Melun ► La préfecture et le Département veulent rendre les services publics plus accessibles en milieu rural [Diaporama]

Melun ► La préfecture et le Département veulent rendre les services publics plus accessibles en milieu rural [Diaporama]

Béatrice Abovillier, préfet de Seine-et-Marne, et Patrick Septiers, président du conseil départemental, ont annoncé, dimanche 14 juillet, lors de la garden party dans les jardins de la préfecture, le lancement de dispositifs pour rapprocher les citoyens et les administrés des services publics. 

La préfecture et le conseil départemental vont lancer dès la rentrée des dispositifs pour améliorer l'accès le service public en milieu rural. Patrick Septiers devrait proposer à l’automne des mesures pour lutter contre la désertification médicale et souhaite pour cela, rassembler les maires des communes rurales. Le président du conseil départemental veut aussi, à travers le conseil stratégique pour la croissance et le développement créé en 2017, réfléchir sur l’école. 

Béatrice Abovillier a annoncé le déploiement en 2020 de la maison France Service. Elle indique : « Il y en aura dans chaque canton du département en 2022 ». Le dispositif a été présenté vendredi 3 mai par le Premier ministre, Edouard Philippe, afin de répondre « aux besoins de proximité » exprimé lors du Grand débat. Le président de la République, Emmanuel Macron, avait affirmé sa volonté « d’assurer l’accès aux services publics à moins de trente minutes du domicile des usagers ». 

Les maisons France Service devront pallier l’absence de certains services de l’Etat ou opérateurs publics. Les administrés pourront recevoir l’aide d’agents pour constituer des dossiers, déclarer leurs impôts, simuler des aides, renouveler des documents administratifs ou recevoir des informations juridiques. Cinq cents maisons France Service seront déployées dans toute la France. 

De nombreux élus locaux ont répondu à l’invitation conjointe de la préfète et du président du conseil départemental, dimanche. Patrick Septiers, lui-même maire de Moret-sur-Loing, a rendu hommage à ses cinq cent cinq homologues du département, « dévoués et investis pour leur concitoyens ». Béatrice Abovillier a de son côté souligné l’implication des élus, « partenaires privilégiés ». 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 16/07/2019

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse