×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563
Imprimer cette page

Villeparisis - Mitry-Mory ► Station d'épuration et réseaux d'assainissement : des travaux d'envergure

Villeparisis - Mitry-Mory ► Station d'épuration et réseaux d'assainissement : des travaux d'envergure

Villeparisis ► Les élus de Roissy Pays de France ont visité les chantiers des travaux sur le réseau d’assainissement de Villeparisis et Mitry-Mory, jeudi 20 juin. Certains des travaux d'envergure sont toujours en cours.

La visite de chantier des travaux du réseau d’assainissement a montré aux élus la mise en conformité du système d’assainissement de la station d’épuration, à Villeparisis, et de la mise en séparatif des réseaux des eaux pluviales et des eaux usées, à Mitry-Mory.

La mise en conformité
et l’extension de la station d’épuration à Villeparisis

La  mise en conformité du système d’assainissement de la step (station d’épuration ) à Villeparisis, comme l’arrêté préfectoral du 15 octobre 2017 le prévoit, doit être réalisée dans un délai de quatre ans. La station d’épuration traite les effluents des communes de Villeparisis et une partie de Claye-Souilly et Mitry-Mory.

Patrick Renaud, président de la communauté d’agglomération Roissy Pays de France, indique : « Lors d’évènements pluvieux, la station d’épuration actuelle n’est pas dimensionnée pour traiter tous les effluents qui arrivent. Roissy Pays de France a engagé, dès 2017, la mise en conformité avec deux objectifs : augmenter la capacité de traitement pour permettre le flux actuel et futur du bassin de collecte, et améliorer la qualité de rejet des eaux dans le milieu naturel (le Rû des Grues). Inscrits dans un plan pluriannuel d’investissement, les travaux de mise en conformité du réseau d’assainissement à Mitry-Mory et de la station d’épuration à Villeparisis sont indispensables pour le maintien d’un bon niveau de rejet des eaux dans l’environnement ».

Les travaux prévoient la création d’une deuxième file de traitement avec une extension sur un terrain annexe (via une déclaration d’utilité publique-DUP), l’ajout d’installations techniques de traitement (eaux, boues, déphosphatation...), un traitement paysager des espaces extérieurs favorable à la biodiversité par le choix et la variété des plantations.

Afin de protéger le milieu naturel (Rû des Grues), un ouvrage spécifique appelé « décanteur lamellaire » est en cours d’installation par le groupement d’entreprises piloté par OTV.

Les travaux de la mise en conformité de la step et les travaux sur les réseaux, pour les années 2018 à 2024, s’élèvent à 45,7 millions, soit 3,5 millions pour la mise en conformité, 12,6 millions pour l’extension et 29,6 millions pour les réseaux. Pour les années 2025 et 2032, les travaux déjà prévus s’élèveront à 15 millions.

Le chantier du bassin versant Roosevelt – Mitry-Mory

Le chantier du bassin versant Roosevelt – Mitry-Mory englobe tout un quartier de Mitry-le-Neuf et a été découpé en deux phases. Il s’agit de la création d’un réseau séparatif afin de collecter séparément les eaux usées et les eaux pluviales.

Jean-Luc Servières, vice-président de Roissy Pays de France, délégué à l’assainissement et à l’eau, déclare : « Les travaux comprennent la pose de linéaires de canalisation avec le raccordement du poste de refoulement sur le réseau (angle rue Alexandre Ribot/avenue Franklin Roosevelt), le raccordement aux habitations ainsi que la réfection de la voirie et des trottoirs (avenue Franklin-Roosevelt, rue Alexandre-Ribot et avenue Levasseur). Pour leur réalisation, certaines dispositions (circulation, collecte des déchets) ont été mises en place afin de limiter l’impact sur la vie quotidienne des habitants du quartier ».

La tranche 1 (en bleu sur le plan) a débuté en 2016 et s’est terminée en 2018 avec l’ouvrage enterré à l’angle de l’avenue Franklin-Roosevelt et de l’avenue Siegfried.

Les travaux de la tranche 2 (en vert sur le plan) ont débuté le 21 janvier 2019 et seront terminés à la rentrée.

 

Le cycle de l'eau

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mercredi, 10/07/2019

Publié dans Vie locale