Crégy-Lès-Meaux ► Fusillade : un homme tué par la police

FAIT DIVERS - Un homme a été tué par la police, mercredi 7 octobre aux environs de 20 h 30, dans le secteur de la rue Maurice-Leblanc à Crégy-Lès-Meaux.

Quand les policiers du commissariat de Meaux sont arrivées sur place, l'homme s'est franchement avancé vers les fonctionnaires en faisant feu. A ce moment, les policiers ont riposté et ont touché l'homme, âgé d'une soixantaine d'années. Aucun policier n'a été blessé dans l'échange de coups de feu. Le sexagénaire, malgré l'arrivée rapide des secours, a succombé après avoir été touché.

L'histoire avait débuté un peu plus tôt dans la journée. Des gens du voyage venaient de s'installer sur un terrain à proximité, dans la zone artisanale. L'homme vivait seul et était connu pour être marginal. Il aurait mal supporté l'arrivée des caravanes. Selon des témoins, "il s'est mis à tirer sur eux et ils ont appelé la police".

 

 

La Ferté - Pierre-Levée ► Attaque à la bijouterie, un des braqueurs est mort

Une bijouterie de La Ferté-sous-Jouarre a été attaquée, mardi 16 juin peu après 10 heures, par cinq individus encagoulés et armés. Après avoir donné un coup de masse dans la vitrine, l'un des malfaiteurs a fait irruption dans le magasin et a frappé également à la masse le commerçant qui cherchait à se défendre.

La police municipale est arrivée au moment où les braqueurs repartaient mais les coups de feu échangés n'ont pas empêché les auteurs de prendre la fuite à bord d'une Renault Mégane. Ils ont roulé à vive allure en direction de Pierre-Levée, pris en chasse par les gendarmes.

Dans la Grande-Rue, la Mégane a heurté de plein fouet un poids lourd qui arrivait en face. Un des passagers n'a pas survécu au choc. Il est décédé avant l'arrivée des secours. Un autre a été héliporté à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) et les autre transportés à l'hôpital de Meaux.

La police judiciaire de Meaux est chargée de l'enquête. Elle avait déjà repéré la Mégane des malfaiteurs qui sont soupçonnés d'avoir commis un braquage avec usage de gaz lacrymogène au café de Chauconin-Neufmontiers, le 4 juin.

L'équipe était constituée de deux individus domiciliés dans le Val-de-Marne et de trois autres demeurant à Meaux. Tous sont âgés de 20 à 28 ans.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top