Meaux ► Jean-François Copé accepterait 24 réfugiés syriens

Jean-François Copé (LR), maire de Meaux, a annoncé que la ville pourrait accueillir vingt-quatre migrants. C'est en tout cas ce qu'il est ressorti de la réunion de travail à laquelle le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, avait convié les maires de France prêts à accueillir des réfugiés. La rencontre a eu lieu à la Maison de la chimie à Paris et a rassemblé environ 600 communes.

Jean-François Copé expliquait lors de son point presse de rentrée, lundi 14 septembre : "Il serait possible d'accueillir vingt-quatre réfugiés Syriens. Ces gens-là sont comme vous et moi. Ils sont ingénieurs, médecins et de toutes les professions. Ils sont éduqués et fuient la guerre, comme ça s'est produit pour d'autres, comme au Vietnam dans les années 80. Aujourd'hui, si mille communes accueillent chacune vingt-quatre réfugiés, le compte y est".

L'Etat a en effet prévu d'accueillir 24 000 réfugiés en deux ans.

Cependant, le maire de Meaux reconnaît que "les 1 000 euros que l'Etat prévoirait de donner aux villes par réfugié sont insuffisants".

Pour lui, il faut revoir les accords de Schengen. Emboîtant le pas de Nicolas Sarkozy, Jean-François Copé souhaite un "Schengen 2" qui remanierait les textes en profondeur. (Voir notre précédent article ici)

Samedi, Bernard Cazeneuve a déclaré que la région Ile-de-France allait, dès cette semaine, soulager l'Allemagne d'un millier de réfugiés syriens et irakiens. Ainsi l'Ofpra, (Office français de protection des réfugiés et apatrides) est chargé de procéder à un écrémage et de sélectionner les personnes qui pourront obtenir rapidement le statut de réfugié. "Celles-ci doivent passer le minimum de temps au sein des structures d'accueil provisoires" a précisé le ministre.

La réunion avait principalement pour objectif d'imposer une méthodologie pour l'accueil des réfugiés dans les mois et les années à venir. Le maire de Paris, Anne Hidalgo, a indiqué, d'après différents médias : "En une semaine, notre pays est passé d'un refus massif de l'accueil des réfugiés, nous disait-on dans les sondages, à une majorité de Français qui soutiennent le mouvement d'accueil des réfugiés. Une semaine pour balayer ce que l'on nous disait sur le caractère étriqué de la société française qui aurait peur de tout, peur d'elle-même, peur de l'étranger, peur de la différence. Une semaine ! (...) Lorsqu'on renonce effectivement à porter nos convictions dans le débat politique public, effectivement, nous laissons la place à ce que certains appellent la "lepénisation des esprits".

Selon l'Office international des migrations, le nombre de personnes qui ont traversé la Méditerranée depuis le mois de janvier s'élève à quatre cent trente mille. En Europe, tandis que certains pays accueillent, d'autres ferment les frontières et érigent des clôtures.

De l'autre côté de la mer, près des côtes africaines, des centaines de milliers d'autres attendraient leur départ vers l'Europe.

Meaux ► La Brieflette "aux p'tits croutons", par Philippe Robquin

Caméra image Philippe Robquin présente la brieflette

 

 

Philippe Robquin a 63 ans. Marié, 4 enfants, il gère le restaurant Le Lauréat à Meaux et cuisine des mets, à la demande "si le cœur en dit aux clients : « Je suis un passionnel ! C’est l’inspiration qui me guide même si parfois, je crois inventer des plats et je m’aperçois qu’ils existaient déjà dans l’ancien temps ! J’oriente toujours mes mets autour des produits du terroir et je défends plus particulièrement le Brie de Meaux » confie le restaurateur. Ses recettes sont ainsi empreintes d’une touche locale : feuilletés de Brie, sauté de veau à la moutarde de Meaux, Brieflette (variante de la tartiflette à base de Brie de Meaux, champagne, lardons et pomme de terre). "C'est un restaurant traditionnel où le chef vient discuter avec les clients pour présenter ses recettes originales centrées sur le terroir meldois. J'aime bien son feuilleté croustillant fourré au brie fondu et servi avec une salade. Le goût est étonnamment fin. Avec Philippe, ça vaut le coup de sortir des sentiers battus, alors je choisis plutôt les spécialités du chef" raconte une cliente.

"La cuisine me trotte dans la tête depuis tout petit"

Philippe Robquin aime conter l’histoire du Lauréat à tous ses clients : « J’ai commencé dans le monde du ski et du tennis. Ma boutique d’import était au sommet de la pyramide : j’ai travaillé avec les plus grands comme Henri Leconte, le tennisman et Arthur H. Suite à un accident, j'ai dû arrêter le sport et je suis revenu à mes premières amours : la cuisine et la restauration. Le restaurant existait déjà en 1789 et quand je l'ai repris en 1994, les locaux étaient dans un état lamentable  » commente Philippe Robquin. Sa femme étant architecte d’intérieur, le duo a mis en place un décor typique pour les amoureux de la cuisine française. Il n’hésite jamais à décrire les plats proposés, expliquer les recettes, vanter les astuces maison qui ont fait le succès du restaurant.

Philippe Robquin cuisiné à la mode "portrait chinois"

Si vous étiez une couleur ?

J’hésite : le rouge ou le bleu car la vie ne m’a pas épargné et j’ai appris à me défendre.

Si vous étiez un animal ?

Le cheval car c’est ma deuxième passion (la première étant la cuisine).

Si vous étiez une fleur ?

Le myosotis car c’est une fleur légère, petite et que mon père adorait.

[gallery type="square" size="medium" ids="1919,1918,1921,1917"]

 

 

 

Sortir en famille à Meaux ► La jungle dans le parc

La Jungle dans le Parc, samedi 18 avril, parc Chenonceau, de 13 h 30 à 17 h 30. Pour toute la famille ! Structures gonflables, animations.

Meaux : la jungle dans le parc

Top chef ► La semaine dernière à Meaux, ce soir à Deauville pour la finale

Ce soir, lundi 13 avril à 20 h 55, les candidats de l'émission de télévision, Top chef, sur M6, vont s'affronter pour la finale. La semaine dernière, 3,2 millions de téléspectateurs ont assisté à l'élimination d'Olivier, face à Xavier et Kevin. Ils ont bataillé sous la halle du marché de Meaux sur l'épreuve d'Olivier et son panier de légumes, une séquence filmée cet hiver.

Les chefs Michel Sarran, Philippe Etchebest, Hélène Darroze et Jean-François Piège sont juges.

Ce soir, l'équipe sera installée dans les cuisines d’un grand hôtel à Deauville, face à la mer. Les deux candidats devront préparer le menu parfait pour cent personnes, toutes bénévoles de la Croix-Rouge. Le choix du gagnant de Top chef 2015 reviendra aux convives.

Le lauréat de cette saison 6 affrontera Pierre Augé, dès la semaine prochaine, lors du Choc des champions, toujours sur M6.

 

Meaux ► Spectacle historique, saison 2015 : Le Guetteur de lumière

À travers le récit d’un soldat nostalgique qui traverse les difficultés de la Grande Guerre et se remémore ses années d’insouciance dans sa belle ville de Meaux, le spectacle vous emmène à la découverte du passé passionnant de la cité, du Moyen Âge au XXe siècle : une immersion totale au cœur d’une histoire mouvementée, entre moments sombres et heures de gloire… Une création originale où le spectateur devient acteur !

Un nouveau metteur en scène : Dominique Martens Auteur et metteur en scène originaire de Picardie, il a créé une vingtaine de spectacles historiques à grand déploiement, dont Le Souffle de la Terre à Ailly sur Noye (Somme), et Les Misérables à Montreuil sur Mer (Pas-de-Calais), dont la qualité est unanimement reconnue. Homme fédérateur, à l’imagination débordante, il conçoit ses spectacles comme de véritables aventures humaines, qui sont autant d’hymnes aux bénévoles qu’ils rassemblent. Il prend ainsi la suite de Charles BEAUCHART (metteur en scène historique de la saga des Spectacle de l'Histoire de Meaux depuis sa création en 1982), disparu en 2012.

Réservations pour le spectacle au 01 64 33 02 26 - www.spectacle-meaux.fr

Emploi ► Recrutement à la mairie de Meaux

A Meaux et ses environs, l’emploi est une compétence dorénavant exercée par la CAPM qui a créé un pôle spécifique en relation directe avec les entreprises, les acteurs locaux de l’emploi et les personnes en recherche d’un travail.

De nombreuses actions sont ainsi menées sur le territoire pour accompagner individuellement les chercheurs d’emploi mais aussi les entreprises dans leurs démarches respectives. : le Programme Pour la Deuxième Chance, le Défi 40 ou encore les Soirées de l’Emploi ou le Carrefour des Métiers sont autant d’action destinées à lutter contre le chômage au sein de l’Agglomération du Pays de Meaux.

Meaux Mardi 17 mars : médiateur culturel.

Jeudi 26 mars : éducateur sportif.

Retrouvez les fiches de description des postes et de candidature sur http://www.ville-meaux.fr/La-mairie-recrute.html

Horoscope

Programme TV

Sudoku

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse