RER ► Cinq adolescentes se couchent sur les rails

Cinq adolescentes ont joué avec leur vie, mardi 28 avril.

Elles se sont couchées sur les rails de la ligne E du RER, à hauteur d’Ozoir-la-Ferrière et se sont prises en photo avec leurs téléphone portable, mode selfie. D’après les autorités, les cinq filles, âgées d’une quinzaine d’années, ont bravé le destin sur le passage à niveau qui traverse la départementale à la sortie de la ville.

C’est par des riverains, atterés mais qui ont eu le bon réflexe, que la SNCF a été prévenue. Par mesure de sécurité, la société a obligé six des trains qui devaient passer par cet itinéraire, à ralentir, occasionnant du même fait jusqu'à une heure et demi de retard pour certains des voyageurs.

Les cinq ados ont été interpellées par la police ferroviaire et confiées aux policiers du commissariat de Pontault-Combault. Elles ont été remises en liberté dans la soirée et une convocation devant le juge leur sera délivrée ultérieurement. La SNCF a déposé plainte.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top