Meaux ► Des élèves du lycée Baudelaire ont participé aux cérémonies du 14 juillet aux Champs-Elysées à Paris

Meaux ► Des élèves du lycée Baudelaire ont participé aux cérémonies du 14 juillet aux Champs-Elysées à Paris

 

Des élèves du lycée professionnel Baudelaire à Meaux étaient dans les tribunes sur les Champs-Elysées à Paris, dimanche 14 juillet pour assister au défilé militaire. Ils ont ensuite déposé une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu. 

Les vingt-deux élèves du lycée Baudelaire ont rejoint l’Institution nationale des Invalides où Raymond Casal, président de l’association nationale des plus grands invalides de guerre, les attendait. Sébastien Lucarelli, professeur de lettres-histoire et référent culture du lycée, raconte : « Notre groupe s’est rendu avenue des Champs-Élysées pour prendre place dans une tribune réservée ». 

Les élèves font, pour la plupart, partie de la filière Métiers de la sécurité. Le cortège est parti à l’aube, dès 7 h 30, de Meaux. Les lycéens étaient accompagnés de Christophe Boutet, le proviseur, de la conseillère municipale déléguée aux cérémonies patriotiques, Colette Jacquet, ainsi que de Sébastien Lucarelli. Pour l’enseignant, le contenu de la journée "concordait parfaitement" avec les finalités de la formation des lycéens : « En applaudissant des héros du quotidien, ils se sont projetés vers leur avenir professionnel au service de notre pays ». 

À la fin du défilé, les élèves et leurs accompagnateurs ont été invités à déjeuner à proximité de l’Institution nationale des Invalides. En début d’après-midi, ils ont pris la direction du musée des Invalides. Les lycéens ont pu visiter celui-ci, voir le tombeau de Napoléon et rencontrer d’autres invalides de guerre, comme un ancien soldat qui a sauté sur une mine lors d’une opération au Mali, où il a perdu un bras et une jambe. Les élèves ont été émus par son récit. Grâce à l’Institution, il a pu être appareillé d'une prothèse pour chacun de ses membres manquants. 

La journée s’est achevée à l’Arc de Triomphe avec la cérémonie du ravivage de la flamme. Colette Jacquet a déposé une gerbe au nom du maire de Meaux, Jean-François Copé, et du conseil municipal. Des élèves ont déposé la gerbe à ses côtés, tandis que d’autres portaient les drapeaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 16/07/2019

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse