×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563
Imprimer cette page

Compans ► Rucher municipal : la troisième récolte de l’année apicole donne un miel toutes fleurs de bonne qualité [Vidéo]

Compans ► Rucher municipal : la troisième récolte de l’année apicole donne un miel toutes fleurs de bonne qualité [Vidéo]

La troisième et dernière récolte de miel de l’année apicole a eu lieu au rucher municipal de Compans, jeudi 18 juillet. 

Sur l’année, la quantité de miel du rucher municipal est inférieure à la récolte 2018 en raison d’un essaimage, mais la qualité est prometteuse. En fin de saison, les abeilles produisent un miel toutes fleurs, avec "même un peu de tilleul".

Bos nov2019_bann_articles

Les ruches sont surmontées de hausses, qui comprennent des cadres à alvéoles environ deux fois plus petits que ceux de la ruche elle-même. Pour récolter le miel, on ne prend que les hausses, qui sont emmenées au laboratoire municipal. Sylvain, responsable du rucher, explique le processus : « D’abord, on désopercule les hausses, c'est-à-dire qu’on enlève la couche dure qui bouche les opercules. Puis on place les hausses dans une centrifugeuse qui extrait le miel des opercules. Le miel recueilli à la sortie de la centrifugeuse est filtré puis mis à maturation pendant quatre semaines, ce qui permet de faire remonter l’oxygène et les impuretés. Il n’y a plus qu’à procéder à la mise en pot ».

Le rucher municipal a été créé en mai 2018 avec six essaims. Il comprend maintenant douze ruches. Les premières récoltes en fin 2018 ont donné deux fois dix kilos de miel. Celui-ci est pour l’instant utilisé pour les manifestations municipales.

Outre Sylvain, l’équipe est composée de Wylli, Ayoub et Marie-Ange, employée administrative à la mairie qui s’est découvert une vocation.

La mise en place du rucher municipal est la première étape d’une opération de reconquête de la nature à Compans, avec la remise en valeur de la Biberonne, la rivière qui arrose la ville.

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 23/07/2019

Publié dans Vie locale