Serris ► Belles, pour un calendrier : shooting photo en sous-vêtements

Belles : L'association a réuni, jeudi, 24 mars, douze mannequins amateurs à l’hôtel Elysée de Serris. Le calendrier qui va sortir de la séance défendra deux causes : l’image de femmes vraies et naturelles et le soutien à leur apporter quand le cancer frappe.

Christelle Vackier est passionnée par son métier de conseillère en lingerie qu’elle exerce depuis quatre ans. Elle y rencontre beaucoup de femmes et se rend compte que « beaucoup ont une image tronquée de la féminité. Elles idéalisent un standard de beauté irréel et erroné, matraqué par les médias et la société ».
La véritable beauté des femmes
Guidée par une idée novatrice, comme elle dit, elle explique : « J'ai voulu un calendrier avec des photos de vraies femmes posant en lingerie pour casser les codes existants, la maigreur extrême en particulier. J’ai voulu mettre en lumière la véritable beauté des femmes, non retouchée, avec des clichés en noir et blanc, pour une cause "rose" ».

Douze modèles amateurs, une pour chaque mois de l’année, se sont retrouvés dans les salons de l’hôtel à poser en lingerie pour la photographe Agnès Colombo. Effectivement, elles n’étaient pas celles qu’on voit d’ordinaire sur les podiums des défilés ou dans les magazines de mode.

BellesVenues de la région du Val d’Europe, issues de tous milieux, elles sont âgées de trente à cinquante ans. Après la séance, c’est d’une seule voix qu’elles ont avoué : "Nous avons eu un peu d’appréhension, mais on est ravies d’avoir posé. Le stress qui a précédé les photos a été vite maîtrisé et oublié ».

Une maison rose
Christelle Vackier rencontre fréquemment des femmes touchées par le cancer du sein dans son activité ou sa vie personnelle. Elle confie : « La recherche progresse dans le traitement de la maladie mais dans le soutien aux malades, tout ou presque est à faire ». Pour cette raison, l’association Belles qu’elle préside a trouvé une jeune association qui projette d’ouvrir une Maison Rose sur le Val.

La structure sera l’espace d’accueil, le lieu de vie dédié aux femmes touchées par le cancer. Elles y trouveront écoute, conseils, ateliers beauté, sophrologie, cuisine. A coup sûr, un moteur indispensable à leur guérison.

500 calendriers et 5 000 €
Belles« Ça a été une journée et une expérience inoubliables. Elles ont toutes joué le jeu, ont osé, se sont jetées à l’eau avec plaisir et bonne humeur ». L’enthousiasme et l’optimisme de Christelle sont communicatifs. Elle ajoute : « Afin de lancer le projet, l’association des commerçants et artisans du Val d’Europe a fait un don qui va permettre de payer les prestataires ».

Pour donner toutes les chances au projet qui en est à ses balbutiements, tout le bénéfice de la vente des calendriers ira à la Maison Rose. Christelle précise son ambition de vendre 500 calendriers pour apporter 5 000 euros.

Pour ceux qui veulent être sûrs d’avoir leur calendrier, pour ceux qui sont sensibles à la double cause, une prévente a débuté au prix préférentiel de dix euros.

Les renseignements ici.

 

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse