Monthyon ► Un avion sur la RN 330

Les automobilistes ont assisté à un spectacle peu courant, ce matin, jeudi 14 janvier, sur la RN 330. Ils ont croisé un avion...

L'appareil de construction américaine, Douglas Skyraider, bombardier d'appui tactique produit entre 1944 et 1957, n'était pas seul sur la route. Il était porté par une plateforme pour arriver de Soissons et aller à Melun-Villaroche. Le parcours le plus pratique pour lui était évidemment de tracer une ligne droite à travers la Seine-et-Marne. Le convoi exceptionnel a donc emprunté la route nationale 330 en passant par Le Plessis-Belleville, Monthyon, Crégy-Lès-Meaux...

Le convoi a fait une pose vers 11 h 10 sur l'aire de repos de Château-Gaillard qui peut accueillir les poids-lourds.

Il a fallu que les automobilistes qui arrivaient en face se rangent sur le bas côté pour laisser la place au convoi : les 15,25 m d'envergure de l'avion, présentaient en effet un encombrement sur la chaussée, bien qu'une partie des ailes de l'engin aient été retirée de chaque côté, le réduisant à 7,50 m.

La plateforme particulière sur lequel il était transporté peut se relever ou s'abaisser selon les circonstances éventuelles rencontrées sur la route.

L'avion de collection rejoignait l'aérodrome de Melun pour faire réparer son moteur qui a lâché. Sa dernière utilisation en opération était au Tchad à la fin des années 70. Il était utilisé par l'armée de l'air tchadienne. Il a ensuite été rapatrié en vol après une remise en état, restauré et appartient à une association.

Monthyon, avion Skyraider

 

Accident ► Un train de voyageurs percute un camion chargé de tracteurs

Un accident s'est produit ce matin, à 8 h 40 à Nangis. Le train Intercités 1646, reliant Belfort à Paris, rempli de voyageurs, a percuté un poids lourd qui transportait des tracteurs agricoles. A la suite du choc, plusieurs wagons du train sont sortis des rails.

Le tracteur routier était vraisemblablement en panne sur le passage à niveau.

De nombreux blessés sont à déplorer. Le bilan provisoire fait état de 36 blessés dont deux gravement.

Lors du choc, des rails aurait été arrachées des voies. "Le train a déraillé mais ne s'est pas couché. Il faudra plusieurs semaines de travaux sur les rails" a indiqué la SNCF.

Les autorisations du convoi exceptionnel routier ont, selon les autorités, été déposées dans les normes en préfecture.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

La newsletter : s'abonner

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°42 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top