Magny-le-Hongre ► La Ville a mis en place la video-verbalisation depuis lundi 1er juillet 

Magny-le-Hongre ► La Ville a mis en place la video-verbalisation depuis lundi 1er juillet 

Certaines infractions au code de la route pourront être constatées et sanctionnées avec la vidéo-verbalisation à Magny-le-Hongre. Le système vient d’être mis en place, lundi 1er juillet. 

Les conducteurs pourront être verbalisés au moyen des images captées par le système de vidéo-surveillance. L’annonce avait été faite en janvier lors des vœux du maire, Jean-Paul Balcou. 

Derrière son écran, un agent assermenté pourra identifier le contrevenant et envoyer l’amende directement au domicile de celui-ci. La pratique de la vidéo-verbalisation est ainsi identique à la pratique du PV "à la volée", c’est-à-dire sans arrestation du conducteur.

Une liste des infractions a été détaillée. Il s’agit du non-respect de l’arrêt absolu imposé par un panneau stop ou des feux tricolores, de l’utilisation du téléphone portable tenu en main, du dépassement des vitesses maximales autorisées, du défaut de port de la ceinture de sécurité, du non-respect des lignes continues et des règles de dépassement, des infractions aux règles de stationnement (y compris celui compromettant l’accès des services de secours ou du ramassage des ordures ménagères, et celui empêchant l’usage normal des trottoirs par les piétons, poussettes et personnes à mobilité réduite) ou du non-respect des distances de sécurité entre les véhicules. 

Les infractions au code de la route ne sont pas les seules visées. L’arrêté du maire précise également que pourra être verbalisé « tout manquement aux règles de salubrité publique". Ainsi, les jets de déchets ou dépôt d’ordures sur la voie publique, déjections canines non ramassées pourront être sanctionnés. La mairie rappelle : « Le produit des amendes est directement affecté au budget de l’Etat et en aucun cas à celui de la ville ». 

Trois nouvelles caméras 

La commune de Magny-le-Hongre s’est également dotée de trois nouvelles caméras qui ont été installées au niveau des statues-totems dans parc du Lochy, du Skate Park et de l’entrée du centre Passeraile, rue du Bois de la Garenne. Elles portent ainsi le nombre de caméras sur la ville à quarante-quatre. 

 

 

 

 

Dernière modification le mercredi, 10/07/2019

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse