Trilport ► La première pierre de l’éco-quartier de l’Ancre de Lune a été posée 

Trilport ► La première pierre de l’éco-quartier de l’Ancre de Lune a été posée 

La première pierre du futur éco-quartier de l’Ancre de Lune a été posée à Trilport, samedi 15 juin. 

Les jalons du futur éco-quartier de Trilport viennent d’être posés. Le maire, Jean-Michel Morer, a porté le projet depuis 2006. Il déclare : «  Je me réjouis que l’on soit arrivé à la phase finale de l’opération dont l’ambition est de réconcilier l’homme avec la ville et la nature »

Le nouveau lieu de vie a été lauréat de l’appel à projets Nouveaux quartiers urbains de la Région Île-de-France en 2009, puis de celui de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) Île-de-France dans le cadre de l’AEU (Approche environnementale de l’urbanisme) en 2011. Il a été labellisé plus récemment éco quartier étape 2 et sélectionné parmi les cent quartiers innovants, 

Valérie Pécresse, la présidente de la Région, a annoncé son intention d’engager un dialogue avec la SNCF pour faire évoluer les gares des centres de multi-services où l’on pourrait trouver, par exemple, des vélos électriques en libre-service. Elle insiste : « Il ne faut jamais déconnecter l’habitat de la mobilité. Ici, la proximité de la gare en atteste ». 

Quatre cent cinquante logements seront construits en béton de chanvre par le Foyer Rémois. Ils seront livrés sur deux  sites : celui de la rue Saint-Fiacre où s’est déroulée la manifestation du 15 juin et celui dit de Berlioz-Fublaines au sud de la commune. Le chanvre est produit à seulement treize kilomètres de Trilport.

Huit hectares seront aménagés avec quarante pour cent de logements sociaux. 7% des heures travaillées sur les chantiers le seront en insertion professionnelle et 80% du réseau des eaux pluviales sera à ciel ouvert. D’autre part, l’opération d’aménagement a prévu, dès sa conception, d’intégrer les plantations permettant d’enrichir et d’assurer la continuité de la biodiversité. 

Ainsi, ce qui n’était qu’une friche apportant son lot de désagréments pour les riverains va se muer en une formidable opportunité de transformation de la ville. 

Les invités sont repartis avec une boîte de graines de chanvre grillées au sucre de canne et enrobées de chocolat noir, de quoi apprécier plus concrètement les multiples avantages de la culture seine-et-marnaise. 

 

 

Dernière modification le mardi, 25/06/2019

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse