×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Paris ► Festival Comic Con : ça démarre aujourd'hui !

SORTIR -

Le festival Comic Con démarre aujourd'hui, vendredi 21 octobre, et durera jusqu'à dimanche 23 à la grande halle de la Villette à Paris.

Les fans de comics, de cinéma, de séries TV, de gaming ou amateurs de cosplay vont pouvoir participer à des animations inédites, rencontrer des stars du petit ou du grand écran, découvrir en exclusivité les nouveaux contenus de l’année tout en baignant dans un univers... cosplay. Rencontrez aussi les créateurs et auteurs célèbres de comics dans une artist alley exceptionnelle.

Le festival est ouvert à tous.

Dans la lignée de ces homologues américains, Comic Con Paris est le festival dédié à la pop culture. Après une première édition couronnée de succès avec plus de 30 000 visiteurs, Comic Con Paris est de retour pour apporter aux fans français et européens le meilleur de l’entertainment dans la capitale.

Découvrez le programme

en cliquant sur l'image :

programme

Thieux ► Les graffeurs ont joué de la bombe... de peinture

L'événement était organisé pour la première fois, dimanche 21 septembre. Gaëlle Villalba, son mari Vincent - dit Vins' - et l'équipe bénévole des 15 (quinze) Power avec le soutien financier de l'association Vivre à Thieux, ont fait venir une douzaine de graffeurs du secteur et même d'autres régions, comme le nord de la France.

Le rassemblement qui s'est déroulé chemin du Calvaire a pris l'appellation de festival Graff'a Thieux / Color Factory. Gaëlle explique : "Nous avons voulu faire se rencontrer les générations et que les moins jeunes fassent connaissance avec le graff. Nous avons proposé un atelier "casquette", un autre "peinture sur toile" avec acrylique pour les petits et bombe pour les grands, un mur éphémère en cellophane pour initier les adultes au graffiti..."

Le festival a attiré deux cents visiteurs qui ont également profité de la musique passée par un DJ et d'un point de restauration rapide.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="10352,10351,10350,10349,10348,10347"]

La vidéo

vidéo

 

 

Fresnes-sur-Marne ► Tatouage : le festival Ink’n’roll ce week-end

Nikus, figure locale de Claye-Souilly, tatoueur depuis quinze ans, est bien connu de tous les amateurs de tatouage de la région. Il organise avec son associé, Denis, de Chateauroux, le 4e salon regroupant tatoueurs et graffeurs. Le festival aura lieu ce week-end, samedi 27 et dimanche 28 juin, à la salle des fête de Fresnes-sur-Marne.

Pour cette nouvelle édition, Nikus a donné rendez-vous au groupe de musique Dizty Tacos, venu spécialement de Bordeaux (Gironde), qui sera en scène le samedi et au groupe Qhuit Parti avec Gérard Baste, rappeur de renommée,  toujours accompagné de Doc Vince, le DJ.

Nikus indique : « Les gens pourront se faire tatouer sur place, mais attention, il faut être majeur ». Il ajoute : « Je suis habitant de Fresnes-sur-Marne et je souhaite faire connaitre à travers ce salon, le tatouage aux gens de mon village. C’est un milieu encore méconnu. Tous les habitants de la commune sont invités et pourront entrer gratuitement sur l’événement ».

1 000 visiteurs attendus

La salle de Fresnes-sur-Marne commence à être un peu petite, la demande est en pleine ascension. Nikus confirme : « Pour le salon, le secteur va être saturé dans les années à venir. Tout le monde veut son petit ou grand tatouage, c’est un phénomène de mode. Mais attention, il y a plein de rigolos qui s’improvisent tatoueurs et ils font de la m... Un bon tatoueur a une âme d’artiste, c’est un métier passion. Respecter les règles, c’est la base ».

Il ajoute : « Nous attendons plus de mille visiteurs qui, j’espère, repartiront en ayant découvert quelque chose de différent et apprécieront à sa juste valeur notre travail ».

Tout public est attendu, de la demoiselle à la mère de famille, de l’homme pressé à l’étudiant, du biker au marin et au routier, ou tout simplement les personnes désirant  se faire plaisir et changer le visuel de leur corps.

Tatouages en direct. Entrée gratuite pour les Fresnois et Fresnoises.

Ouverture le samedi de 11 à 21 heures, le dimanche de 11 à 19 heures.

Entrée 5 euros. Les deux jours 9 euros.

Tél. 09 51 88 33 94 ou 07 83 68 68 04.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="5243,5244"]

Othis ► Le festival de danse a fait vibrer l'Agora

Caméra imageLe festival annuel d'Othis s'est déroulé vendredi 15 mai. Les danseurs, enfants, ados ou adultes, se sont tour à tour appropriés la scène le temps d'une soirée. Zumba kids, modern' jazz ados, salsa, classique, line dance... différents styles ont été présentés par les quatre associations de danse othissoises. Avant le spectacle, Célia, 15 ans, répétait quelques pas avec ses copines sur le côté de la salle Agora. Pas stressée, elle confie : "On a déjà dansé sur une scène. Ce n'est pas la première fois. On fait ça pour le plaisir. Pour ce spectacle on s'entraîne depuis septembre". Ce groupe-là a dansé sur Avicii, le DJ suédois de house music.

Lydia Yot, adjointe au maire, chargée de la culture, a présenté les représentations successives.

Christian Domenc, adjoint chargé de la vie associative et du sport, indique : "L'année prochaine, nous allons redonner un coup de jeunesse au festival qui en est à sa sixième édition. Peut-être sera-t-il sous forme de concours ?"

La galerie photo

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="3063,3062,3061,3060,3059,3058,3052,3057,3056,3055,3054,3053"]

Saint-Pathus ► Le festival des Brumiers... Pour combien de temps encore ?

Le festival du Foin aux Brumiers, La Foll'époque, a bien failli ne pas avoir lieu. C'est ce que l'administrateur de l'association des Brumiers, Jean-Claude Buhot, soutenu par le maire, Jean-Benoît Pinturier, a souligné avec force dans son discours lors de l'ouverture des festivités du week-end : "Il y a eu des démissions et des baisses de subventions. Certains nous sont tout de même restés fidèles et nous avons eu une aide du conseiller départemental, Bernard Corneille, du député, Yves Albarello et du président de l'intercommunalité, Bernard Rigault. Outre des soutiens financiers, le festival nécessite également une centaine de bénévoles le jour J. L'année prochaine, nous ne savons pas si ce sera toujours réalisable. Pourquoi la culture serait la partie qu'on supprime en premier lieu en cas de problème ? "

Malgré un pessimisme bien pesé de la part de ses organisateurs, le festival a tenu ses promesses : concerts, théâtre, animations diverses... Ici et là aux Brumiers, au milieu des pelouses en plein air, sous un barnum ou dans la salle d'exposition, des salons avec de vrais canapés douillets et des fauteuils confortables, avaient été aménagés. L'idée était délicieuse et invitait les visiteurs à s'installer comme chez eux.

Justement, à l'exposition, on pouvait y voir les œuvres des élèves de l'atelier de Saint-Pathus ainsi que d'autres peintres extérieurs. Virginie Gricourt, native de la commune, a commencé à l'Atelier à l'âge de 15 ans. Ce week-end, elle revenait partager ses toiles aux côtés des autres : Claudine Codomier de Meaux, Rosane Pavan de Villenoy, Martine Bonnerave de Saint-Pathus... Les genres se sont mélangés et ont comblé de leurs palettes l'ancien bâtiment de ferme.

Jean-Claude Buhot indique : "En octobre, nous allons exposer à Magny-le-Hongre dans la salle des fêtes. Ce sera une grande exposition sur les marines".

Le maire ajoute : "Ici, malgré les difficultés financières que rencontre la culture, le pôle culturel en construction se terminera."

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="3041,3035,3036,3037,3038,3039,3040"]

Saint-Pathus ► Sortir ce week-end : le festival du Foin aux Brumiers

Le festival du Foin aux Brumiers se déroulera samedi 16 et dimanche 17 mai à Saint-Pathus. Comme les années précédentes, l'événement sera original. Fondé par l'association culturelle des Brumiers, le festival explore diverses cultures tirées des mémoires de la vie d'un paysan pathusien, Pat' Le Foll. A partir du personnage, les organisateurs proposent des spectacles inédits et offrent un décor propre à chaque édition. C'est la cinquième qui aura lieu le week-end prochain.

Le public embarquera pour une "Foll' époque", une invention de toute pièce du personnage, Pat' Le Foll (imaginaire du festival). Ne sachant quelle époque préférer entre la Belle époque et les Années folles, on l'imagine écrire dans ses mémoires que : "le mieux aurait été une folle époque, soit un mélange des deux à la fois détonnant et séduisant". Ainsi le public voyagera-t-il dans le temps, le 16 et 17 mai et se figurera à quoi aurait pu ressembler... l'époque.

Samedi 16 mai, à partir de 16 heures jusqu'à 2 heures le lendemain, concerts, jonglage, DJ... ; dimanche 17 de 11 à 19 heures, théâtre, concerts ; et pendant les deux jours, initiation au charleston, jeux en bois, graff, expo photo, peinture et ateliers artistiques... Egalement un marché des terroirs samedi de 16 à 20 heures et dimanche de 10 à 19 heures, avec charcuterie, fromage, artisanat, bijoux, instruments de musique...

Buvette et restauration.

Renseignements au 06 23 55 41 60 / E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Sortir ce week-end ► Le festival de Compans est lancé

Le festival de Compans vient d'être lancé par le maire, Joël Marion, vendredi soir, 10 avril. L'élu a invité la population a partager un apéritif avant le concert d'ouverture dans la salle Coluche. Un concert de "tribute" (NDLR : hommage) à Daniel Balavoine par David Caruso, a entamé les festivités. "Il faut trois ans pour préparer un festival d'une telle ampleur. Ce n'est pas rien pour notre village de 800 habitants" s'est enthousiasmé l'élu. Samedi à 20 heures aura lieu le concert de Gaëlle Buswel, chanteuse de blues puis à 21 h 15, le concert de Gérard Lenorman et se terminera dimanche avec, à 15 h 30, l'orchestre Ecorce et à 17 h 30, Ian Scott, chanteur de new-folk-rock.

Les photos de l'apéritif, juste avant que la musique ne démarre :

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="1517,1518,1502,1503,1504,1505,1506,1507,1508,1509,1510,1511,1512,1513,1514,1515,1516"]

 Le programme

Festival CompansFestival Compans

 

Où sortir dimanche ► Tout un festival avec Custom Bik'Cœur à Amillis

Dimanche 12 avril à Amillis, festival et bourse expo-motos avec pièces anciennes et customs. Une journée avec l'association Bik'Cœur pour apporter un mieux-vivre aux handicapés par traumatisme crânien, première cause de mortalité chez les 15-25 ans.

Dimanche, les bénévoles récolteront des bénéfices pour une action destinées à soutenir le Foyer d'accueil médicalisé (FAM), l'Orangerie. Les Bik'Cœurs veulent ainsi améliorer le confort des bénéficiaires, personnes handicapées physiques et cérébrolésées.

L'association Custom Bik'œur, présidée par Gilles Navarre, habitant d'Amillis, regroupe des personnes qui ont en commun le plaisir de la moto custom. Elle organise sorties et balades moto entre ses membres, des manifestations diverses dans le but de récolter des fonds qui permettront une participation financière de l'association pour ses activités. Custom Bik'Cœur doit permettre de promouvoir, d'organiser ou de participer à toute action de sensibilisation, de prévention et de perfectionnement, améliorant la sécurité routière, le comportement ainsi que la cohabitation des divers usagers de la route.

Alain-Marc Malga, Bik'Cœur de l'association et qui se charge le communication, indique : "L'événement, dimanche, va être d'autant plus exceptionnel que les résidents du foyer vont participer. Ils ont mis au point des courtes scènes qu'ils joueront en public. Ils le font avec beaucoup d'humour et pratiquent l'auto-dérision sur des gestes de leur quotidien. Ce sera drôle et aussi émouvant, surtout quand on sait que beaucoup ont d'énormes problèmes de mémoire".

Les Custom Bik'Cœurs rêvent d'offrir au foyer, un voyage au Tréport et des tricycles médicalisés pour que les résidents puissent se balader dans le magnifique parc de l'Orangerie. Alain-Marc ajoute : "Ce ne sera pas un mince affaire d'organiser le voyage en bus. Les résidents ne peuvent pas s'absenter plus d'une journée du foyer, en raison des soins qu'ils doivent suivre".

Dimanche, le festival à Amillis attend des bikers et des familles avec les enfants.

Le programme

  • Exposants professionnels et particuliers
  • Parc d'exposition motos anciennes et customs
  • Unités de tatouage et piercing
  • Pôle sécurité routière animé par les pompiers : initiation aux gestes de premiers secours
  • Concerts - scène avec avec "Du rock dansl'Blues"
  • Restauration et buvette (foyer rural)
  • Tombola animée par les associations d'Amillis
Renseignements au 6 26 96 74 25 (Isabelle) ou 06 21 64 47 88 (Gilles)

E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Suivez-l'action sur Facebook et soutenez l'action de Custom Bik'Cœur avec un like. Pensez aussi à partager.

https://www.facebook.com/events/344343565745078/

Crouy-sur-Ourcq ► Le festival Passion d'avril a attiré 700 visiteurs

Le temps n'était pas de la partie, pourtant les visiteurs du festival Passion d'avril, organisé par l'association Fada, présidée par Didier Laurent, ont trouvé leur compte parmi les animations. Samedi 4 avril, la fête a battu son plein toute la journée, et la soirée. "Nous aurions pu avoir 1 000 à 1 200 visiteurs s'il avait fait beau" ponctuent les organisateurs qui se tiennent déjà prêts pour concocter l'édition 2016.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="1372,1377,1375,1374,1373"]

©photos MCM

Plus d'infos sur les Fada : http://www.festivalpassiondavrilfada.net/associationfada.html

 

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse