Bussy-Saint-Georges ► Banquet départemental des Républicains : les élus et militants ont réaffirmé "l’importance de la proximité territoriale" [Diaporama]

Bussy-Saint-Georges ► Banquet départemental des Républicains : les élus et militants ont réaffirmé "l’importance de la proximité territoriale" [Diaporama]

Cinq cents élus, militants et sympathisants du parti Les Républicains ont répondu à l’invitation de Valérie Lacroute, députée, présidente de la fédération de Seine-et- Marne, et de Jean-François Parigi, député, secrétaire départemental, et ont participé au banquet départemental, dimanche 15 septembre, à Bussy-Saint-Georges. 

Les convives ont accueilli Christian Jacob, le président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale, favori à la course à la présidence du parti. La proximité des élections municipales et l’importance des élus territoriaux étaient les thèmes dominants de la partie politique du rassemblement. 

Christian Jacob a rappelé que "si Les Républicains ont perdu au plan national, ils ont réussi sur le plan territorial, en gagnant les municipales, les départementales et les régionales". Il déclare : « Les élections municipales sont un enjeu déterminant. Des municipales vont dépendre les sénatoriales, les départementales et les régionales ». Valérie Lacroute a elle aussi insisté sur ce point : « La prochaine échéance, ce sont les élections municipales et qui dit municipales dit sénatoriales derrière ».

Les élus territoriaux sont d’une importance primordiale. Christian Jacob estime que la loi sur le non cumul des mandats est « une imbécilité sans nom" : "Les maires sont la seule catégorie de Français à qui on interdit de siéger à l’Assemblée nationale et au Sénat. C’est une perte de compétence de ne plus y avoir de gens qui ont une expertise locale ».

L’ensemble du département était représenté. Evelyne, venue de Nemours où elle est conseillère municipale, déclare : « C’est important de participer à la réunion pour débattre et échanger. Nous soutenons les gens qui nous ont invités et nous avons très envie d’être là ». Pour elle aussi, l’ancrage national est plus important que l’image nationale.

Certains sont venus en voisin, comme Antonio, conseiller municipal à Lagny, qui est fier d’être « un militant de longue date », ou Philippe Maury, adjoint au maire à Chelles, qui lui aussi attache une grande importance à son mandat local et pense qu' on peut grâce à son implication dans les affaires municipales s’extraire de l’image nationale.

 

 

Dernière modification le mardi, 17/09/2019

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse