoutez tous les autres ingrédients tout en mélangeant bien. Battez au fouet ou au batteur électrique. La pâte doit être bien lisse. Ne soyez pas étonnés, elle est plus épaisse que la pâte à crêpes.

Aussitôt battue, aussitôt prête, comme nous vous le disions, pas besoin de repos ! Vous pouvez même avoir fait chauffer votre appareil à gaufres pendant que vous prépariez la pâte. Huilez bien les plaques de cuisson, de chaque côté du moule, à l'aide d'un papier absorbant.

Versez la pâte sur un côté en faisant attention de ne pas en mettre trop sinon elle déborde en cuisant. Tout le monde a connu ça un jour si vous avez déjà fait des gaufres ! Au début c'est amusant mais quand on doit nettoyer les bords où la pâte s'est solidifiée, ça l'est moins !

Refermez l'appareil et faites cuire 3 minutes en le retournant à mi-cuisson. Sortez la gaufre, passez à la suivante et ainsi de suite. Si vos gaufres disparaissent au fur et à mesure que vous les faîtes, c'est normal... C'est que les estomacs vident passent par là...

Pour la garniture, tout peut y passer, de la confiture au sucre vanillé, en n'hésitant pas avec la classique chantilly, le sirop d'érable, la crème pâtissière et fruits rouges ou aux noisettes... C'est infini, y compris avec du salé. Elles peuvent être servies avec du saumon fumé, du jambon rouge, du pâté de poulet...

Au beurre
Les gaufres plus traditionnelles contiennent du beurre, du sucre, du rhum... Elles sont très bonnes mais aussi un plus longues à préparer car elles auront besoin d'un temps de repos de 30 minutes. Il faudra alors prévoir votre goûter à l'avance sinon vos diables se suspendront à vos jupons pendant que vous leur demandez de patienter.

Il vous faut :

  • 250 g de farine
  • 1 cuillère à café de sel
  • 4 œufs
  • 75 g de beurre
  • 1 sachet de levure
  • 150 ml de lait
  • 150 ml d'eau
  • 60 g de sucre
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 1 cuillère à soupe d'huile
  • 2 cuillères à soupe de rhum (facultatif cependant)
Mélangez farine et sel puis les œufs, le beurre fondu, le lait et l'eau. Fouettez bien, ajoutez les sucres, l'huile, la levure et le rhum et fouettez encore. Laissez reposer 30 minutes, au moins. Ensuite, même chose que précédemment, cuisez les gaufres dans l'appareil environ 3 minutes en le retournant à mi-cuisson.
Le surprenant salé
Et enfin, la gaufre salée fait toujours son petit effet quand vous l'apportez sur la table, en entrée ou en accompagnement. Evidemment, ça ne sera pas pour le goûter (quoi que...). Le principe de préparation reste le même que pour ses sœurs sucrées. Prévoyez gaufrier et pâte sur la même base (voir plus haut). Il suffira d'incorporer à la pâte des ingrédients style jambon sec haché ou poulet fumé, des légumes, hachés aussi ou en petits morceaux, du fromage, du pesto, de la pâte de curry, du saumon fumé... Là encore des possibilités infinies ! Laissez-vous allez à vos goûts et essayez les mélanges : saumon - courgettes ou poulet - curry ou encore poivrons en conserve et dés de chèvre...

Trois, deux, un, gaufrez !

La petite recette du week-end ► Les mini-brochettes de moules

CUISINE -

La météo ne semble pas vouloir faire de place à l'hiver. Profitons-en et continuons à savourer les recettes d'été.

Même si les températures sont un peu justes pour un déjeuner sur la terrasse, on peut quand même toujours utiliser les planchas et barbecues à l'extérieur. Et nous vous proposons des petites brochettes de moules.

Il vous faudra des piques bien sûr, genre piques à olives ou cure-dents, et puis des moules que vous achèterez avec les coquilles et que vous ferez ouvrir avec deux échalotes hachées, du persil, du thym et un verre de vin blanc sec. Egouttez-les puis retirez-les des coquilles.

Enfilez les moules six par six, bien serrées sur les piques. Trempez les brochettes dans la farine puis dans de l'œuf battu et enfin dans la chapelure. Faites-les cuire dans de l'huile bouillante, à grande friture, rapidement et égouttez-les sur du papier absorbant.

Servez bien chaud avec de l'ailloli ou une mayonnaise plus douce si les enfants n'aiment pas l'ail.

Les mini-brochettes pourraient même ressembler à des tapas !

Le truc : si vous n'avez pas le courage de préparer les moules, achetez-les surgelées et faites-les décongeler au réfrigérateur.

La petite recette du week-end ► Le parfait, si simple

CUISINE - Et voilà le week-end, avec notre rendez-vous pour la petite recette.

Aujourd'hui, nous vous proposons un parfait au café glacé. Simple, efficace, le dessert aura tout d'un grand !

Il a un sérieux avantage, c'est qu'il n'a pas besoin de sorbetière. On peut le réaliser avec du pralin ou bien avec des brisures de macaron, des pépites de chocolat ou tout autre ingrédient qui vous plaira.

Il ne demandera qu'une dizaine de minutes de préparation. C'est pas beau ça ? Pour une fois, la recette prendra moins de temps à réaliser qu'à déguster ! Encore que ça dépende à quelle vitesse vous avalez la glace...

Alors pour le parfait il vous faut :

4 œufs, 75 gr de sucre, 250 gr de crème épaisse à 30 % de M.G. (ou plus !), de l'extrait de café ou du café soluble en poudre à peine dilué (vous pouvez utiliser du décaféiné pour les enfants) et des brisures de macarons.

Ensuite, ce n'est qu'une histoire de mélanges : mélangez au fouet le sucre et les jaunes, ajoutez la crème et mélangez pour obtenir un tout bien homogène. Ajoutez le parfum et mélangez-le bien au reste.

Maintenant, montez les blancs en neige jusqu'à ce qu'ils se tiennent bien, mais pas trop fermes cependant. On ne veut pas une mousse au café, c'est un parfait à glacer. Incorporez ensuite délicatement les blancs à l'aide d'une maryse (spatule en plastique souple) et puis les brisures de macaron ou ce que vous aurez choisi.

Remplissez de petits moules en silicone en forme de dôme. S'il ne sont pas en silicone, vous aurez sacrément du mal à les démouler car le principe du parfait est qu'il se présente retourné. Sinon, vous pouvez toujours le mettre dans des coupes mais il faudra qu'elles supportent la congélation.

Et toujours si vous n'avez pas de moules individuels, vous pouvez remplir un moule à cake chemisé de papier guitare ou simplement de film alimentaire (il faut toujours penser au démoulage !).

Et enfin, si vous préférez, placez tel que dans n'importe quel récipient allant au congélateur et vous servirez en boules de glace.

Et c'est parti, au congélateur pendant 12 heures ! Autrement dit, il sera prêt pour ce soir... ou alors demain !

Il faudra penser à sortir les parfaits du froid un peu avant de les servir. Le temps dépendra de la température ambiante. S'il fait 30° dans la cuisine, ne les sortez que 5 minutes avant. S'il fait 20°, une dizaine de minutes feront l'affaire.

Vous pouvez les agrémenter d'une petite déco à votre goût. Une petite pincée de pralin sur le dessus sera d'un effet sympa. Pour un dessert de fêtes - mais oui, vous pouvez utiliser la recette à Noël qui approche à grands pas - ajoutez des petites boules de sucre argentées avec une ou deux fleurs de lilas en sucre.

C'est une recette qui peut se décliner à l'infini et vous pouvez même tout aussi bien ne pas la parfumer au café mais à l'alcool de votre choix - avec modération - ou à la vanille, ou même aux fruits avec de la purée de fruit de la passion, par exemple. Pour les brisures, pensez à utiliser des meringues ou des spéculos ou encore des sablés bretons et même des morceaux de fruits confits, de pralines brisées...

Ça vous donne des idées ?

La petite recette du week-end ► Les rochers coco super rapides

CUISINE - Délicieuses, simples et réalisées en un rien de temps, vraiment pas de quoi se priver de ces petites douceurs qui se dégustent en une bouchée ! Goûter, dessert, sans raison... Toutes les raisons sont... bonnes !

Pour 6 personnes, il vous faut 3 blancs d'œufs, 150 g de noix de coco râpée et 100 g de sucre.

Mettez tous les ingrédients dans un bol et mélangez au fouet jusqu'à l'obtention d'une consistance assez ferme. Si besoin, ajoutez un peu de noix de coco râpée.

Ensuite déposez de petits tas du mélange sur une feuille de papier cuisson. Vous pouvez façonner les petits tas en boule - si vous les roulez entre les paumes des mains - ou en pyramide. Pour cela, déposez-les et formez une pointe avec les doigts.

Enfournez les futures merveilles une vingtaine de minutes à 150°. Elles doivent être légèrement dorées avant que vous ne les sortiez du four.

Ces gâteaux présentent l'avantage de ne contenir ni lait ni beurre. On pense toujours aux allergiques ! Attendez un peu qu'ils refroidissent avant de les manger !

La petite recette du week-end ► Crème à la meringue

CUISINE - Une fois encore, nous vous présentons une recette hyper facile à reproduire. C'est la crème à la meringue. Elle peut se manger toute seule, telle que ou agrémentée de fruits frais, ce qui pourrait lui donner des airs de trifle, un dessert anglo-saxon qui passe tout seul...

Mais là, ça sera plutôt du côté Italie puisque nous allons utiliser du mascarpone. Un bon remontant également pour les jours maussades de l'automne. Il vous en faut une dizaine de cuillerées à soupe. Il vous faut aussi du fromage blanc, environ cinq cuillerées à soupe, et de la vergeoise blonde ou du sucre roux, la quantité à évaluer selon votre goût pour le sucré.

Vous devez aussi prendre des meringues, soit que vous aurez confectionnées vous-mêmes un peu plus tôt, soit - le plus simple, que vous aurez achetées dans le commerce.

Dans un bol, mélangez le fromage blanc, le mascarpone et la vergeoise. Ne mettez pas trop de sucre au départ et goûtez pour savoir s'il y en a assez.

Répartissez dans des verrines ou des coupes. Si vous mettez des fruits, placez les dans les verrines avant la crème. Vous pouvez aussi à la place des fruits mettre de la confiture, des fruits en conserve, ou encore de la génoise ou pourquoi pas les deux. De toute façon, quoi que vous ayez mis au fond, parsemez la meringue émiettée par-dessus la crème. Et voilà, c'est prêt ! A moins que vous ne vouliez napper votre dessert de sauce caramel...

 

Recette de grand-mère kabyle ► Citron-gingembre contre le rhume

SANTE - Saada Heute habite à Dammartin-en-Goële et est d'origine kabyle. Elle livre une recette de sa grand-mère : le thé au citron et gingembre. "C'est une recette magique qui tue le rhume, calme la toux et le mal de gorge" explique Saada.

Les ingrédients : 1 citron (vert si possible), un sachet de thé (préférez une bonne tisane de fruits rouges : un délice !), des morceaux de gingembre coupés en petits dés ou du gingembre en poudre.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=eoT5VUQi4Tk&w=560&h=315]

 

Mélangez le tout dans une tasse et buvez la boisson à raison de 3 ou 4 fois par jour : "Il ne faut rien boire ni manger après avoir ingurgité cette boisson, au moins pendant les 30 minutes suivantes" conclut Saada Heute.

Pour ceux qui n'auraient pas le courage de préparer cette mixture au quotidien, il est possible d'en préparer en grosses quantités dans un bocal de conservation qui pourra rester au réfrigérateur pendant plusieurs mois.

La petite douceur du week-end ► Les bouchées au chocolat

CUISINE - Vous sentez... comme un parfum de chocolat ? Rien que d'en parler, on en a déjà plein les narines... Voici une recette pour un instant de douceur. Chocolat noir ou chocolat au lait, même chocolat blanc, tout fera l'affaire pourvu que ce soit du chocolat !

Prenez une tablette, ou deux selon votre envie, du chocolat de votre choix. Prenez une bonne poignée de beaux cerneaux de noix, une bonne poignée de noisettes et écrasez-les de manière à faire de petits morceaux. Pas trop petits quand même, car il faudra qu'on les sente bien sous la dent et qu'ils puissent être enrobés pour former les bouchées.

Faites fondre le chocolat avec une cuillerée à soupe d'eau, de manière à pouvoir le remuer sans problème.

Une fois que le chocolat est fondu et bien lissé, ajoutez-lui les éclats de noix et noisettes, ainsi qu 'une poignée de cranberries. Enrobez bien tous ces ingrédients avec le chocolat, puis étalez l'ensemble sur une assiette que vous placerez au réfrigérateur.

Attendez au moins trois heures que tout soit bien froid. Prenez la valeur d'une cuillerée à café du mélange dans la main et formez une boulette que vous roulerez dans de la poudre de cacao ou de la noix de coco râpée, ou encore du pralin. N'ayez pas peur, vous aurez forcément du chocolat plein les mains. Ça ne sera pas un bain de chocolat, mais presque... Le bonheur quoi ! Déposez maintenant vos boulettes formées et enrobées sur, par exemple, une assiette en ardoise.

Et voilà !

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="11315,11317"]

 

La petite recette du week-end ► Le pavlovas aux fruits

CUISINE - Voilà une nouvelle recette douceur, pour vous faire du bien. Ne vous en privez pas, c'est léger... avec des fruits. Bon d'accord, il y a un peu de mascarpone et un peu de sucre, mais si peu ! Et c'est pour quatre personnes...

Pour le pavlovas aux fruits, il vous faut : 2 blancs d'œufs, 100 g de sucre semoule, 1 cuillerée à soupe de maïzena, 1 cuillerée à soupe de jus de citron, un demi ananas, une demi mangue bien mûre, un citron bio. Vous pouvez ajouter un kiwi, pour ceux qui n'y sont pas allergiques - il faudra qu'on parle de ça un jour - ou si vous préférez d'autres fruits, allez-y, tout est bon ! En ce moment, on trouve de délicieuse poires bien juteuses. C'est la saison ! En plein été, il y aussi les fraises et les framboises. Pas mal non plus !

Pour la recette, prenez encore une cuillerée à soupe de miel, 125g de mascarpone, 20 g de sucre glace.

Préchauffez votre four à 100° (thermostat 3 ou 4). Battez les blancs en neige avec le jus de citron, saupoudrez le sucre semoule et la maïzena et battez encore jusqu'à ce que la meringue soit bien ferme et bien brillante.

Tapissez une plaque de papier sulfurisé. Formez 8 tas avec la meringue et creusez légèrement le centre avec une cuillère. Laissez cuire au four pendant 1 h 30 à 2 heures puis laissez durant 6 heures dans le four éteint.

Coupez vos fruits et si vous ajoutez des zestes de citron non traité, vert ou jaune, lavez-les avant de les râper. Mélangez les fruits avec le miel, le zeste et le jus de citron.

Fouettez le mascarpone avec le sucre glace et répartissez le mélange dans les creux des meringues. Disposez ensuite les fruits coupés en cubes, lamelles, ou sous la forme qui vous plaira. Servez aussitôt, le pavlovas ne saurait attendre, vos papilles non plus !

 

Cuisine ► La petite recette du week-end : la blanquette

C'est une recette toute simple mais qui demande tout de même un peu de temps. Difficile à improviser le plat, pour six personnes, avec deux kilos de veau, de la blanquette justement. Vous pouvez les commander chez votre boucher et demander qu'il vous recoupe les morceaux. L'idéal est qu'ils aient la largeur de deux doigts et la longueur de deux phalanges. Sinon, coupez-les vous-mêmes mais l'opération est un peu longue.

Il vous faut également quatre belles carottes, un gros oignon ou alors plusieurs oignons grelots, une petite boîte de champignons de Paris, un pot de crème fraîche, un peu de beurre et un peu d'huile, le jus de deux citrons, deux jaunes d'œufs, de la farine et un bon vin blanc genre Chablis.

Faites chauffer sur le gaz ou plaque électrique une grosse cocotte. Versez-y de l'huile et faites y fondre en même temps un beau morceau de beurre. Jetez ensuite la viande dans la matière grasse frissonnante et faites dorer. Puis jetez trois grosses cuillerées à soupe de farine et remuez bien. Ajouter le vin blanc. N'ayez pas peur, l'alcool s'évaporera pendant la cuisson. Versez la moitié de la bouteille ou les trois quarts. La viande doit être quasiment recouverte. Ajoutez un peu d'eau pour finir de la recouvrir.

Ajoutez les carottes coupées en rondelles, les oignons puis les champignons et émiettez deux cubes de bouillon de volaille. Laissez mijoter à couvert deux heures en remuant de temps en temps.

Goûtez et ajoutez sel et poivre si nécessaire.

Une fois la viande cuite - tâtez un morceau à l'aide d'une fourchette, elle doit être très tendre et presque se détacher sans appuyer - mélangez dans un bol la crème fraîche, les jaunes d'œufs et le jus de citron. Ajouter la préparation au dernier moment, juste avant de servir votre blanquette.

Vos convives seront largement servis. Certains aiment la blanquette avec du riz, d'autre avec des pommes de terre vapeur.

Peut-être vous en restera-t-il pour une ou deux "gamelles" dans la semaine qui suivra.

Le truc :

Comme le veau est cher, vous pouvez aussi choisir de suivre la recette de la même manière avec des filets de dinde ou de poulet. La cuisson sera aussi beaucoup moins longue.

Feuilleter le mensuel

Magjournal 77 - Mensuel N°25 - Avril 2020
 
 

Le mensuel n°25 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.