themoneytizer

Claye-Souilly ► Un centre administratif et un nouveau conservatoire en centre-ville

Le futur centre administratif et le nouveau conservatoire municipal sont passés du stade de projet à la réalité. Les travaux débuteront prochainement allée André-Benoist, entre le gymnase des Tourelles et l’hôtel de ville, pour se terminer fin 2018.

Le cœur de ville va connaître un chantier important. Il s’agit de la construction simultanée du centre administratif (1 036 m² sur 3 niveaux) et du conservatoire de musique, danse et théâtre (812 m² sur 2 niveaux). Les deux bâtiments, d’une hauteur de 14,86 m, seront reliés entre eux par une passerelle vitrée de 66 m². L’hôtel de ville sera ainsi réservé aux grands événements (mariages, expositions) et les locaux de l’actuel conservatoire, près de la salle Planète-Oxygène, seront attribués aux associations.
Une mise sur l'environnement
Pour la municipalité, le rapprochement vise à « améliorer les conditions d’accueil du public et le travail des agents et des enseignants. Ils favoriseront les synergies culturelles en regroupant, au sein d’un même lieu d’échange, différentes activités de musique, danse et théâtre, jusqu’alors disséminées ». Elle précise que le projet s’inscrit dans une démarche de haute qualité environnementale (HQE) et qu’il se veut exemplaire en économie d’énergie, acoustique et confort. Une aire de stationnement en rez-de-chaussée, semi-enterrée, offrira 74 places dont 4 adaptées PMR et deux ascenseurs desserviront les niveaux. Les édifices disposeront de halls d’accueil débouchant sur des espaces de circulation ouverts sur des atriums.

Leurs terrasses seront partiellement végétalisées et des protections solaires intégrées dans la menuiserie extérieure du centre administratif. Enfin, une pompe à chaleur en géothermie profonde produira le chauffage et l’eau chaude. Coût total : 6,24 millions d’euros , la Région allouant une subvention de 906 062 euros.

Deux ans de travaux
Les entreprises, retenues sur appel d’offres pour les 15 lots couvrant tous les corps de métier, s’engagent à respecter une charte sur la réduction des nuisances, le recyclage des déchets et la maîtrise des ressources (eau, énergie). La construction des deux bâtiments commencera en septembre avec le terrassement pour s’achever en décembre 2018.
Le stationnement
L’activité du chantier neutralisera une trentaine de places de parking devant l’ancienne gendarmerie et derrière l’hôtel de ville. Pour remédier aux désagréments occasionnés, la Ville a négocié avec le Conseil départemental, propriétaire de l’ancienne gendarmerie, l’utilisation des locaux pour la base-vie du chantier. De même, le parking de la Poste verra ses emplacements redessinés et sera réglementé en zone bleue à partir du 1er septembre pour plus de fluidité.
Mais d’abord la démolition
Les anciens locaux de la Sécurité sociale devront d’abord être démolis. L’opération interviendra courant juillet. La présence d’amiante dans certains préfabriqués nécessitera des précautions d’ordre sanitaire car le chantier est entouré de plusieurs espaces publics, comme l’hôtel de ville, le gymnase et le collège des Tourelles, l’IMED, la salle Planète-Oxygène, les rives de la Beuvronne et du canal de l’Ourcq.
Des mesures pour la rentrée
Pour ne pas gêner la circulation des usagers dans le centre-ville, la mairie demandera aux entreprises du chantier de cesser les livraisons trois fois dans la journée : de 8 à 9 heures, de 12 h 30 à 13 h 30 et enfin de 16 h 30 à 17 h 30. En dehors de ces tranches horaires, la circulation pourra être alternée lors des livraisons nécessitant des interventions. « Nous recommandons d’emprunter l’allée André-Benoist durant les trois séquences de cessation d’activité. De même, il sera préférable pour les parents d’élèves du collège de déposer ou reprendre leurs enfants à l’extrémité de la rue de la Concorde, qui sera reliée par une voie piétonne au collège » indique-t-on à la mairie.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="28661,28660,28662,28659"]

 

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 
Go to top