Chauconin-Neufmontiers ► Le Vocal Tour a sélectionné trois finalistes

Le Vocal Tour s'est installé du mercredi 28 au samedi 31 octobre au nouveau centre commercial Les Saisons de Meaux à Chauconin-Neufmontiers. Deux candidats chanteurs de la région sont montés sur le podium qui mènera à la grande finale à Paris le 22 novembre.

Le casting national de chant a rassemblé 145 candidats de tous âges et de tous les horizons. 90 inscrits ont été sélectionnés sur Internet par les internautes et par le jury du Zicmiup pour être auditionnés sur scène en public. 30 d'entre eux ont pu se qualifier pour le concours qui a eu lieu samedi après-midi. Le jury dont faisait partie le finaliste de la saison 3 à l'émission de TF1, The Voice, devait choisir trois candidats pour participer à la finale nationale.

Patrice Marlone, un des organisateurs de l'événement, a souligné "la pluralité des performances sur scène". Son objectif semble être atteint : "Nous devions dénicher les artistes au gros potentiel et les soutenir pour les faire évoluer dans leur carrière. Ils nous ont offert un panorama musical fort et dynamique" insiste encore l'artiste et producteur de musique.

Après 4 heures d'audition, les jurés ont choisi Monir, de Mouroux ; Red Tickets, de Villenoy et Manon R venue des Côtes d'Armor, qui retrouveront les autres candidats finalistes au Trabendo à Paris, le 22 novembre.

[gallery size="large" ids="12640,12642,12643,12641,12529,12528,12530,12532,12533,12531"]

 

 

 

 

Meaux ► Spectacle gratuit : le Vocal Tour auditionne de nouveaux talents

EVENEMENT - Le Vocal Tour, saison 2, va passer à Meaux. Du 29 au 31 octobre, les organisateurs proposent durant quatre jours un spectacle inédit pour élire les meilleurs talents musicaux de l’Ile-de-France. 90 chanteurs se produiront sur scène avec leurs compositions ou leurs reprises pour enthousiasmer un parterre de mélomanes et séduire les directeurs artistiques de la tournée. Ils offriront à leur public un spectacle gratuit, inédit et de haute qualité. Invité d’honneur, Wesley Semé, finaliste de The Voice 3, interprétera quelques-unes de ses chansons et accueillera ses fans pour des séances dédicaces.

Sur la scène à Meaux

Jeudi 29 et vendredi 30 octobre :

sélection régionale de 14 à 17 heures.

Samedi  31 octobre :

finale régionale de 14 heures à 18 h 30.

"Les 90 vocalistes régionaux sélectionnés par les internautes franchiront une étape déterminante sur scène à la galerie commerciale Les Saisons à Meaux avant la finale nationale. Tous auront à cœur de donner le meilleur d’eux-mêmes, d’exprimer leur charisme et de montrer leurs créations devant les talentueux mentors de la musique. Ils auront 5 minutes pour diffuser leur émotion, prouver leur talent, faire frissonner le public et honorer l’édition 2015 par leur surprenante interprétation. Issus d’une école de musique, d’une association ou en candidat libre, dès 7 ans, tous convoitent leur ticket pour mettre en exergue leur fibre musicale sur la très célèbre scène parisienne du Trabendo" expliquent les organisateurs.

Le spectacle est gratuit pour le public. Tous les chanteurs sélectionnés se produiront sur la scène de la galerie commerciale devant un jury de professionnels composé de : Patrice Marlone, producteur, éditeur, auteur compositeur ; Alexandre Reitzman, producteur, arrangeur, co-président du jury ; Marcos Escudero, assistant de Bruno Berbere (Shine France - production de The Voice) et Wesley Semé.

Révisions du bac ► 10 conseils pour être au top

Fébriles, tremblants, estomac serré, papillons dans la gorge ou plutôt dolents, donnant l'impression de n'être touchés par rien... Les élèves de Terminale ouvrent leurs livres et cahiers pendant les vacances de printemps, un temps clé pour les révisions avant les derniers cours sur les derniers sujets. Plus qu'un mois et demi !

"À quelques semaines de la première épreuve du bac, le 17 juin, c'est la bonne période pour plonger vers l'objectif : réussir le bac" annonce Adrien Picot, professeur de physique-chimie en Terminale S.

Pour vous, magjournal77, avec l'aide d'enseignants expérimentés, a établi le top Ten des points qui vous assureront de pouvoir vous présenter aux épreuves au mieux de votre forme.

1) Avoir une bonne hygiène de vie :

Mangez léger mais suffisamment de protéines. Ce sont elles qui vous font tenir la distance avec les glucides lents. Buvez de l'eau ou du thé ( mieux que le café). Un organisme bien hydraté est un cerveau bien hydraté et des neurones en pleine forme. Pensez à vous coucher tôt. N'accumulez pas de fatigue en révisant jusqu'à des heures tardives, ou en faisant la fête...

2) Privilégier la régularité à la quantité :

Réviser une matière pendant plus deux heures est contre-productif. Pensez à alterner vos matières et faites des pauses !

3) Préparer des fiches :

Faire des fiches ne consiste pas uniquement à résumer son cours. Sur une feuille blanche, recopiez le plan ou les objectifs du chapitre, puis complétez en essayant de vous rappeler les idées principales par mots clés et formules. Enfin, à l'aide d'un stylo rouge et du cours, corrigez et complétez ce que vous avez oublié. En relisant la fiche, tout ce que vous aurez oublié sera en rouge.

4) Faire des "to do lists" :

Il s'agit de se faire un programme pour la journée de révision. Ainsi, vous ne perdrez pas de temps à chercher où vous en êtes. Pensez aussi à préparer une liste de matériel à mettre de côté pour les épreuves : stylos, règles, gommes...

5) Planifiez vos révisions jusqu'aux dates des épreuves.

6) Pensez à vous détendre :

Après une séance de travail "consistante", décompressez en faisant du sport ou aérez-vous en vous baladant. L'oxygène est aussi bon pour les neurones.

7) La veille des épreuves, réviser ou ne pas réviser, that is the question :

Faites surtout comme bon vous semble. Il n'y a pas de véritable conseil à ce niveau-là. Si vous êtes à jour dans vos révisions, pas la peine de vous surcharger l'esprit. Si vous vous sentez mieux et surtout rassuré avec le nez plongé dans vos bouquins, alors allez-y, rien n'est interdit. N'allez pas jusqu'à l'abrutissement, c'est tout ! Il est parfois utile, (pour une fois) d'écouter un parent qui vous proposera de venir manger, ou de faire un tour au marché, ou encore au cinéma. Cependant, le plus souvent , les parents sont rassurés quand ils voient leurs futurs bacheliers plancher sans relâche.

8) A l'attention des parents :

Les parents aussi ont besoin d'être rassurés. Parents, faites donc confiance à vos enfants ! De toute façon, s'ils n'ont pas travaillé durant l'année scolaire, ce n'est plus le moment d'essayer de rattraper ce qui n'a pas été acquis. On prépare difficilement son bac en un mois, voire moins et encore moins la veille des épreuves. Dans le cas contraire, autrement dit si le travail a été suivi durant l'année à l'école, pas de mouron à se faire (même si on s'en fait toujours un peu quand même !) Evitez d'ajouter au stress de votre ado. C'est lui qui passe son bac, pas vous, C'est le moment de le soutenir discrètement, sans pression étouffante.

9) Toujours la veille si vous ne l'avez pas fait plus tôt, vérifiez les piles de votre calculette et changez-les si besoin.

10) Le jour de l'épreuve, pensez à prendre une bouteille d'eau et de quoi manger. Evitez les chips ou autres aliments qui peuvent faire du bruit et déranger les autres candidats. Optez plutôt pour des bananes, abricots ou figues séchés, très énergisants et revigorants si vous êtes en panne d'énergie et donc d'inspiration. Des barres de céréales peuvent aussi rebooster et permettre de tenir la durée de l'épreuve.

Ils sont "dedans" et témoignent :

Virgile, 16 ans, Terminale ES à Meaux

Pour bien réviser, mes cours sont bien classés. Je prépare des fiches de définition pour la philo et des auteurs, par chapitre. Pour l'économie, qui est aussi un gros morceau, je ne prépare pas de fiches. J'ai appris tout au long de l'année ! Je révise d'après mes notes et les livres. Je ne suis pas trop stressé pour l'instant. Je voudrais faire une prépa économie et après intégrer une école de commerce. Je travaille mon bac pour atteindre ce but que je me suis fixé. Ça me motive. Pendant les vacances de printemps, je fais du footing tous les matins et je révise après une bonne douche. Souvent je m'installe dehors avec mes bouquins, s'il fait beau. Je prends aussi le temps de voir mes copains. Samedi soir, je suis allé à un anniversaire. On a bien rigolé ! Rien n'est jamais gagné d'avance mais je pense mettre les chances de mon côté pour avoir mon bac. J'ai eu une mention "assez bien" au dernier bac blanc, alors...

Mes parents s'occupent de moi mais ne sont pas sur mon dos sans arrêt. Ça m'aide à ne pas être stressé à l'excès. Pour le "vrai" bac, bien sûr, je prendrai une bouteille d'eau et des fruits séchés pour les épreuves qui durent plusieurs heures.

 

Sabrina, 17 ans, Terminale S à Mitry-Mory

Les résultats pas très bons du dernier bac blanc ont été un électrochoc pour moi. Pendant les vacances, je me lève tous les jours comme si je devais aller en cours. Je me mets au travail après un bon petit déjeuner vers 8 heures. Je commence par programmer ma journée puis je me fais deux séances de deux heures le matin en alternant les matières. L'après-midi est consacré aux exercices des annales.
J'avoue être "plutôt confiante", même si je sais que je n'ai pas travaillé comme il faut en début d'année. J'espère que les révisions commencées depuis la fin mars et les deux heures de travail par jour supplémentaires seront payantes.
Ma mère, elle, s'angoisse vraiment. Parfois, elle crise parce qu'elle trouve que je ne travaille pas assez...
 

 

Top chef ► La semaine dernière à Meaux, ce soir à Deauville pour la finale

Ce soir, lundi 13 avril à 20 h 55, les candidats de l'émission de télévision, Top chef, sur M6, vont s'affronter pour la finale. La semaine dernière, 3,2 millions de téléspectateurs ont assisté à l'élimination d'Olivier, face à Xavier et Kevin. Ils ont bataillé sous la halle du marché de Meaux sur l'épreuve d'Olivier et son panier de légumes, une séquence filmée cet hiver.

Les chefs Michel Sarran, Philippe Etchebest, Hélène Darroze et Jean-François Piège sont juges.

Ce soir, l'équipe sera installée dans les cuisines d’un grand hôtel à Deauville, face à la mer. Les deux candidats devront préparer le menu parfait pour cent personnes, toutes bénévoles de la Croix-Rouge. Le choix du gagnant de Top chef 2015 reviendra aux convives.

Le lauréat de cette saison 6 affrontera Pierre Augé, dès la semaine prochaine, lors du Choc des champions, toujours sur M6.

 

Elections départementales en nord 77 ► 1er tour : le FN majoritaire dans 4 cantons sur 10

Calqués sur le schéma national, les résultats des élections départementales en nord Seine-et-Marne ont pris la configuration projetée par une partie des candidats qui tendaient le dos devant la montée du FN. En nord 77, le parti de Marine Le Pen a obtenu d’excellents scores, passant devant l’UMP (parfois renforcé par l’UDI) et le PS (parfois allié à d’autres partis de gauche) ou le PC dans quatre cantons sur dix. L’UMP aspire à la présidence du Conseil départemental (anciennement Conseil général) qui échappera à la gauche. Jean-Jacques Barbaux, à Fontenay-Trésigny, serait d’ailleurs pressenti pour le poste. Le deuxième tour, dimanche prochain, départagera les candidats.

Sur les premières marches dans les cantons du nord 77 Canton de Claye-Souilly ► FN (Lotte / Troussard) : 38,7 % ; UMP (Morin / Pasquier) : 35 % ; PC (Bardin / Jobelin) : 15,8 %. Canton de La Ferté-sous-Jouarre ► FN (Philippart / Souq) : 38,5 % ; UMP (Bullot / Pezzetta) : 34,1 % ; PS – DVG (Bernicchia / Gueniot) : 18,5 %. Canton de Mitry-Mory ► FN (Gaffet / Rumiej) : 35,9 % ; DVG-PCF (Corneille / Margaté) : 27,7 % ; UMP (Caekaert / Dometz) : 25,6 %. Canton de Villeparisis ► FN (Attias / Fornilli-Rata) : 30,1 % ; UMP (Recio / Vanderbise) : 29,3 % ; PS (Marquis / Pélabère) 25,8 %. Canton de Lagny-sur-Marne► UMP-UDI (Vouriot / Sert) : 33,9 % ; FN (Dodon / Paris) : 28 % ; DVG (Munier / Simon) : 19,9 %. Canton de Meaux ► UMP (Lacroix / Parigi) : 46,6 % ; FN (Giraud / Roullaud) : 24 % ; PS - DVG (Marguerite / Scaillet) : 17,9 %. Canton de Serris ► UMP (De Belenet / Pottiez-Husson) : 43,1 % ; FN (Hurth / Longuet) : 30,9 % ; EELV – DVG (Dudit / Guérin) : 19,3 %. Canton de Torcy ► PS (Eude / Torche) : 30,2 % ; UMP (Boutillier / Duvernois) : 28,8 % ; FN (Gonzales / Touvron) : 20,4 %. Canton de Chelles ► UDI-UMP (Netthavongs / Rabaste) : 38,3 % ; FN (Claude / Ridore) : 22,2 % ; PS (Autreux / Marion) : 22 %. Canton de Champs-sur-Marne ► PS (Eblé / Gobert) : 36,4 % ; EELV-PC (Badiatakanza / Tallet) : 21,6 % ; FN (Bouis / Pécresse) : 21,3 %.

Les sigles DVG : Divers gauche EELV : Europe écologie les verts FN : Front national PCF : Parti communiste français PS : Parti socialiste UDI : Union des démocrates et indépendants UMP : Union pour un mouvement populaire

Roissy CDG ► 10 raisons de travailler chez Aéroports de Paris

ADP et l'emploi

Après une recherche systématique des candidats à un poste, en interne, ADP (Aéroports de Paris) se tourne vers l'extérieur en ayant recours à : l'exploitation de nombreuses candidatures spontanées reçues chaque année ; la diffusion d'annonces sur les sites internet d'offres d'emploi et la presse spécialisée ; l'intervention de cabinets de recrutement ; la participation à divers forums et salons ; l'utilisation des réseaux sociaux professionnels.

La société propose 10 raisons de l'intégrer :

1  Un groupe international

Aéroports de Paris est reconnu en France et à l'étranger pour son talent en matière de conception, gestion et exploitation aéroportuaire. Une dimension internationale portée par ses filiales.

 

2  Un leader européen

Aéroports de Paris est le 2e groupe aéroportuaire européen pour le trafic de passagers et le 1er pour le fret et le courrier. Des atouts uniques en Europe qui portent son ambition de devenir leader mondial !

 

3  Une grande richesse humaine

Depuis toujours, les femmes et les hommes d'Aéroports de Paris représentent une valeur essentielle pour notre entreprise.

 

4  Une ouverture sur le monde

Pour nourrir et partager nos ambitions, nous valorisons, chez nos salariés, les postures de veille et d'écoute de l'extérieur indispensables à nos métiers.

 

5  La RSE comme moteur de politique RH

Nous développons des pratiques RH socialement responsables à travers une gestion juste du personnel, une valorisation de l'égalité des chances et un respect de la diversité. Notre programme Planét'AIRport a été nationalement récompensé.

 

6  La qualité de vie au travail comme priorité

Aéroports de Paris s'engage dans le développement de modes d'organisation du travail innovants capables de concilier l'efficacité et l'intérêt du travail et d'assurer l'équilibre vie professionnelle et vie personnelle. .

7  La mobilité interne comme levier

Notre politique RH vise à offrir à tous nos salariés la possibilité de changer de métier grâce à la formation et la mise en place de dispositifs favorisant la mobilité interne.

 

8  L'innovation et la qualité au cœur de la stratégie

Afin de figurer parmi les meilleurs aéroports référents, nous mettons l'innovation et la qualité au service de la satisfaction de nos clients.

 

9  Une responsabilité environnementale forte

Aéroports de Paris a l’ambition de devenir la référence européenne en matière de développement durable et de responsabilité sociétale. L'entreprise apparaît parmi les lauréats des Green Awards 2013 de Deauville.

 

10  Un engagement fort pour la solidarité

Aéroports de Paris participe, en collaboration avec des associations et à travers sa Fondation, à des actions menées pour les populations en difficulté dans l'environnement des plates-formes aéroportuaires.

 

Consultez les offres et déposez votre CV sur : http://www.aeroportsdeparis.fr/groupe/ressources-humaines/nous-rejoindre/offres

Horoscope

Programme TV

Sudoku

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse