Meaux ► Le dealer mahouyot tente d’échapper aux policiers

FAITS DIVERS -

Dealer : Lors d’une patrouille, hier soir, mercredi 29 juin vers 23 heures, les policiers ont surpris un véhicule grillant un feu rouge, avenue Foch à Meaux.

Ils ont demandé au chauffeur de s’arrêter mais, pour toute réponse, celui-ci a accéléré de plus belle pour prendre la fuite. Après s’être débarrassé par la fenêtre d’une savonnette de 99 grammes de résine de cannabis, le fugitif s’est engagé dans une impasse, croyant s’être enfin débarrassé de ses poursuivants.

Il n’a pas tardé à être rattrapé par les fonctionnaires qui lui ont intimé l’ordre de descendre de son véhicule.

L’homme, âgé de 33 ans, réside à May-en-Multien*. Il est déjà connu des services de police et figure dans les fichiers comme multirécidiviste.

Le mis en cause a été placé en garde à vue en attendant d’être déféré le lendemain au parquet de Meaux.

*Les habitants de May-en-Multien sont appelés les Mahouyots.

Villeparisis ► L'interpellation vire au grabuge

Les policiers ont dû faire face à un attroupement alors qu'ils interpellaient un trafiquant de drogue, lundi 7 septembre aux environs de 23 h 30, à Villeparisis.

L'histoire avait commencé quelques heures plus tôt. Dans la journée, place Wathlingen, un Villeparisien de 18 ans avait été vu par les policiers en train de se débarrasser d'un sachet contenant 155 g de résine de cannabis et 47 g d'herbe. Le jeune homme avait bien été identifié mais les circonstances empêchaient les fonctionnaires de l'arrêter à ce moment-là.

Ils ne devaient cependant pas attendre bien longtemps avant de retrouver l'individu, toujours dans le même quartier. Ils s'apprêtaient à l'épingler quand ses copains, ne voyant pas les choses de la même façon, se sont massés face aux policiers pour les empêcher d'embarquer le trafiquant.

Malgré l'attroupement et l'hostilité de plusieurs agitateurs, les fonctionnaires parvenaient à "prendre" leur suspect et à le conduire en garde à vue au commissariat.

Malgré tout, la police ne comptait pas en rester là et retournait arrêter deux des quatre fauteurs de trouble identifiés. L'un a été interpellé à 23 h 30 et un autre à 1 h 50. Ils ont rejoint leur copain au commissariat qui, entre temps, avait dû vider ses poches et avait sorti devant les policiers 59 g de résine de cannabis et 21 g d'herbe, s'ajoutant aux 202 g précédents.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°44 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top