×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Le Mesnil-Amelot ► Les pythons ont attiré les curieux en nombre à la fête de la Nature [Vidéo]

Le Mesnil-Amelot ► Les pythons ont attiré les curieux en nombre à la fête de la Nature [Vidéo]

 

Les pythons présentés à la fête de la Nature au Mesnil-Amelot, samedi 18 mai, étaient manifestement l'attraction avec un grand A, parmi toutes les autres.

https://youtu.be/_-ig2QKRAjk

Les curieux s'agglutinaient autour des montreurs de pythons sur la place de l'espace Maurice Droy. Venu de Crépy-en-Valois (Oise), Christopher a posé son python molure albinos prénommé Saïd sur son support de présentation. Il indique : "Il a 7 ans, mesure 1,50 m et pèse 40 kilos.  C'est un bébé. Quand nous l'avons eu, il était grand comme mon petit doigt. Dans quelques années, il mesurera 4 m et pèsera une centaine de kilos". L'animal, toujours au contact de son maître ondulait sur son présentoir, essayant même de s'accrocher du bout de sa queue au sol à la jambe du maire de la commune, Alain Aubry. Ce dernier commente : "Je trouve les serpents très beaux. C'est une attraction intéressante et instructive. Je ne suis pas le moins du monde impressionné". Joignant le geste à la parole, il a caressé Saïd ainsi que Shéhérazade, l'autre python, une femelle installée sur les épaules de la danseuse orientale, Katalyne.

Les visiteurs, tant les enfants que les plus grands, se précipitaient pour voir les animaux à sang froid et tendaient la main. C'était en effet l'occasion de toucher la peau à écailles. "C'est incroyablement doux et ce n'est pas froid" constataient les spectateurs parmi lesquels certains s'étaient arrachés au trampoline géant ou faisaient une pause pendant le repas qu'ils prenaient sur les tables devant la salle Maurice Droy pour s'approcher les serpents.

Des stands

Sur la place de l'espace et comme chaque année, le comité des fêtes assurait la restauration et la buvette avec ses frites saucisses et merguez. De l'autre côté, les accras martiniquais séduisaient aussi, d'autant qu'ils étaient accompagné de punch que chacun a su consommer avec modération.

Dans la rue, le stand de l'apiculteur de Villeparisis, José Lourenço, avec sa ruche d'exposition renseignait sur la vie des abeilles, tandis que d'autres vendaient leurs produits naturels ou encore des bijoux. Un peu plus haut, le stand d'ECT informait sur l'activité de l'entreprise située à Villeneuve-sous-Dammartin. Le chef de projets, François Valère, souligne : "Nous enfouissons des déchets inertes, principalement des gravats, que nous recouvrons ensuite de bonne terre".  

Au stand des paysagistes ID Verde, Benoît et Adelino composaient les barquettes de fleurs à planter, en jardinière ou en pleine terre, pour les visiteurs qui avaient gagné leurs tickets en achetant leur repas auprès du comité des fêtes. "On peut mélanger mes sortes de plants dans les barquettes. Les gens choisissent ce qu'ils veulent sur le stand et on remplit la barquette qu'ils emportent chez eux" ont expliqué les jardiniers professionnels.

Les amateurs de plantations étaient venus de Dammartin-en-Goële, de Mitry-Mory et du Mesnil même.

Autour du maire, s'étaient également joints des amis comme Pascal Cretaigne des Espaces Verts Services, Pascal Vivenot, de l'entreprise Eiffage... L'animation au micro était assurée par Pascal Buffe... Et c'est vrai qu'ils s'appellent tous Pascal...

 

 

Dernière modification le vendredi, 07/06/2019

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.