×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Villeparisis ► La maison de retraite Octave-Landry renaît

Villeparisis ► La maison de retraite Octave-Landry renaît

La maison de retraite Octave-Landry, à Villeparisis, a été réhabilitée. Le maire, Hervé Touguet, a inauguré les locaux flambant neufs, mercredi 5 juin.

Les travaux de la maison de retraite Octave-landry, "résidence automie", ont duré un an. Il s'agissait de rendre le bâtiment, construit en 1978, plus performant en matière d'économie d'énergie. Une isolation extérieure a été posée sur les façades et le toit a été végétalisé. Toutes les fenêtres des parties communes sont désormais en double vitrage, les ventilations sont auto-réglables avec des caissons basse consommation.

De plus, les douches ont été abaissées, les sanitaires remplacés et les placards rénovés.

Le maire indique : "A sa construction, le coût s'est monté à 9,4 millions de francs. Aujourd'hui, nous avons un coût de travaux estimé à 1,5 million d'euros. La caisse d'assurance vieillesse a accordé un prêt de 800 000 euros à taux zéro et 200 000 euros de subvention". Le reste des travaux a été financé par un emprunt auprès de la Caisse des dépôts. Le centre communal d'action sociale va maintenir sa prise en charge de 100 000 euros par an sur 24 ans.

Hervé Touguet a noté "la multiplication des résidences seniors de type alternatif" : "Nous avons le devoir de proposer un cadre agréable et sécurisé à nos anciens qui recherchent la sérénité tout en conservant leur autonomie".

A la fin de son discours, le maire a salué Yvonne Mazari. La résidente a assisté pour la deuxième fois à l'inauguration de la résidence : "Elle était là en 1978, mais en qualité d'agent municipal".

La résidence est composée de cinquante-huit appartements de 33 mètres carrés.

 

 

 

Dernière modification le samedi, 08/06/2019

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse