Tribune libre ► "Le Pass Navigo à 70€ par mois a été improvisé par la gauche"

Manuel Valls ne peut pas faire des promesses et laisser l’exécutif régional en assumer la charge ! Le Pass Navigo à 70€ par mois a été improvisé par la gauche juste avant les élections régionales sans l’avoir financé.

Le Premier ministre, Manuel Valls, l’a reconnu, ajoutant qu’il allait transférer des ressources fiscales pour nous aider.

Le problème, c’est qu’on ne voit rien venir, alors que le budget 2017 est en cours de préparation.

Aujourd'hui, ce ne sont pas moins de 300 millions d'euro qui manquent pour financer la promesse électorale de l'ancienne majorité.

Je salue l'initiative de mes collègues sénateurs Colette Mélot et Michel Houel qui ont relayé la pétition de l'exécutif régional « demandant au Premier Ministre de tenir ses promesses » afin de compenser les pertes engendrées par la mise en place du Pass Navigo à tarif unique.

En tant que vice-présidente auprès de Valérie Pécresse, chargée de la ruralité et de l'agriculture, je les remercie pour ce véritable soutien qu'ils nous apportent.

La résolution de ce dossier est vitale pour le développement économique de la Seine-et-Marne et pour la qualité de vie de ses habitants.

Anne Chain-Larché, sénatrice de Seine-et-Marne et vice-présidente de la région Ile-de-France chargée de la ruralité et de l’agriculture.

Valérie Pécresse et Anne Chain-Larché Valérie Pécresse et Anne Chain-Larché

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.