Meaux ► La Patate à Modeler a cinq ans : la reconversion réussie de Nathalie Linnsen [diaporama]

Meaux ► La Patate à Modeler a cinq ans : la reconversion réussie de Nathalie Linnsen [diaporama]

La Patate à Modeler a fêté ses 5 ans au centre-ville de Meaux, samedi 20 juillet. Pour la patronne, Nathalie Linnsen, il s’agit d’une reconversion professionnelle réussie. 

 

Le restaurant de la Petite-rue-Saint-Christophe a célébré les cinq ans de son ouverture. Les amis et clients ont occupé les tables installées exceptionnellement dans la rue piétonne. Des commerçants voisins, Marwène, responsable de deux commerces du quartier, Tania, Didier et Nelly (Luigi Boutique) étaient venus également. 

Un livreur, les bras chargés d’un énorme hortensia blanc, a surpris Nathalie. Sandra, ceinte de son tablier de cuisine, explique : « C’est de la part de Brigitte, Gilles, Michel et de pleins d’autres ».

Alors que le mari de Nathalie offrait l’apéritif aux convives. Nathalie, derrière les fourneaux, montait ses assiettes garnies des fameuses jacket potatoes, pommes de terre garnies au choix. 

Nathalie se souvient : « J’ai voulu monter une affaire de restauration rapide, mais aussi saine. J’ai trouvé cette idée chez les Anglais et j'ai fait venir un four de Londres. Je propose régulièrement six garnitures, mais j’innove aussi et mets à la carte une garniture différente par semaine ». Le restaurant est ouvert dès le matin à 9 h 30 et propose thé, chocolat chaud, et petites pâtisseries. Nathalie propose aussi pour le midi des salades, des wraps, ou des sandwichs au choix. L’après-midi, elle fait salon de thé. 

Nathalie, Picarde de naissance, est une ancienne commerciale en produits pharmaceutiques. Après seize ans de bons et loyaux services sur les routes et dans les bouchons d’Ile-de-France, elle a décidé de se reconvertir. 

Sandra, qui vient aider Nathalie tous les midis, raconte : « J’ai connu Nathalie alors qu’elle était commerciale. Quand elle nous a annoncé sa reconversion, j’ai eu un moment de panique, mais ensuite nous l’avons tous épaulée. Encore aujourd’hui, s’il lui faut des idées, nous sommes à ses côtés. Ses clients sont majoritairement des gens qui travaillent dans le quartier. Cela fait plaisir de voir combien elle s’est épanouie dans sa reconversion ». 

Corinne, retraitée est une cliente hebdomadaire : « J’ai connu le restaurant en me promenant à Meaux. Le hasard veut que mes grands-parents étaient vendeurs de pommes de terre, et j’adore les patates. Nathalie est souriante, pleine de vie. J’adore ce côté convivial et je viens souvent. »

La Patate à Modeler invite pendant les vacances des intervenants pour des animations diverses, surtout au profit des enfants. Les animations sont annoncées sur sa page Facebook.

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 23/07/2019

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse