×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Dammartin-en-Goële ► Gueux et soupe au chaudron dans les rues

Les 19 et 20 septembre, la municipalité et le service culturel ont ouvert la collégiale, l'église Saint-Jean et la mairie.

Le public a pu apprécier la visite de l’église Saint-Jean et son orgue, agrémentée d’une présentation musicale animée par les Amis de l’orgue. Le samedi soir, dans la collégiale, les  visiteurs ont pu se recueillir devant l’hôtel en écoutant, sur fond musical, un conteur habillé en moine. L’intérieur illuminé de l'église mettait en valeur les couleurs, ombres et reliefs, dans une ambiance d’une autre époque. Jean, habitant de la commune, a été émerveillé par les vestiges "aussi bien conservés". Il déclare :  « C’est la première fois que je visite l’intérieur de la collégiale. Je suis étonné par la beauté des lieux et la nuit donne vraiment une ambiance particulière à l’endroit ».

A 22 heures, Goële Rando a entraîné les visiteurs dans une promenade à travers la ville, à la rencontre des ruelles typiques, de lieux insolites et de personnages d’un autre temps. Des gueux, sorcières, troubadours et conteurs déambulaient le long du parcours, surprenant les marcheurs à différents endroits symboliques ou stratégiques. A l’arrivée sur l’esplanade du château, une bonne soupe chauffée au chaudron attendait les marcheurs.

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="10197,10199,10202,10198,10204,10200,10203,10201,10205,10212,10211,10210,10209,10208,10207,10214,10206,10213"]

Dammartin-en-Goële ► Journées du patrimoine : monuments et soupe au chaudron

La municipalité et le service culturel proposent au public deux jours de découverte et de présentation du patrimoine historique de la ville.

Tout le week-end, les amateurs de vieilles pierres et de monuments pourront visiter la collégiale, la mairie, l’église, qui ouvriront leurs portes de 10 à 12 heures et de 14 à 17 heures, samedi 19 et dimanche 20 septembre. La visite de l’orgue de l’église Saint-Jean sera animée par les Amis de l’orgue et accompagnée d’une présentation musicale.

Le samedi uniquement, à 20 heures, illuminations intérieures de la collégiale avec fond musical. A 22 heures, rendez-vous devant la collégiale, pour une randonnée nocturne qui sera animée par Goële rando. Les participants pourront rencontrer des "gueux" aux coins des ruelles ou des conteurs et conteuses le long du parcours, jusqu’à l’esplanade du château.

A l’arrivée, une soupe chauffée dans un chaudron placé sur un feu de bois réconfortera les marcheurs et accompagnateurs.

Dammartin-en-Goële ► Budget : grands projets pour 2015

La municipalité de Dammartin a voté le budget communal 2015. Celui-ci annonce le lancement de nombreux projets. Parmi ceux-ci figurent la vidéo protection, la restauration de la Collégiale, la réalisation d’un terrain de football synthétique au stade Moriceau. Michel Dutruge, le maire, confie être soulagé "d'avoir sorti la tête de Dammartin hors de l'eau en ce qui concerne les finances." Il déclare : "Nous allons réaliser de grandes opérations cette année. Certaines de ces priorités nous sont imposées particulièrement par l’incroyable imprévoyance de nos prédécesseurs dans le dimensionnement de l’école du Petit-Prince. Inaugurée il y a à peine deux ans, elle sera déjà saturée à la rentrée 2015 alors qu’il reste plus de 400 logements à construire !"

Pour Michel Dutruge, l’année 2014 a été celle du rétablissement de l’équilibre financier, permettant de favoriser la mise en œuvre de plusieurs projets. Ainsi le budget global s’élève-t-il à plus de 17 millions d’euros répartis en 7 347 631 € pour l’investissement et 10 119 500 € pour le fonctionnement.

La masse salariale est le poste le plus important de la section de fonctionnement. Elle représente 56,1 % des dépenses (hors virement et dotations). "C'est normal puisque tous les services sont désormais en régie municipale. Cela assure une vraie maîtrise sur la qualité du service public. D’un budget à l’autre, la masse salariale a augmenté de 9 %, ce que chacun comprendra aisément par le seul fait de la municipalisation du centre socio-culturel et l’intégration des huit agents à temps plein dans l’effectif des agents municipaux. D'autre part, les frais de fonctionnement progressent de 4 % ce qui est également logique car, si les recettes évoluent par l’augmentation de notre population, les dépenses suivent la même trajectoire" souligne le maire

Dépenses et recettes : les pourcentages

 Hors masse salariale, les dépenses se répartissent de la manière suivante :

→ Services généraux (administration, frais financiers, fonctionnement des services) : 35,2 %

→ Ecoles : 24,5 %

→ Services techniques : 20,8 %

→ Enfance jeunesse : 8,4 %

→ Associations : 4,4 %

→ Culture : 3,5 %

→ Élus : 3,2 %

Les recettes de fonctionnement  :

→ Produit des services : 9,5 %

→ Impôts et taxes : 55,3 %

→ Intercommunalité : 12,8 %

→ Dotations et participations : 21,5 %

→ Autres produits : 0,9 %

"Nous avons également le virement de la section de fonctionnement, indique toujours Michel Dutruge qui explique : "La comptabilité publique permet aux collectivités d’anticiper l’excédent de fonctionnement de l’année en cours en programmant un virement vers la section d’investissement pour permettre d’anticiper une ou plusieurs opérations structurantes. Ce virement n’est jamais exécuté et se transforme en déficit d’investissement. Cette pratique est à manier avec prudence sous peine de produire un important déficit. Le montant doit se situer aux alentours de l’excédent estimé diminué du montant des remboursements d’emprunt. Pour ce qui nous concerne, l’excédent estimé est de 1 000 000 € diminué de 625 000 € de remboursement, soit 375 000 €. Nous sommes donc restés assez prudents avec un virement de 300 000 €".

 Côté investissement

→ Collégiale : les travaux de la première tranche de restauration de la Collégiale vont débuter au second semestre et durer une année. Ils vont permettre de redonner accès au public d’une partie de l'édifice.

→ Bâtiments scolaires : extension de l’école du Petit Prince : la création de six nouvelles classes et la redistribution des espaces permettra d’avoir deux secteurs (maternelle et primaire) bien distincts. L’ouverture est prévue pour la rentrée 2016.

→ Vidéo protection : le dossier est en cours de validation auprès de la préfecture, préalable obligatoire à la réalisation du projet. Une première tranche sera opérationnelle en 2015.

→ Voirie et éclairage public : travaux de voirie : rue Clément-Ader, place Pathus-Labour, un parcours de santé sur l’esplanade du château, création d’allées dans le cimetière, le chemin des Corbeaux, une section de trottoirs rues Maréchal Leclerc et Saint-Guinfort, réfection du chemin d’Othis, réalisation de places de stationnement, diverses réfections de voirie notamment rue du Drap d’or et rue des Châtaigniers. Éclairage de l’espace public et remplacement de candélabres rues Lesoult, des Blés d’or, Molière, Louises bonnes, la contre allée de l’esplanade du château, le tennis Moriceau, éclairage du clocher de l’église St-Jean.

→ Cimetière : création d’un colombarium, réfection des murs d’enceinte, des allées et reprises de concessions. Lancement des études de marché pour la création d’un nouveau cimetière.

→Développement durable : les études sont en cours pour déterminer le lieu et le mode de fonctionnement d’une première tranche de jardins familiaux.

→ Zone de l’Europe : l’aménagement de la zone est en cours. Les deux premières parcelles ont été attribuées à l’office notarial et à un cabinet de radiologie. La commercialisation des autres parcelles est en cours.

→ Equipements sportifs : la création d’un terrain de football synthétique en lieu et place de l’actuel terrain stabilisé qui n’est plus autorisé. Lancement d’une étude pour la réfection de la piste d’athlétisme Jesse-Owens et l’extension de l’actuel dojo.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="3025,3021,3022,3023,3024"]

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse