×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Dammartin-en-Goële ► Illuminations : la 1re remise des prix avec Mademoiselle Ile-de-France

Illuminations : Les participants au concours des maisons et balcons illuminés ont reçu leurs récompenses, vendredi 5 février. Mademoiselle Ile-de-France, fraîchement élue, a accompagné la cérémonie.

La soirée a rassemblé les gagnants du concours initié par la municipalité et ouvert à tous. Habitants et commerçants avaient décoré les maisons et les vitrines pour Noël. Un jury a classé les résultats. "Nous sommes passé par petits groupes discrètement dans les rues au moment de Noël. Avec le concours, nous avons voulu donner une impulsion pour que la Ville, décorée avec l'aide des services techniques, soit encore plus égayée. Ça a bien marché et beaucoup ont participé" explique Thierry Chevalier, délégué au développement économique et à la vie locale.

Vendredi, les gagnants ont reçu leurs récompenses. Celles-ci leur ont été remises par le maire, Michel Dutruge, et Mademoiselle Ile-de-France 2016, Sélène Dolhem, entourée de la troisième Demoiselle Ile-de-France 2015 et de la présidente du comité, Elise Delattre-Lemont. Si cette dernière laisse une entière liberté aux jeunes-filles, elle surveille malgré tout du coin de l'œil l'entourage : pas question de trop en dire sur la vie privée des demoiselles. On a cependant appris que le cœur de Sélène est déjà pris par un jeune-homme habitant du secteur.

Une bouteille de champagne attendait chaque gagnant et lui a été remise sous les applaudissements du public. Les candidats qui ont récolté les faveurs du jury ont également eu droit à un bon d'achat chez Cultura, des places à l'aquarium de la Rochelle, des entrées au zoo de Beauval...

Claodia et Hugo Nadotti ont décidément marqué les juges et les Dammartinois avec leurs illuminations en bleu blanc rouge, mais dans la catégorie "maisons", c'est Barbara Da Silva qui a remporté les faveurs du jury. Thierry Chevalier a annoncé : "Elle est presque hors concours tellement ses décorations et illuminations sont admirables. Elle décore sa maison tous les ans, mais l'année prochaine elle ne pourra pas concourir car nous la prenons dans le jury..."

Les gagnants
Catégorie Vitrines 

1er : Salon de coiffure Stéphane Diffusion

2e : Salon de coiffure Beauty Natoly

3e : Natura Fleurs

4e : Agence immobilière Rousseau

5e : Institut de beauté La Goëlette

6e : Vision Plus

7e : Pharmacie du Centre

8e : Gil fenêtres

9e : pâtisserie Dagobert

Catégorie Maisons 

Prix spécial : Barbara Da Silva

1er : Claodia et Hugo Nadotti

2e : Annie Simonet

3e : Françoise Delpierre

4e : Hervé Grandil

5e : Alain Geslain

6e : Martine et Dominique Moret

Catégorie Balcons et maisons de ville

1er : Michel Dufresne

2e : Laurent Destre

[gallery type="slideshow" size="large" ids="18282,18283,18284,18281,18286,18287,18285"]

 

Chelles ► Les plus beaux jardins et balcons fleuris récompensés

Une centaine de personnes se sont réunies au cloître de l'hôtel de ville de Chelles, samedi 19 septembre, pour assister à la remise des prix du premier concours des jardins, balcons et fenêtres fleuris. L'événement était organisé en partenariat avec l'office de tourisme, Marne et Chantereine Habitat et un pépiniériste chellois.

"La ville compte 11 000 maisons et autant d'appartements" a indiqué le maire, Brice Rabaste, qui a voulu que "chaque habitant puisse y participer quel que soit le type de logement qu'il occupe."

Les invités ont pu admirer les photos de leurs habitations fleuries et les gagnants du concours ont été très fiers de leur travail face à leurs familles et amis venus les applaudir.

Une vingtaine de lauréats ont été récompensés des magnifiques réalisations florales qu'ils ont réussi à faire pousser malgré la sécheresse et la canicule.

 

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="10078,10077,10075,10076,10074,10073,10072"]

 

Lagny-sur-Marne ► La braderie des commerçants sous la pluie

Les commerçants de Lagny-sur-Marne ont participé pour la 6e année à la braderie, samedi 12 septembre de 9 à 19 heures.

Tous les ans, la braderie a lieu le 2e week-end du mois et rassemble les commerçants du centre-ville : "La braderie permet aux commerçants d'écouler leur stock et de faire profiter de prix intéressants aux clients. Les commerçants mettent un stand devant leur propre boutique, mais c'est aussi l'occasion d'accueillir des commerces extérieurs et ceux qui n'ont pas pignon sur rue. De plus, la notoriété de la braderie aidant, nous accueillons les clients habituels mais aussi des clients extérieurs" explique Frédérique Lesage, présidente de l'association de Lagny-Commerces. Mélangés aux commerces du centre-ville, un commerçant a proposé des épices et du thé, un autre des mugs personnalisés ou un autre encore des produits M6 Boutique.

 

[gallery type="slideshow" size="large" ids="9433,9432,9431,9430,9429,9428,9427"]

Champs-sur-Marne ► Salon de la mini-entreprise le 7 mai : un prix spécial "3D"

Le salon de la mini-entreprise se tiendra jeudi 7 mai à la Cité Descartes à Champs-sur-Marne. Ce sera la sixième édition de l'événement annuel. Organisé par le Département et Seine-et-Marne développement, le salon vise à valoriser les collégiens et lycéens, membres des Mini-entrepreneurs de Seine-et-Marne.

Les 40 mini-entreprises candidates concourront dans leur catégorie, soit collégiens soit lycéens, pour remporter l'un des huit prix : communication, originalité, présentation, Grand prix du Département... Un neuvième prix, le prix spécial "Makers 3D" récompensera, cette année, les projets d'activité utilisant la technologie de l'impression 3D. Les mini-entreprises auront également l'occasion de participer au championnat régional qui se déroulera fin mai à Paris. Jeudi 7 mai sera donc la dernière étape avant le concours national.

Les mini-entreprises en Seine-et-Marne

La Seine-et-Marne est l'un des départements les plus dynamiques en matière de mini-entreprises. En 2014, 39 mini-entreprises, créées par des jeunes collégiens, lycéens, apprentis et étudiants, sont en activité sur le territoire Seine-et-Marnais. En juillet 2014, la mini-entreprise "Stationne Malin" de l'UTEC Emerainville a d'ailleurs été distinguée au championnat national.

L'objectif du dispositif

Engager les élèves dans une expérience pratique de création d’entreprise. Créée, développée et gérée par les élèves, la Mini-Entreprise leur donne l’occasion de concevoir, de produire et de vendre des biens et/ou des services.

Comment ça marche

Accompagnés pendant une année scolaire par leurs professeurs, un chef d’entreprise local et un permanent de l’association "Entreprendre pour Apprendre Ile-de-France", les jeunes passent par toutes les étapes : recherche de capital, création d’un nom, d’un logo, conception et vente, gestion des comptes.

Le salon régional annuel

Chaque année, les mini-entreprises se retrouvent à l'occasion d'un grand salon. C'est l’occasion de promouvoir la création d’entreprises auprès des jeunes et de décerner les 8 prix parrainés par les partenaires de la manifestation : la CCI 77, la Place des Métiers - Cité des Métiers d’Emerainville, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Seine-et-Marne, le MEDEF, la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale 77 et la Maison de l’Emploi Melun Val-de-Seine.

#6emesalonDépartemental

Le Mesnil-Amelot ► Un prix de l'innovation pour le village

La commune du Mesnil-Amelot s’est vue remettre le trophée de l’Innovation pour l’accessibilité de la voirie dans le cadre du salon des maires d’Ile-de-France au parc floral de Vincennes.

 Alain Aubry, le maire du Mesnil-Amelot, a reçu des mains de Stéphane Beaudet, le nouveau président des maires d’Ile-de-France, le deuxième prix de l’innovation pour l’accessibilité de la voirie publique qui récompense les différents moyens mis en œuvre pour que les personnes à mobilité réduite circulent mieux sur la commune.

"Nous ne sommes que deux à recevoir ce prix, et le Mesnil est la deuxième commune en Ile-de-France. C'est une fierté !" a indiqué Alain Aubry, le jour de la remise de récompense, jeudi 16 avril.

Les travaux de mise en accessibilité ont principalement porté sur la réfection et l’élargissement des trottoirs, la mise en place de bandes podotactiles et l’abaissement des bordures sur l’ensemble des passages piétons, la reprise des arrêts de bus ou la mise en place de bordures de type « autonor » sur les carrefours et ronds-points sensibles afin de sécuriser le cheminement des piétons. Enfin, des ralentisseurs de type « plateformes » ont été mis en place afin de réduire la vitesse de circulation et sécuriser les usagers de la route.

Les travaux réalisés ont permis d’assurer une accessibilité continue sur l’ensemble des rues concernées  : rue de Claye, rue de la grande Borne, rue du Gué, rue de Guivry. Une liaison adaptée entre les différents pôles accessibles a pu être réalisée et ainsi assurer un confort d’utilisation pour l’ensemble des usagers : piétons, cyclistes, automobilistes ou passagers de transports en commun.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse