Cuisine ► Un air de Vietnam : le banh-flan au lait de coco - La recette en images

La cuisine française a beaucoup influencé la gastronomie du Vietnam et certains mots utilisés par les chefs s'entendent encore dans les cuisines aux bords du Mékong. Ainsi, il n'est pas du tout étonnant, à Hô-Chi-Minh-Ville (anciennement Saïgon) ou à Hanoï, de retrouver dans les menus un "giambong-bo" (jambon-beurre),  un "gato" (là, c'est facile) ou du "pho-maï" (fromage). Du temps de la colonie, les Français ont apporté beaucoup de recettes qu'il a fallu "revisiter" avec des ingrédients locaux.

Le flan a donc donné le "banh flan". La recette est toujours aussi simple qu'un flan "à la française".  Au lait de vache, on ajoute juste du lait de coco.

La recette (pour 6 à 8 ramequins)

Il faut : 4 œufs, 100 g de sucre en poudre pour le caramel, 50 g de sucre pour l'appareil, 100 ml de lait de coco et 400 ml de lait de vache, une gousse de vanille (en option), un filet de jus de citron.

 

La préparation

Préparer le caramel

Versez le sucre dans une casserole bien chaude. Lorsqu'il commence à brunir, baissez le feu et ajoutez un peu d'eau pour obtenir un sirop.

Une fois le sucre bien brun, sortez la casserole du feu et glacez le caramel avec un filet de jus de citron

Placez la préparation au fond de ramequins

 

 

 

 

caramel

caramel

 

Préparer le flan. Dans un saladier, cassez les 4 œufs et mélangez.

Ajoutez le sucre et faites blanchir le mélange.

Faites chauffer le lait de coco sans laisser bouillir et faites infuser la vanille (ou pourquoi pas du thé vert ?) 

 

Versez les œufs battus dans le lait puis fouettez doucement pour obtenir un mélange homogène.

  

Remplissez les ramequins de la préparation, par-dessus le caramel.

 

Cuisson au bain-marie : mettez les ramequins sur une grille et ajouter de l'eau dans le lèche-frites. Positionnez la grille et le lèche-frites au bas du four. Réglez le thermostat à 180 degrés et le feu du bas (pour faire de la vapeur d'eau). Cuisson 30 min.

Vous pouvez aussi faire cuire dans un cuiseur-vapeur ( 20 minutes de cuisson)

Une fois les ramequins sortis du four, laissez les refroidir puis placez-les au réfrigérateur, c'est meilleur bien frais, surtout l'été !

Flan

Devinette à savourer en même temps que les banh flans :

Retrouvez les mots français qui ont donné ces mots vietnamiens utilisés en cuisine :

1) Xi-ro

2) Va-ni

3) Phoc-set

4) Nuï

5) Cang-tin

6) Socola

7) Banh-mi

8) Banh-su

Vous trouverez les réponses jeudi, dans magjournal, rubrique cuisine.

Le saviez-vous ? Le produit français le plus populaire au Vietnam est un fromage. Lequel ?

Indice :

Boîte de vache qui rit au vietnam

Cuisine ► Baba au rhum super express et crème vanille ultra facile

Vous n'avez vu un baba au rhum fait aussi rapidement ! Prenez deux biscottes par personne. (12 si vous préparez pour six) Faites fondre dans une poêle quatre cuillérées à soupe de cassonnade avec deux tasses d'eau. Quand le liquide bout, ajoutez deux verres à liqueur de rhum. Versez la préparation sur les biscottes que vous aurez placées dans des ramequins.

Versez ensuite dessus la crème à la vanille préparée avant les biscottes. Surmontez le tout d'une cerise confite. Laissez refroidir au réfrigérateur avant de servir.

La crème à la vanille inratable 

Il vous faut 4 œufs, 1,5 l de lait, de la vanille en poudre, 125 g de sucre et 50 g de farine. Faites bouillir le lait avec la vanille. Pendant ce temps, battez les œufs entiers avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse puis ajoutez de la farine en fine pluie jusqu'à ce que l'ensemble soit bien homogène.

Versez le lait encore bouillant en remuant bien, sans arrêter et, sur le feu, portez tout doucement à ébullition. Laissez cuire une minute. Il faut que la crème épaississe suffisamment. Retirez la casserole du feu et laissez refroidi en remuant encore de temps en temps.

Et voilà !

 

 

Cuisine ► Les p'tits roulés miel-sésame

Alors si on vous a donné jusque-là des recettes plutôt simples, celle-ci sera... encore plus facile ! Il s'agit de confectionner des petits gâteaux roulés, sucrés. Pour ça, il vous faut une ou deux feuilles de pâte feuilletée achetée toute prête dans le commerce, de la pâte de sésame à laquelle vous mélangerez du miel liquide. Il vous faut aussi un œuf et un peu de sucre. Etalez la pâte feuilletée sur sa feuille de cuisson elle-même sur la grille du four qui, lui, est déjà en mode préchauffage.

Etalez, avec un couteau à bout rond c'est plus facile, le sésame au miel sur la pâte. Enroulez celle-ci sur elle-même pour former un gros rouleau puis coupez en tronçons d'un centimètre à un centimètre et demi de largeur. Disposez-les les-uns à côté des autres sur la feuille de cuisson et, au pinceau, badigeonnez chaque gâteau d'œuf battu mélangé au sucre en poudre. Hop, faites cuire quelques minutes au four pas trop chaud sinon les gâteaux risquent de vite noircir. Une fois joliment dorés, sortez-les du four... C'est tout !

Si vous préférez une forme de petits croissants, il suffit de couper la pâte feuilletée en bande une fois le sésame étalé puis de rouler les bandes ainsi obtenues et dont vous aurez taillé l'extrémité en biais puis de rouler. A la cuisson, la pointe devra se trouver sur le dessus du gâteau.

En dessert pour accompagner une glace à la vanille, une coupe de fruits, en goûter pour les enfants, en petit déjeuner de bureau et même, en urgence en petite douceur à un moment de stress...

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="3324,3325"]

 

Cuisine ► Les beignets d'acacia : une recette de saison

Les acacias sont en fleur ! C'est le moment de récolter les grappes pour faire de délicieux beignets. Hyper simple ! Le plus difficile dans la recette, c'est peut-être d'avoir une friteuse... et encore, une casserole avec de l'huile fera l'affaire.

Alors, avant toute chose, il vous faut des fleurs d'acacia. Ce sera l'occasion de prendre aussi un bon bol d'air. N'attendez pas trop longtemps, s'il pleut, elles faneront rapidement. Coupez délicatement à l'ongle, la tige de chaque grappe pour la détacher de l'arbre, en gardant l'extrémité suffisamment longue (un à deux centimètres) : il faut penser que la queue vous servira à tremper la grappe dans la pâte, puis dans l'huile et pour la manger. A la cueillette, attention de ne rien casser et faites aussi attention aux épines de l'arbre !

Une fois votre cueillette dans le panier (un sac en plastique fera l'affaire), préparez une pâte à beignet pas trop épaisse avec deux ou trois œufs, un verre de farine, une pincée de sel et de la bière blonde pour délayer le tout. Parfumez avec une larme de fleur d'oranger.

Pendant ce temps-là, faites chauffer l'huile (pas d'olive !). Prenez les grappes de fleurs par la queue, une par une, trempez-les dans la pâte, touchez le bord du récipient afin qu'elles ne gouttent pas trop au moment du passage à la friteuse et plongez-les dans l'huile. Attention aux éclaboussures de l'huile qui réagit au contact de la pâte. Laissez dorer d'un côté puis de l'autre en retournant les grappes à l'aide d'une écumoire. Encore quelques minutes de cuisson et quand les beignets ont une couleur bien dorée, sortez-les. Placez-les sur un plat et recommencez l'opération avec les suivantes.

Certaines grappes de fleurs que vous aviez cueillies encore closes vont s'ouvrir en restant dans le sac en plastique. Ne vous étonnez donc pas de vous retrouver avec plus de fleurs écloses que vous ne pensiez.

Saupoudrez les beignets de sucre en poudre, c'est tout.

Mangez-les en les tenant par la petite queue qui devrait rester après cuisson. Sinon, ça se mange quand même !

En dessert, goûter ou même au petit déj.

Truc : Faites frire les beignets juste après cueillette ou n'attendez pas trop longtemps. Les fleurs se gardent mal, même au réfrigérateur où elles perdront toute la subtilité de leur parfum. Par contre, les beignets peuvent être aussi mangés le lendemain.

[gallery size="medium" type="rectangular" ids="3178,3179,3182,3177,3175"]

 

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°36 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top