Lagny-sur-Marne en juillet

Cliquez sur le titre -

Othis ► Du sang neuf pour le don

L’Association pour le Don de Sang Bénévole (ADSB) a procédé à une collecte de sang le lundi 31 août à Othis.

Dans la salle Agora, la bonne humeur était au rendez-vous : le don de sang est un acte généreux après tout. Les bénévoles de l’ADSB se connaissent depuis plusieurs années : « On travaille ensemble et on s’occupe de toute l’organisation de la collecte. Pour cette opération, on a distribué plus de 4000 flyers sur Othis et ses alentours » raconte Michel Hansberque, membre depuis décembre 2011. Chaque année, l’association couvre 6 cantons avec 96 communes partenaires, 10 sites officiels, 40 collectes par an, …. Bref le travail ne manque pas et l’ADSB recrute des bénévoles pour l’aider dans ses missions. Cette année, une nouvelle équipe a vu le jour et le président, Gilles Bouton, en est particulièrement fier : « Nous sommes la seule association à posséder un groupe constitué de très jeunes bénévoles » annonce-t-il.

« Nous sommes déjà 20 membres. Nous apportons notre aide et du sang neuf » plaisantent Ana Neves et Tifenn Eveillard de l’Unité Jeunes.

Un don en sécurité

Pour des raisons de sécurité, le parcours avant le don est méticuleux : « Le donneur doit répondre à un questionnaire de santé puis s'enregistrer au secrétariat de l’Etablissement Français du Sang (EFS). Ensuite il est reçu par José Goma, médecin de prélèvement de l’EFS pour la région Ile-de-France » explique Evelyne Bestin, secrétaire de l’association. « J’assure l’entretien médical avant le prélèvement et je sélectionne les candidats en tenant compte de leur profil mais aussi des receveurs potentiels " précise le médecin.

Des donneurs bien encadrés

L’ADSB compte deux sortes de donneurs : les premiers dons et les habitués. Yannick Turquetil fait partie des habitués : « Je suis informé par SMS et parfois je reçois aussi un petit carton dans ma boîte aux lettres. Même quand je suis en vacances, il m’arrive de donner mon sang sur le lieu de mon séjour » raconte Yannick.

A chaque étape, tout a été pensé pour bien accompagner le donneur : « On est accueilli et guidé. Les bénévoles sont très sympas. Après trois dons, je pourrai recevoir un diplôme de donneur » confie Martine qui a donné pour la première fois. Afin de faciliter la démarche des jeunes parents, les bénévoles ont tout prévu : « A chaque collecte, les petits sont accueillis au coin enfants où des jouets, des livres, du papier et des feutres sont à leur disposition. Ils nous ont même dessiné des cœurs et des ambulances colorées » précise Evelyne en accrochant des exemplaires sur le mur.

Pour rencontrer l’association 

 

Samedi 5 septembre de 10 à 18 heures à Esbly, Othis, Moussy-le-Neuf au forum des associations.

Samedi 12 septembre de 10 à 18 heures à Dammartin-en-Goële au forum des associations.

19 et 20 septembre lors des journées du patrimoine au musée de la Grande guerre à Meaux.

Les prochaines collectes de sang : vendredi 11 septembre de 15 à 19 h 30 à Esbly au centre Litzer et mercredi 16 septembre à Trilport.

Contact : Gilles Bouton au 01 60 03 07 94 ou 06 63 27 10 53 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="8678,8679,8680"]

Dammartin-en-Goële et Juilly ► Le don du sang a trois cœurs

Dammartin et Juilly ont du cœur !

Lors du salon de l'AMIF (Association des Maires de l'Ile-de-France), en avril, les deux communes ont reçu de l'EFS (Etablissement Français du Sang), le label "commune donneur".

Le label récompense les actions menées par la commune en faveur du don du sang. Il est placé sous le signe de la solidarité et de la générosité. Il est ouvert à toutes les collectivités territoriales de la région francilienne.
Plaquettes, plasma, moelle osseuse... Le label permet de faire prendre conscience au public de l'importance du don.
Après avoir obtenu les années précédentes un cœur puis deux, Juilly a reçu la plus haute distinction et est devenue "commune donneur" avec trois cœurs.
Daniel Haquin, le maire, indique : "Herbert Le Scao, ancien adjoint, a su créer une dynamique de collecte qui rassemble chaque année toujours plus de donneurs".
Dammartin a reçu pour la 4e année consécutive, la plus haute distinction, les trois cœurs, du label « commune donneur ».
"L'établissement français du sang a lancé le label il y a tout juste cinq ans. Les trois cœurs représentent, collecte, communication et financement. Ils témoignent de l'implication de la ville en faveur du don du sang" souligne le maire, Michel Dutruge.

Feuilleter le mensuel

Magjournal 77 - Mensuel N°25 - Avril 2020
 
 

Le mensuel n°25 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.