×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Rouvres ► Le feu ravage la ferme Salandre

FAITS DIVERS -

Le feu a ravagé la ferme Salandre à Rouvres, ce matin, mercredi 7 septembre. De manière inexpliquée, l’énorme tas de foin entreposé à l’extérieur s’est embrasé.

L'incendie laissait s'échapper une colonne de fumée visible à des kilomètres à la ronde. Les flammes de plusieurs mètres de haut, attisées par un vent d’ouest, se sont propagées aux granges toutes proches. Dans ces dernières se trouvait du matériel agricole : tracteurs, remorques… Tout a été détruit.

Il s'en est fallu de peu pour les vaches : le feu a également attaqué l’enclos à proximité. Les animaux ont dû être évacués en toute hâte par le propriétaire. Par chance, les bovins n’ont été que légèrement blessés. "Les vaches ont quelques traces de poil roussi, mais rien de grave" ont raconté des voisins de la ferme.

L'incendie a tout de même fait une victime, un employé de ferme qui a été soigné pour "une blessure superficielle à la tête", signalent les sapeurs pompiers.

Les centres de secours de Dammartin-en-Goële, Saint-Soupplets, Meaux, Claye-Souilly et Villeparisis ont été mobilisés une bonne partie de la journée afin de parvenir à maîtriser le feu.

Restait ensuite à évaluer l’ampleur des dégâts. Sur place, ce matin, les voisins commentaient : « La moisson n’a pas été bonne, maintenant l’incendie, cela ne va pas être facile pour les exploitants ».  

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'incendie.

A l'heure où nous mettons cet article en ligne, le tas de foin réduit en cendre fume toujours. Il faudra sans doute plusieurs jours afin que la chaleur qui couve sous le foin diminue et que les risques de reprise du feu soient totalement éloignés.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="30324,30325,30323,30322,30321"]

Thorigny-sur-Marne ► L'occupante d'un pavillon gravement brûlée

Une habitante de Thorigny-sur-Marne, âgée de 93 ans, a été transportée à l'hôpital Percy de Clamart (Hauts-de-Seine), au service des grands brûlés. La malheureuse faisait la cuisine hier, lundi 27 juillet, peu avant 21 heures, quand son tablier s'est enflammé accidentellement. Sans doute s'est-elle approchée trop près de la gazinière sur laquelle elle avait posé une casserole.

Dans l'allée de Champagne, les cris de la nonagénaire ont alerté un voisin qui est intervenu au plus vite. Il est entré dans le pavillon et a sorti la victime des flammes qui se propageaient. Il a ensuite appelé les secours.

Les jours de la victime grièvement brûlée sont toujours en danger à l'heure où nous mettons cet article en ligne.

Meaux ► Rue Winston-Churchill : un appartement dévasté par un incendie

Un appartement de la rue Winston-Churchill, à proximité de l’espace Caravelle, dans le quartier de Beauval à Meaux, a été la proie des flammes dans la nuit de mercredi 29 à jeudi 30 mai. Le feu s’est déclaré dans la chambre à coucher et s’est rapidement propagé à l’ensemble du logement de quatre pièces, au premier des trois étages du bâtiment.

Les flammes sortaient par les fenêtres et la fumée se répandait dans les parties communes.

Il a fallu la grande échelle pour faire sortir cinq personnes. Dix-huit habitants, en tout, ont été évacués et les deux locataires de l’appartement sinistré ont été conduits au centre hospitalier de Meaux afin d’y subir des examens par mesure de sécurité.

Tous les occupants du bâtiment ont pu regagner leurs logements. Ceux de l’appartement qui a pris feu ont été relogés.

Feu sur la RN 1104 ► La remorque du tracteur risquait d'exploser

C'est une remorque de tracteur agricole qui a pris feu hier, mardi 14 avril, vers 15 h 45, sur la RN 1104, entre Le Mesnil-Amelot et Compans. (Voir notre alerte circulation sur notre page Facebook) L'approche du foyer était d'autant plus dangereuse que la remorque transportait des bouteilles d'acétylène et de butane. Il a fallu que les pompiers refroidissent les bouteilles rapidement afin qu'elles n'explosent sous l'effet de la chaleur.

Un périmètre de sécurité a été établi à une distance de 300 mètres autour de la remorque. La route a dû être coupée à ses deux extrémités, occasionnant des problèmes de circulation particulièrement dense à l'heure de sortie des lieux de travail.

Un camion benne a été placé devant la remorque, le temps de l'intervention. Il servait ainsi d'écran protecteur en cas d'explosion.

Le feu a été circonscrit et aucun blessé n'est à déplorer.

Le camion benne a servi de protection en cas d'explosion. Le camion benne a servi de protection en cas d'explosion.

Feuilleter le mensuel

Magjournal 77 - Mensuel N°25 - Avril 2020
 
 

Le mensuel n°25 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.