Meaux ► "Bon vent et bonne mer" aux nouveaux soldats

La marine nationale et l'armée de terre ont souhaité "bon vent et bonne mer" aux jeunes Seine-et-Marnais fraîchement recrutés. Jeudi 1er septembre, les futurs soldats sont venus signer leur contrat d'engagement dans le cadre prestigieux du musée de la Grande Guerre à Meaux.

https://youtu.be/2v9KEQsUKyA

21 jeunes ont fait un pas vers leur avenir dans la défense de la patrie. Tous les candidats ont été recrutés au Cirfa (centre d’information et de recrutement des forces armées) de Meaux. Ainsi, l'armée de terre a intégré dix-sept nouveaux membres parmi ses rangs. La marine, quant à elle, compte quatre signataires dont trois mousses qui sont partir hier, lundi 5 septembre, à Brest pour être formés au centre d'instruction naval.

Antoine, futur mousse de 16 ans et originaire de Villenoy, est intarissable au sujet de sa passion qu'il entretient depuis son plus jeune âge pour la mer et tout ce qui s'y rapporte. "C'est mon attrait pour le domaine maritime qui m'a poussé à m'engager dans la marine, ainsi que ma volonté de défendre la nation" confirmait encore Antoine, jeudi, devant son dossier d'engagement sur lequel il a apposé sa signature sans sourciller.

Du côté de l'armée de terre, Pierre-Luc, est ingénieur en chimie. Le natif de Meaux a choisi de s'engager pour défendre les valeurs républicaines dont il se sent proche. L'ancien professeur de 29 ans va intégrer l'école interarmées de Saint-Cyr Coëtquidan pour devenir officier sous contrat. "J'ai pris la décision de m'engager quand j'ai dû expliquer à ma classe de lycéens les attaques terroristes de 2016. C'est à ce moment-là que j'ai réellement perçu les attentats comme des atteintes aux valeurs fondamentales de la République, celles que je veux défendre" commente Pierre-Luc, le plus âgé de la session de recrutement.

Le colonel Bert, responsable du recrutement en Ile-de-France, indique : "La signature du contrat d'engagement n'est néanmoins pas la première étape du recrutement des jeunes. Les volontaires doivent d'abord passer des tests physiques, psychotechniques, de réaction au stress et cognitifs. Les futurs militaires sont ensuite orientés en fonction de leurs résultats ainsi que de leurs souhaits personnels".

Les attentats terroristes qui ont ensanglanté 2015 ainsi que l'été 2016 poussent de plus en plus de jeunes Français à s'engager dans la défense du pays. Le recrutement des jeunes en Ile-de-France marque une forte augmentation entre 2014 et 2015. 1 642 personnes se sont engagées en 2014 alors que 2 043 jeunes ont franchi le pas en 2015.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="29931,29933,29934,29935,29937,29938,29939,29941,29936,29942,29943,29944,29945,29947,29946"]

Meaux ► L’armée de l’air recrute

L’armée de l’air recrute 2 300 jeunes en 2016. Les conseillers Air du CIRFA de Meaux ainsi que de Melun restent mobilisés.

Alors que ses publicités sont à l’écran, l’armée de l’air rappelle ses objectifs de recrutement pour 2016. Dans un contexte particulièrement exigeant, entre opérations en cours (Chammal, Barkhane, Sangaris) et montée en puissance de nouvelles flottes (drones, A400M, MRTT), l’armée de l’air poursuit une politique ambitieuse sur le terrain de l’emploi qui devrait être confirmée en 2017 : dans toute la France, plus de 2 000 opportunités, accessibles du niveau 3e à Bac+5, avec ou sans expérience professionnelle, sont proposées dans plus de 50 métiers.
Les filières qui recrutent
Outre le personnel navigant (pilotes et navigateurs), les besoins sont particulièrement prégnants dans les métiers de la protection-défense, de la maintenance aéronautique, des systèmes d’information et de communication (SIC) et télécommunications, de l’informatique, de la cyberdéfense et du renseignement.

La majeure partie des spécialités sont accessibles avec un bac, y compris celle de pilote. L’essentiel des recrutements se fait entre 17 et 25 ans (dès 16 ans pour les élèves techniciens et jusqu’à 30 ans pour les officiers sous contrat du personnel non navigant - OSC PNN).

Le bureau Air mobilisé auprès des jeunes
L’équipe des trois conseillers du bureau Air (Meaux et Melun) est à la disposition des jeunes (et parfois de leurs parents) pour les informer sur les métiers, formations et carrières proposés par l’armée de l’air, répondre à leurs questions sur les spécificités d’un engagement militaire et les accompagner tout au long de leurs démarches de candidature le cas échéant. En 2015, le bureau Air de Melun/Meaux a reçu 889 jeunes et suivi 175 candidats ; 62 jeunes de la région ont rejoint l’armée de l’air.

Le bureau Air de Meaux et de Melun ouvre ses portes mais travaille aussi beaucoup « hors les murs », en étroite collaboration avec ses partenaires locaux (académie, mission locale, Pôle Emploi…). En 2015, il a réalisé 110 présentations en milieu scolaire et participé à 37 événements (salons, forums…). Le calendrier 2016 ne désemplit pas depuis janvier.

Les métiers de l'armée de l'air ici

CIRFA de Melun/Meaux - Bureau Air, 161 Rue Gaston Monnerville 77100 Meaux et rue Claude-Bernard, 77000 La Rochette

Accueil sur rendz-vous : du lundi au jeudi 8 h 30 - 11 h 30, 13 heures - 17 h 30 | vendredi 8 h 30 - 11 h 30, 13 heures - 15 h 30 | 2e et 4e samedi de chaque mois 8 h 30 - 12 heures (sauf vacances scolaires pour le samedi)

Tél. : 01 60 65 89 64 | E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.