Plaines et monts de France ► La maison de services au public itinérante : une première en Ile-de-France

Plaines et monts de France ► La maison de services au public itinérante : une première en Ile-de-France

La communauté de communes Plaines et monts de France (CCPMF) est la première intercommunalité d’Ile-de-France et la troisième de France à proposer à ses habitants une Maison de services au public (MSAP) itinérante. Béatrice Abollivier, préfet de Seine-et-Marne, et Jean-Marc Vales, directeur départemental des Finances publiques, l’ont visitée, jeudi 4 juillet, au siège de la communauté de communes à Dammartin-en-Goële.

La CCPMF se compose de vingt communes, essentiellement rurales, et l’accès aux services publics n’est pas toujours aisé, nécessitant des déplacements que tous ne peuvent effectuer. L’idée a donc été de « renverser la vapeur » et, au lieu de demander aux usagers de se rendre auprès des services, de faire venir les services auprès des usagers.
Pour cela, la MSAP dispose à temps complet de deux agents administratifs et sociaux et d’un animateur numérique. Pour les moyens matériels, elle est dotée d’un véhicule électrique qui a été inauguré par le préfet lors de sa visite, de trois ordinateurs portables, d’un dispositif de visio-conférence, d'une connexion internet, d'une imprimante, d'un scanner, d'un téléphone portable, d' une page Facebook, d'une application mobile et elle dispose aussi du site internet de la CCPMF.

Bos nov2019_bann_articles

La MSAP itinérante intervient deux fois par mois dans chacune des vingt communes de la communauté. Les agents doivent pouvoir répondre aux questions des administrés dans tous les domaines et pouvoir les orienter, si nécessaire, vers l’administration compétente. Béatrice Abollivier a souligné : « Outre la proximité, un autre avantage est que les usagers ont un interlocuteur unique, au lieu de devoir parfois s’adresser aux représentants de plusieurs administrations ».

La MSAP a pour mission la « facilitation administrative » mais aussi la facilitation numérique, en accompagnant les usagers dans l’utilisation des services en ligne, et plus généralement pour la découverte de l’informatique et l’apprentissage des usages de l’Internet. Elle travaille avec vingt-huit partenaires, dont la préfecture, les Finances publiques, la caisse d’allocations familiales et Pôle Emploi.

La branche administratif et social a reçu 629 personnes, du 4 mai 2018 (date de la labellisation) au 25 juin 2019, et a répondu à 1 149 demandes. La fréquentation est en forte hausse, puisque celle de 2019 est déjà supérieure à celle de 2018. De son côté, la branche numérique a reçu 811 usagers, avec une forte proportion de personnes du 3e et du 4e âge.

Jean-Louis Durand, président de la CCPMF, a émis le souhait « que la MSAP puisse délivrer les pièces d’identité" : "Nous ne serions alors plus les premiers d’Ile-de-France, mais les premiers de France".

 

 

 

 

Dernière modification le mercredi, 21/08/2019

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.