×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Mary-sur-Marne ► Le groupe Riccobono redonne des couleurs à l'imprimerie Hélio Print [Vidéo et photos]

Mary-sur-Marne ► Le groupe Riccobono redonne des couleurs à l'imprimerie Hélio Print [Vidéo et photos]

L’imprimerie de Mary-sur-Marne, qui a été rachetée il y a onze mois par le groupe Riccobono, renoue avec les commandes et affiche une meilleure santé financière. Les locaux rénovés ont été présentés, vendredi 14 juin. 

La peinture violette des murs de l’imprimerie, anciennement Didier Mary, a laissé place à des tons plus modernes, du blanc, du gris et du beige, mais le changement ne s’arrête pas là. Le repreneur a en effet investi plus de douze millions d’euros pour offrir une nouvelle vie à l’une des entreprises emblématiques du Pays de l’Ourcq qui a connu sept plans sociaux. Jean-Luc Novak, délégué du personnel Hélio Print et conseiller communautaire du Pays de l'Ourcq, déclare : « On a une bouffée d’oxygène. On peut désormais se projeter vers l’avenir. C'est une grande satisfaction d'avoir réussir à maintenir l'unité à Mary-sur-Marne grâce à la nouvelle direction et à l'implication des salariés et des élus locaux. Les engagements du repreneur se concrétisent réellement ».

Selon la direction, deux cent vingt emplois direct et cinq cents indirects ont ainsi pu être sauvés. Selon Eric Carle, le directeur, l’usine imprime près de cents tonnes de papier par an. Guillaume Riccobono, le président du groupe éponyme, détaille : «  Il s'agissait d'abord de remettre à neuf la structure, l’environnement et les locaux techniques, puis, de remettre en état et développer l’outil industriel en achetant deux nouvelles lignes de gravage en héliogravure qui seront complètement automatisées". Les lignes de finition qui permettent de transporter les journaux et confectionner les papiers et les cartouches ont été également revues. L'ensemble des investissements doit faire gagner l'entreprise en productivité mais également lui permettre de proposer de nouveaux produits et de nouveaux formats. 

Le dirigeant a voulu élaborer une offre globale à ses clients : impression des couvertures en offset, impression des pages intérieures en héliogravure. L’entreprise a aussi récupéré le brochage et le routage d’une usine de Lizy-sur-Ourcq. Trois lignes de brochage et sept lignes de finitions sont en cours d'installation. 

La stratégie de la nouvelle direction semble payante puisque des clients sont restés et d'anciens sont revenus. Il sort de l’imprimerie des prospectus de grandes enseignes mais également des magazines comme Paris-Match, Le Figaro Madame, Elle ou Voici. 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 25/06/2019

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse