Meaux ► Au club de football Meaux Adom : ils ont clôturé la saison et affiché leurs ambitions [Vidéo et photos]

Meaux ► Au club de football Meaux Adom : ils ont clôturé la saison et affiché leurs ambitions [Vidéo et photos]

L’Adom a clôturé sa saison par un déjeuner aux couleurs guadeloupéennes avec tous les membres, petits et grands, de son association. La journée de rencontre a eu lieu samedi 29 juin au stade du respect à Meaux.


José Surville, président de l’Adom annonce : « Je suis fier de mon association créée il y a 30 ans au quartier Beauval de Meaux et qui regroupe en son sein à la fois des activités et actions axées sur le socio-culturel, sur le sport et surtout le football. Les entraîneurs cherchent les gamins en bas des immeubles ou sur le terrain de foot communal. On essaye de leur donner les bases du respect et de l’entre-aide, la fraternité, et la santé. Des anciens professionnels du foot nous rejoignent pour les former ». Le club compte actuellement 385 licenciés.
Une association pour transmettre des valeurs
Sébastien Dos Santos, nouveau coach sportif des seniors (14 à 35 ans et plus) précise : « C’est un petit club de football mais avec beaucoup d’ambition. Le maître-mot avec les jeunes : un corps sain et une tête bien pleine, le bon sens, la solidarité et l’humilité. Mon arrivée a permis de monter encore d’une division, soit en Régionale2. Quand le club de foot a commencé, l’Adom était cinq divisions au-dessous du CS Meaux Académy. Demain, nous sommes en passe de les égaler, voire de les dépasser malgré nos faibles moyens techniques ».
Josef Vancouvert, le directeur sportif, et Éric Danty, vice-président de l’Adom (et ancien président du CS Meaux Académy) ont l’ambition de créer, dès l’an prochain, un pôle d’excellence pour les plus jeunes entre 10 et 16 ans. Josef Vancouvert explique : « Nous voulons professionnaliser les mentalités. Nous avons des diamants bruts dans le quartier qui méritent d’être soutenus. Le travail sur notre terrain stabilisé et les bases que nous leur donnerons leur permettront d’accéder à des centres de formation en tant que professionnel. Ils seront suivis au niveau de l’éducation, le social et le scolaire ». Aurore Eboumbou, responsable administrative, la touche féminine du groupe, a ajouté que "les jeunes pourront surtout apprendre à préserver leur santé".

Un club soutenu 

L’équipe dirigeante déplore le minimalisme de leur équipement et a remercié les partenaires Erdal Ozturk et T-Transport pour leur aide, particulièrement pour le transport des sportifs lors des rencontres. 
L’Adom Meaux accueille aussi des féminines de 5 à 10 ans. Aurore Eboumbou souligne : « Au-delà, c’est compliqué pour le moment car nous n’avons pas les bâtiments pour cela. Il nous faudrait séparer les douches, les vestiaires, les toilettes… mais l’idée est là ».
Le maire, Jean-François Copé, a rassuré les dirigeants : « Je vous promet mon soutien en fonction de vos ambitions. Déjà, il est prévu la réfection du terrain stabilisé qui a été damé avec le temps, ainsi que d’alléger le terrain en gazon au mois de juillet. Quand je donne ma parole, je le fais ». Il a également rappelé qu’en 2019, la municipalité a réalisé un troisième terrain en stabilisé pour pallier au besoin des joueurs allergiques.

 

 

Dernière modification le mercredi, 10/07/2019

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

Horoscope

L'agenda

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 25 62 05

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Feuilleter le mensuel

Magjournal 77 - Mensuel N°16 - Juillet 2019

Le mensuel n°16 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top