Serris ► Rugby : les supporters de l'équipe de France étaient réunis devant un écran géant

Les supporters de l'équipe de France de Rugby ont assisté, bien impuissants, au match diffusé sur écran géant, samedi 17 octobre au gymnase Eric-Tabarly à Serris. La déception a pointé son nez dès les premières minutes pour arriver à son apogée au moment de l'élimination des Bleus en quart de finale.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=zWBM_srd310&w=560&h=315]

Pourtant peu avant le début du coup d'envoi à 21 heures et au moment de la Marseillaise, les pronostics étaient plutôt favorables aux Français. "Ça va être dur mais je pense qu'on peut les battre. Il suffit de ne rien lâcher et bien jouer" confie Eric, tout vêtu de bleu. Les sourires des visages maquillée étaient de bon ton.

L'espoir d'un 3e exploit, n'a pas durer longtemps. Au bout de quelques minutes, le jeu était plié en faveur des All Blacks et les cris des Serrissiens n'ont malheureusement pas suffit pour endiguer la vague noire  - avec l'emblème de la fougère - qui a déferlé sur le Millénium Stadium de Cardiff et les Bleus.

 

Val d'europe ► Les cinq communes aux urnes aujourd'hui

Le sort des cinq communes du Val-d'europe (Bailly-Romainvilliers, Chessy, Coupvray, Magny-le-Hongre et Serris) est en train de se dessiner, dimanche 27 septembre. Aujourd'hui, les habitants doivent choisir entre transformer leur groupement de communes en commune nouvelle, ou pas. Les enjeux sont économiques et politiques.

Les textes réglementaires prévoient la disparition des villes nouvelles. Ainsi, dès le 1er janvier 2016, l'organisation territoriale et son appellation, Syndicat d'agglomération nouvelle du Val d'Europe, cessera d'exister. Sa transformation en "commune nouvelle" nécessite l'accord de toutes les communes.

Lors de la consultation par le préfet, seul le conseil municipal de Serris s'était opposé à la commune nouvelle, préférant la communauté d'agglomération qui n'existe pas - encore. L'unanimité n'ayant pas été obtenue, un référendum a donc été organisé.

Durant plusieurs semaines, chaque camp a affûté ses arguments avec des chiffres et des tendances. De quoi donner le tournis aux 16 500 électeurs appelés à voter "oui" ou "non".

"Je ne sais pas encore que voter" hésitait jusqu'au dernier moment, Myriam, une Serrissienne, qui avoue ne pas comprendre la différence entre la commune nouvelle et la communauté d'agglomération. "Tous prétendent défendre l'intérêt des citoyens et des contribuables".

D'un côté, le maire UDI de Serris, Philippe Descrouet et l'unanimité de son conseil municipal, défendent la communauté d'agglomération. Les quatre maires de l'autre côté défendent, comme on s'en doute, la grande commune nouvelle.

 

Serris ► Déchets dans le lac des Gassets : le paysage se dégrade

Le lac des Gassets est pollué ! "C'est une honte!" s'insurgent les promeneurs qui aiment flâner ou marcher bon pas au bord de la pièce d'eau.

Situé à proximité du gymnase Eric-Tabarly, du collège Madeleine-Renaud et du centre commercial Val d'Europe, le lac des Gassets et ses abords est un site particulièrement apprécié par les mordus de pêche à la ligne, les joggers et les fans de détente et de balades. Cependant, depuis quelques mois, tout le monde se plaint des déchets qui jalonnent les lieux.

Bouteilles, sacs en plastique, verre, emballages, balles de tennis, reste de pique-nique et autres intrus flottent au milieu des roseaux. Les canards sont parfois presque obligés de les écarter avec leurs pattes palmées pour se frayer un chemin. Carine, qui vit à  peine à 100 mètres du lac, ne s'y promène plus et indique : "La dernière fois, ma fille de 3 ans a failli se blesser au pied. Elle portait des tongs et il y avait des morceaux de verre dans l'herbe. Heureusement que j'ai de bons yeux et que je m'en suis aperçue avant qu'elle ne marche dessus et se blesse. On a vite fait demi-tour".

"Serris est une belle ville. C'est dommage que le paysage soit gâché comme ça ! Il faudrait qu'on fasse surveiller l'endroit et que l'on punisse ces incivilités" s'exaspère Michel qui y promène son chien tous les jours.

Le site, accessible 24 h sur 24, est géré par le SAN du Val d'Europe, chargé de l'entretien du lac et de ses abords. La mairie, elle aussi, attend que le SAN veuille bien nettoyer l'endroit mais surtout préférerait "que les "indélicats arrêtent de transformer les lieux en poubelle".

[gallery type="columns" size="medium" ids="6878,6873,6879,6874,6870"]

Serris ► La reconstitution historique a plongé la ville en 45

Caméra imageC'était la plus grande reconstitution historique d'Ile-de-France. Pour commémorer la victoire du 8 mai 1945 contre l'Allemagne, Serris s'est mise en quatre du 7 au 10 mai.

Pendant les quatre jours de festivités, le public a pu visiter et admirer un véritable camp militaire américain, une parade, des batailles et des arrestations de soldats allemands, dans les rues.

Plus de 65 véhicules d'époque et  300 figurants dont de nombreux Serrissiens ont participé aux événements.

Tout a commencé jeudi 7 mai par un conseil municipal auquel le maire, Philippe Descrouet, les adjoints et les conseillers ont participé, en costumes d'époque. Durant le conseil ont été rappelées les préoccupations en 1945  : rationnement, retour des prisonniers, instauration de la République et droit de vote des femmes. Tous les élus ont joué le jeu. Une surprise avait même été prévue par les organisateurs (voir vidéo).

Les habitants se sont vraiment investi jusqu'au bout. "Un mariage a bien failli ne pas se faire ce jour-là car nous voulions vraiment que tout soit comme en 1945. Qu'à cela ne tienne, les fiancés ont proposé de se marier en costumes d'époque. Et ça s'est fait comme ça !" indique-t-on à la mairie.

La galerie photo ci-dessous et la vidéo "au conseil municipal" en cliquant sur l'image en haut de l'article à droite 

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="2803,2813,2814,2811,2810,2808,2807,2806,2805,2804,2802,2801,2800,2858,2857,2856,2855,2854,2853"]

 

 

 

Serris ► Exposition sur les objets de la guerre 39-45 et sur Jean Moulin

Jusqu'au 11 avril, le hall de l'hôtel de ville de Serris accueille, deux expositions sur la Seconde Guerre mondiale. La première expo, intitulée "Jean Moulin, une vie d'engagement", retrace le parcours du résistant. La deuxième est une présentation d'objets de la guerre.

Le public pourra découvrir une moto d'époque de l'armée américaine, un pistolet mitrailleur allemand utilisé par un maquisard et des effets militaires.

"L'exposition n'est que le prélude de la grande reconstitution historique d'Ile-de-France qui aura lieu du 7 au 10 mai prochain. Toute la ville se mettra aux couleurs de 1945 et vivra comme à l'époque" annonce le maire, Philippe Descrouet.

[gallery size="medium" type="square" ids="1216,1215"]

SERRIS ► Expo peinture jusqu'au 19 mars

Trois artistes ont entièrement redécoré de leurs œuvres le hall de la mairie de Serris, depuis le 9 mars, dans le cadre d'une exposition en écho à la journée internationale de la Femme. L'événement a été lancé sur l'invitation du maire, Philippe Descrouet et sous le parrainage des Gibson Brothers, le duo des années disco connu grâce au tube Cuba. L'exposition durera jusqu'au 19 mars. L'entrée est gratuite. « La ville a donné carte blanche aux artistes. Ils nous ont offerts leur vision de la Femme et nous ne regrettons pas ce choix. Leurs œuvres sont une véritable déclaration d'amour » s'est entousiasmée l'élue déléguée à la culture, Géraldine Jacquet-Rolfe. Alors que Red Dito, Nguyen Tay et Le Cholito viennent d'univers différents, le public a été agréablement surpris par les parfaits traits d'union artistiques.

Les trois artistes

Red Dito est un peintre plasticien. Son atelier, situé à Mitry-Mory, coloré de ses tableaux et de ses objets customisés, a déjà accueilli de nombreuses célébrités comme encore récemment, le comédien Pascal Légitimus. Sa collection de Lady Blabla n'a pas laissé indifférents les visiteurs serrisiens. « C'est impressionnant tout ce mélange de couleur, c'est bien osé et c'est réussi » a confié Mélanie .

Nguyen Tay est quant à lui, dans un registre plus traditionnel mais avec tout de même un touche de modernité. Il a choisi de représenter les femmes avec de l'encre du japon et des aquarelles. « C'est raffiné et vibrant » s'émerveille ainsi Andrée, une de ses fans. « j'ai voulu dans mes peintures, un équilibre entre la modernité et le traditionnel, entre l'orient et l'occident » explique l'aquarelliste d'à peine 27 ans, qui a déjà exposé en Chine et à Paris. Une galerie new-yorkaise l'a d'ailleurs contacté pour une nouvelle collaboration.

Le Cholito est un photographiste. Il exposait pour la première fois. Ses photographies et ses dessins numériques ont attiré l'oeil du visiteur. Les femmes sont, à travers son objectif ou son stylo numérique, urbaines et modernes. « Je suis reparti du vernissage très heureux, j'ai vendu mon premier tableau » s'amuse le photographe.

Informations sur l'exposition disponibles sur exporegardsurlafemme.tumblr.com

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="404,409,406,408,405,401"]

Horoscope

Programme TV

Sudoku

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse