Villepinte ► Croq'Villepinte : candidats aux casseroles, public au buffet

Les participants au concours Croq'Villepinte vont se retrouver, samedi 13 juin, au CEFAA (Centre de formation de Villepinte). La remise des prix et un buffet seront ouverts au public à partir de 16 h 30 dans le parc du foyer MAS Saint-Louis.
Comme l'année dernière, dans un esprit ludique et bon enfant, les concurrents par équipe de deux, vont préparer les recettes qu'ils ont choisies, salées ou sucrées, coachés par les formateurs du centre, dans les cuisines du CEFAA. Les candidats auront deux heures pour confectionner leur plat pour dix personnes.
Le jury, composé du maire, de professeurs, de commerçants de la ville, passera ensuite à la dégustation.
La remise des prix aura lieu à 17 heures, suivie par un buffet gratuit .
"Le CEFAA a un excellent niveau en hôtellerie et restauration. Nous voulons le valoriser ainsi que les plats artisanaux et le commerce local. Ça passe par l'initiation au goût et par la découverte des saveurs" indique Nathanël Tribondeau à la direction du développement économique et au commerce villepintois.
La municipalité répète l'opération qui offrira aux gagnants un cours de cuisine avec un chef et la possibilité de voir, pendant un mois, leur plat, "salé", servi au restaurant de l'hôtel Campanile et leur plat "sucré", réalisé à la boulangerie de l'Eglise, chacun pendant un mois.
Tous les participants, gagnants ou pas, repartiront avec une malette de cuisine professionnelle de douze pièces.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="4532,4533"]

Villepinte ► Le salon Mode d'emploi a attiré des milliers de visiteurs

Mercredi 8 avril de 10 à 16 heures, la municipalité de Villepinte a ouvert les portes du salon « Mode d’emploi ». Keolis-CIF, le  groupe de transport, recherchait des conducteurs et des agents de médiation, la SNCF recrutait des conducteurs, McDonald's proposait des postes dans différents restaurants des alentours.

Tous les métiers de la région n’étaient pas représentés dans le salon : « La municipalité a fait le choix de présenter uniquement les entreprises qui recrutaient car l’idée était véritablement de favoriser la rencontre des employeurs et des demandeurs d’emploi » expliquent les organisateurs. Les ateliers programmés en amont durant le mois de mars et la politique réaliste des services emploi et jeunesse de la ville auront été bénéfiques : « Le salon ne désemplit pas depuis ce matin. Il est 15 heures et nous avons déjà reçu plus de 2000 visiteurs » annonce Nathanaël Tribondeau, directeur du développement économique.

[gallery type="square" size="medium" ids="1527,1525,1523,1411,1409"]

 

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse