Imprimer cette page

Meaux ► Festival de l'eau : pédalos, plongée, canoë, bulles et tyrolienne ont animé la Marne et ses berges [Vidéo et photos]

Meaux ► Festival de l'eau : pédalos, plongée, canoë, bulles et tyrolienne ont animé la Marne et ses berges [Vidéo et photos]

Les quais et les bords de Marne avaient des airs de vacances pour le festival de l'eau, samedi 22 et dimanche 23 juin, à Meaux.

Les activités ont démarré samedi matin et le maire, Jean-François Copé, a fait un passage pour saluer les exposants et discuter avec les visiteurs.

Julie qui est venue de Chessy, raconte : « Nous sommes de passage et les enfants ont voulu qu'on s'arrête en voyant les manèges. C’est une bonne surprise. J'ai toujours eu une appréhension sur la ville de Meaux, je la voyais un peu dangereuse, mais aujourd’hui je la découvre autrement. Il y a une atmosphère de vacances".

Une autre maman, Juliette, commente : " Les animations sont bien organisées et du fait qu’il n’y a pas de circulation c’est paisible pour nous, les parents. Le bord de la Marne sous les arbres et les brumisateurs, ça rend l'après-midi encore plus agréable".

Les enfants ont profité des multiples animations comme les structures gonflables, les trampolines, les manèges, la bataille d’eau, mais aussi les activités nautiques comme le kayak, les pédalos, les mini zodiacs, et la plongée. La vedette a été sans doute la tyrolienne qui permettait de glisser le long d’un câble de 100 mètres, d’une berge à l’autre de la Marne, à 15 mètres de hauteur. Elodie, de Meaux, explique : « Je viens de faire la tyrolienne. C'est vraiment sensationnel. Mes enfants n'ont pas encore la taille requise, du coup ils sont un peu jaloux".

Parmi les associations, le TNS (Terre-neuve sportif) qui promeut les qualités de la race aux pattes palmées, a fait plusieurs démonstrations de sauvetage dans la rivière pendant les deux jours : à tour de rôle, Juno et ses amis se sont jetés à l’eau pour porter secours aux membres de l’association.

Le festival a été aussi l’occasion de découvrir différents pays à travers la restauration, avec les glaces à l’italienne, les pasteis de nata portugais, les spécialités créoles... Et les cartophiles du Pays de Meaux présentaient la ville en 1900, avec ses moulins et ses inondations.

 

 

 

Dernière modification le vendredi, 28/06/2019

Publié dans Vie locale