Villepinte ► Salon Entrepriz'93 : le rendez-vous annuel des entrepreneurs locaux

Les chefs d'entreprise de Seine-Saint-Denis se sont réunis à l'Espace V de Villepinte au sein d'un salon dédié aux entrepreneurs locaux. L'association Alliances et compétences présidée par Sandrine Sacilotto a organisé une portes-ouvertes des entreprises avec le soutien de la municipalité de Villepinte : le salon Entrepriz'93 qui a eu lieu jeudi 1er octobre.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=ta4u75PYB9w&w=560&h=315]

"L'association a été créée en 2011 et, depuis, nous nous réunissons toutes les semaines et proposons un salon annuel pour présenter des produits nouveaux, des conférences et des échanges de savoir-faire. L'idée est de fédérer les entreprises et les communes des alentours" explique Sandrine Sacilotto, également gérante de 'A faire de papiers'.

Le public a pu assister à des conférences, à des démonstrations et échanger des cartes de visite : "Le salon s'adresse surtout aux entrepreneurs, qui peuvent ainsi découvrir des produits pour développer leurs propres affaires, mais aussi aux particuliers et aux demandeurs d'emploi" conclut un visiteur.

 

 

 

 

 

Villepinte ► Football américain : les Diables rouges recrutent

Au salon Entrepriz 93, à Villepinte, les Diables rouges sont arrivés sur le devant de la scène. Et les Diables recrutent ! Ceux qui pensaient, non pas leur vendre leur âme mais évidemment jouer au sein de l'équipe, ont trouvé la source d'informations que dispensaient deux des représentants des Diables au salon, jeudi 1er octobre. Ainsi, Franck Lacuisse - un nom quasiment prédestiné - président de l'association, pour ainsi dire le Diable en chef, a présenté l'activité sportive et ses nouveaux créneaux horaires. Il indique : "Depuis la rentrée, les licenciés bénéficient d'un stade de football réservé à près de 99,9 % pour le football américain".

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=FmODXJe8pS4&w=560&h=315]

En effet, pour les footballeurs, un stade réservé à leur activité s'imposait : l'association propose des créneaux tous les soirs et le nombre de licenciés augmente d'année en année, donc difficile de partager avec d'autres associations. De plus, il faut avouer que Franck Lacuisse préfère de loin le football américain au "pousse caillou" comme il a plaisir à le dire en parlant de "l'autre" football.

"Le flag, c'est swag"

Les Diables proposent une activité très en vogue : le flag, autrement dit un football américain sans contact. Finis les chocs entre les joueurs qui d'habitude et particulièrement outre-Atlantique se percutent comme deux camions lancés à pleine vitesse. Le principe du flag fait tomber les préjugés sur le football américain et sa violence. D'ailleurs le président souligne : "Nous accueillons les petits à partir de 6 ans. Nous avons une équipe féminine et bientôt nous allons ouvrir une section avec des personnes handicapées. Eh oui, le football américain c'est pour tout le monde !"

Quant à l'autre anglicisme "swag", il signifie "cool"... et encore un. Pas étonnant, le football américain est... américain.

Renseignements au 01 49 47 89 15. E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

[gallery type="slideshow" columns="2" size="large" ids="11565,11569,11563,11568,11570,11571,11566"]

 

Villepinte ► Hôpital Ballanger et Rotary club : 10 ans de partenariat

Les médecins, infirmières et éducateurs du service pédiatrie de l'hôpital Robert Ballanger* ont fêté les 10 ans de collaboration avec le club Rotary de Villepinte Expositions. A cette occasion, mercredi 16 septembre, le pôle femme/enfant a présenté le projet Papillon : une idée novatrice d'éveil des sens du jeune malade.

Le partenariat avait commencé en 2005 lors d'une rencontre entre Anne Bernier, cadre santé au pôle femme-enfant, et Chantal Pothier, alors présidente du Rotary club de Villepinte Expositions : "A l'époque, les parents ne pouvaient pas rester auprès de l'enfant pendant la nuit. L'impact sur l'enfant était conséquent surtout lorsque l'hospitalisation était longue ; mais difficile de justifier cette idée au Ministère. C'est alors que le Rotary nous a offert des fauteuils afin que l'un des parents puisse passer la nuit auprès de son enfant. L'idée a fait son chemin puisque, depuis, chaque chambre est équipée" explique l'équipe soignante.

Anne Bernier raconte : "Les années suivantes, le Rotary a participé à l'achat d'ordinateurs pour le pôle femme-enfant, a offert des appareils photos pour le service des grands prématurés, des tablettes pour occuper les enfants avant une intervention chirurgicale... puis cette année, le club a offert une télévision pour la salle de repos des adolescents". Une rotarienne explique : "Quand le club a offert les appareils photos en 2013, j'ai appris que les enfants qui étaient nés prématurés reprochaient, consciemment ou inconsciemment, à leurs parents de ne pas s'être occupés d'eux quand ils étaient dans l'incubateur. Ce qui était faux, d'où l'idée des appareils photos afin que les parents puissent se photographier pendant la manipulation très minutieuse du jeune prématuré. On a vu des photos impressionnantes, de parents en train de changer la couche d'un prématuré à travers des machines par exemple".

Un projet novateur de thérapies sensorielles

Le service femme-enfant de l'hôpital Robert Ballanger a toujours œuvré pour que les nourrissons et enfants soignés dans ses locaux ne souffrent pas, physiquement ou psychiquement. Offrir des tablettes afin de détourner l'attention du jeune enfant et lui éviter une prise de calmant, installer une aire de jeux avec livres, jouets et télévision pour occuper son esprit font partie de la démarche de prise en charge de la douleur.

Anne Bernier explique : "La thérapie sensorielle s'appuie sur l'hypnothérapie. Il s'agit d'une approche non médicamenteuse utilisant la stimulation des sept principaux sens : la vision, l'ouïe, le goût, l'odorat, le toucher, la proprioception et le sens vestibulaire ou équilibre. Cette thérapie nécessite l'utilisation d'espaces et de matériels spécifiques pour explorer les sens : dedans, dehors, la maladie, la santé, moi et les autres... Nous avons déjà obtenu, en 2015, le financement d'un premier projet de thérapie sensorielle grâce à la fondation Pièces jaunes. Nous recherchons maintenant un financement pour créer un parcours sensoriel afin d'aider l'enfant à réinvestir son corps douloureux et lever les inhibitions dues au manque de stimulations que peut subir l'enfant suite à des crises de douleur".

Le projet Papillon proposé par le pôle femme/enfant consiste à "construire un parcours sensori-moteur" autrement dit un jardin agrémenté d'équipements destinés à stimuler les sens : carillons, jeux d'eau, plantes odorantes, plantes aux feuillages duveteux ou rugueux, parcours pieds nus sur galets, sable, écorces : "Ce parcours permettra aux professionnels de travailler avec l'enfant le rapport à son corps et à ses perceptions" concluent les éducateurs chargés du projet.

*Le centre hospitalier Robert Ballanger, intercommunal et est situé à Aulnay-sous-Bois. Ses territoires de santé s'étendent sur Villepinte, Aulnay, Sevran, Tremblay-en-France et Le Blanc-Mesnil en Seine-Saint-Denis et Mitry-Mory, Villeparisis et Mauregard en Seine-et-Marne.

Vidéo

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=yV7tFK9mj-0&w=560&h=315]

 

Galerie photos

 

[gallery type="slideshow" columns="2" size="large" ids="9722,9719,9718,9720,9723,9724"]

 

 

Soirée Zumba

Jeudi 30 avril à partir de 20 heures. Entrée 2,50 € à l'espace V Roger-Lefort de Villepinte sur le thème ' night is white'. Réservations au 01 43 84 84 51.

Save the date ► Salon des vins et produits du terroir les 11 et 12 avril à Villepinte

Pour la 8e année consécutive, le Rotary club se mobilise pour la recherche sur la sclérose en plaques. Les 11 et 12 avril de 10 à 18 heures à l'espace V de Villepinte, retrouvez 34 stands : vins, fromages, charcuteries, nougats, confitures, épices, huîtres et autres produits du terroir. "Chaque année, nous reversons 10 000 euros à l'ARSEP, Association pour la Recherche sur la Sclérose En Plaques. Les bénéfices restant sont utilisés dans des actions internationales : en 2013, nous avons envoyé 1 000 euros au Rotary de Bangalore qui a acheté et remis des bancs d'école et des uniformes pour des écoles défavorisées en Inde" explique Alain Ferraris, rotarien.

Emploi ► Ateliers de préparation gratuits, mardi 31 mars

Dans le cadre du salon "Mode d'emploi" organisé mercredi 8 avril, et pour aider les candidats à préparer leur présentation, la municipalité de Villepinte propose des ateliers gratuits, mardi 31 mars de 9 à 12 heures, au centre administratif, salle des Tilleuls.

Inscription Pour les chômeurs 16 - 25 ans : contacter la mission locale au 01 41 52 53 69.

Pour les chômeurs + de 25 ans : contacter le service RSA Insertion au 01 41 52 53 38.

Pour les 16 - 25 ans scolarisés : contacter le point info jeunesse au 01 41 52 23 23.

Pour en savoir plus : http://www.ville-villepinte.fr/fr/actualites-economiques.html

Détente ► Un stage de Atha yoga samedi 28 mars

L'association Culture de l'Inde propose un stage de Yoga samedi 28 mars à Villepinte de 13 h 30 à 16 heures. Selon Ayub, professeur de Atha yoga à Villepinte, le yoga pourrait guérir tous les maux : "C'est un sport de bien-être qui peut être pratiqué par tous. Pour apprendre à respirer, développer sa mémoire et combattre les douleurs, il est préconisé de pratiquer le yoga. Ce sont des techniques et exercices simples pour améliorer la circulation du sang, la digestion... Avec une pratique régulière, on peut éviter les maladies comme Alzeimer". Le stage dure plus de deux heures : il permettra aux stagiaires d'apprendre quelques méthodes et postures de relaxation. Tarif : 10 €. Renseignements et inscriptions auprès de Ayub au 06 15 73 07 98.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

La newsletter : s'abonner

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°42 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top